Bandeau

Journalisme et musique avec la Médiathèque musicale de Paris

20180212 105448 La Médiathèque musicale de Paris et le CLEMI Paris ont noué un partenariat autour de projets musicaux et d'Education aux Médias et à l'Information. Cette année, Radio France a grandement participé à enrichir un des projets.

Ou comment la musique rejoint l’Éducation aux Médias et à l'Information !

Tout le long de l'année 2018-2019, la nouvelle Classe Médias du collège Saint-Exupéry (14è) a été accompagnée par la Médiathèque Musicale de Paris (MMP) dans un parcours autour du journalisme et de la critique musicale : interviews, émission radio, article de presse, rencontres. A terme, une émission enregistrée par les élèves à Radio Clype pour nous partager leur année.

Quant à une classe du lycée général Brassens (19è) et une classe du lycée professionnel Poiret (11è), elles travaillent avec la MMP pour analyser le graphisme et l'image de jaquettes de vinyles qui portent parfois des stéréotypes garçon-fille à décrypter. A terme, une production journalistique (article, affiche, émission radio, vidéo...) en vue de participer au concours Zéro Cliché du CLEMI.

220px-Salle Ecoute et Découverte MMP

Salle découte et découverte. Source : wikipedia

Classe Médias et journalisme musical

Tout le long de l'année 2018-2019, la nouvelle Classe Médias du collège Saint-Exupéry (14è) sera accompagnée par la Médiathèque Musicale de Paris (MMP) dans un parcours autour du journalisme et de la critique musicale. 

Un retour sur les ondes de Radio Clype, "Une année avec la MMP" :

https://radioclype.scola.ac-paris.fr/audio/2018-2019/2019.04.04_COLLEGE_ST_EXUPERY.mp3

A écouter en particulier : 

  • de 0 à 2min38 : présentation de l'atelier Jingle à la MMP
  • de 5:10 à 7:14 : "j'ai ressenti/ j'ai imaginé avec Petrouchka..."
  • de 7:20 à 8:10 : "je ne suis jamais allé.e voir un concert de musique classique"
  • de 11:02 à 11:54 : "la rencontre avec Cécile de Kervasdoué"

Mais vous écouterez aussi des interview fictives du chef d'orchestre Santtu-Matias Rouvali, du régisseur de l'Auditorium, de Miléna et Igor Stravinski.... Le tout entrecoupé par les jingles créées par les élèves. 

En effet, avec la MMP et Radio Clype, la Classe a bénéficié d'un atelier musical où les élèves ont appris à réaliser un jingle pour leur émission de radio grâce au logiciel Garage Band sur tablette. 

Ensuite, les élèves sont revenus à la MMP pour une initiation à la critique musicale animée par Catherine Soubras, Isabelle Gourvat et Vincent Jardry de la MMP. Ils ont appris à écouter de la musique et à écrire un article de presse et en particulier une critique journalistique d'une musique : 2 critiques ont été rédigées par les élèves (Nina Simone et Peer Gynt). 

Grâce au service pédagogique de la Maison de la Radio et à la professeure-relais, Mme M. Zanutto, les élèves sont partis ensuite en reportage lors d'un concert de musique classique, qu'ils devaient couvrir par une chronique. Dans l'émission de radio, les élèves ont imaginé une interview de Igor Stravinsky : la critique musical de Petrouchka est bien maîtrisée par ces jeunes critiques journalistes ! 

L'incroyable journaliste Cécile de Kervasdouéjournaliste spécialiste culture à la rédaction de France Culture, est intervenue en classe pour les aider à rédiger leur chronique. A terme, c'est sur les ondes de Radio Clype que les élèves nous parleront de ce long projet ! 

IMG 20190314 163154-1La journaliste Cécile de Kervasdoué auprès des élèves de la Classe Médias du collège Saint-Exupéry le 14 mars 2019, la veille de la 30è Semaine de la Presse et des Médias dans l'Ecole.

 

Ce projet a été valorisé : 

- lors de la journée d'étude "La musique dans le réseau des bibliothèqies de la Ville de Paris", à la table-ronde "Valorisation et médiation : quelle compétence ?"

- dans la lettre mensuelle du CLEMI national de mai 2019 : https://www.clemi.fr/fr/newsletter/newsletter-clemi-info-mai-2019.html

 

Un angle original contre les stéréotypes fille-garçon

La Médiathèque musicale de Paris accompagne 2 classes de lycées professionels cette année autour de l'égalité Fille-Garçon dans l'optique du concours ZeroCliché du CLEMI à partir des pochettes de vinyles.

