Bandeau

Le déclin français : mythe ou réalité ?, A. Chaffel

mis à jour le 21/10/13

Coll. Thèmes & Débats, Éd. Bréal, Juillet 2013

Nouvelle édition d’un petit ouvrage très stimulant.

L’auteur se demande d’abord si la thèse du retard ou du déclin est nouvelle : elle est récurrente des années 1920 à la fin des années 1940.

Y a-t-il décrochage de la France ?  Sa croissance est inférieure à celle de la moyenne des pays riches, son chômage est élevé et durable. De fortes dépenses publiques induisent, malgré un haut niveau de prélèvements obligatoires, des déficits publics et un endettement public élevés.

L’Etat-providence joue toujours son rôle protecteur mais connaît aussi de graves difficultés financières.

L’industrie française est en recul (mais conserve des atouts et quelques points forts) ; les PME sont souvent sous-dimensionnées, donc fragiles et peu tournées vers l’exportation. Le système de formation initiale fonctionne assez mal et la France décroche en matière de recherche, donc d’innovations. Son influence dans le monde, culturelle et diplomatique, s’effrite.

Cependant, le pays conserve un dynamisme démographique et dispose d’institutions et d’un droit capables d’adaptation. Pour inverser les tendances à l’œuvre, l’auteur propose de définir des priorités et des réformes internes audacieuses ; mais il pense nécessaire aussi de s’appuyer sur un renforcement de la coopération européenne.

Le déclin n’est donc pas une fatalité et le sentiment, souvent partagé par les Français eux-mêmes, du déclin ne doit pas les inhiber.

Lecture très aisée, information actualisée font de cet ouvrage un outil de travail utilisable même par des élèves du secondaire.

Zoom

Semaine école-entreprise

Le 19 novembre prochain aura lieu dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne le lancement de la semaine école-entreprise, entre 14H00 et 17H00. De nombreuses actions sont organisées dont le programme "Profs en entreprise" et l'évènement "Raconte-moi l'entreprise". 22 classes de l'académie de Paris pourront y participer.
Informations supplémentaires envoyées par mail.
Inscription auprès de Julie Genet : julie.genet@ac-paris.fr.