La  MMP possède en effet une collection de plus de 100 000 vinyles (33t) dont les pochettes sont porteuses de messages parfois sexistes.

La MMP propose alors une sélection de pochettes représentative des stéréotypes filles-garçons choisie avec les enseignants. Les pochettes de vinyles servent d’outils de travail pour illustrer leur propos, avec accompagnement pédagogique et en partenariat avec le CLEMI Paris.

Capture

Cliquer sur l'image pour accéder au diaporama

Une classe de 2nde du lycée Paul Poiret (4è), spécialisé dans les métiers de la mode et du spectacle, et et une classe du lycée Georges Brassens, spécialisée Musique et Danse, ont analysé avec la MMP les stéréotypes fille-garçon véhiculés sur les pochettes de vinyles de différents courants de musique : Madona, Julie London, Sinead O'Connor, Michèle Torr, Luz Morales, Saxon, Patti Smith, Les Garçons Bouchers, Oscar Peterson, Puccini, etc.

A partir de ce travail, les élèves du lycée Paul Poiret ont voulu analyser les clips sur Youtube de musique de rap et ont été marqués par les très forts stéréotypes, parfois très dégradant pour l'image de la femme.

Ils ont alors réfléchi sur les clichés au quotidien dans leur établissement en analysant les postures, les styles vestimentaires, le maquillage, les chaussures, les cheveux des élèves, en reprenant ce qu'ils ont appris des pochettes de vinyles. 

Ils sont donc partis en reportage vidéo, pendant une semaine, dans leur lycée pour filmer les scènes porteuses de stéréotypes, sans forcer le trait, captant parfois des moments de vie du lycée très subtilement sexistes. Le dispositif était un simple smartphone, avec un stabilisateur et le logiciel de montage Imovie, sans même de micro. Sous forme de clip, reprenant une musique libre de droit dans le style du rap avec des pulsions très fortes, le résultat est très impressionnant de subtilité. 

Du côté du lycée Georges Brassens, emmené par Mme Alexandra Zonabend, Lettres, les élèves ont travaillé en classe du Dictionnaire des idées reçues de Gustave Flaubert. Puis les élèves en groupe ont travaillé sur différents projets médiatiques : une docu-fiction sur la violence conjugale ; un micro-trottoir sur les stéréotypes dans la publicité ; un reportage photo sur le harcèlement dans les transports ; une BD de reportage sur les clichés dans le métro ; une interview fictive sur l'égalité salariale dans la banque ; un podcast sur les idées reçues dans le sport, etc. 

 

CaptureLes LP Brassens et Poiret réunis à l'espace pédagogique de la MMP le 26 mars 2019

 

Le 26 mars 2019, les 2 classes se sont rassemblées pour se rencontrer et se présenter mutuellement leur projet médiatique en présence du CLEMI national, du CLEMI Paris et des responsables de la MMP. Si certains projets se sont éloignés de la problématique de la Musique ou de l'écriture journalistique, les réalisations sont de qualité et témoignent d'un investissement réel de la part des élèves qui ont témoigné de leur nouvelle sensibilité à la question de l'égalité fille-garçon. Rendez-vous le 6 avril pour le concours Zéro Cliché du CLEMI ! 

 

 Retour sur 2017-2018 : une Classe Médias en REP accompagnée toute l'année

La Classe Médias du collège REP Guillaume Budé a été accompagnée toute l'année 2017-2018 dans un parcours de critique journalistique culturelle, dans le but final de réaliser une émission radio.

Tout d'abord pour écrire un article de critique musicale, il faut choisir un angle. Cet angle, la MMP a choisi de frapper fort, il s'agit du racisme dans le monde musical. Le parcours de la Classe Médias a donc débuté avec la visite de l'exposition "Nous et les autres - Du préjugé au racisme" au Musée de l'Homme.
Dans ce cadre, la MMP a réalisée une exposition virtuelle Nous et les autres : des musiques pour se découvrir : Billy Holliday, Nina Simone, Joséphine Baker et tant d'autres présentés sous l'angle de la dénonciation des discriminations raciales.

Les élèves ont pu découvrir cette exposition virtuelle lors de leur visite en janvier 2018 de la MMP. Après une rapide présentation des espaces de la Médiathèque, les élèves ont retrouvé Damien Poncet (qu'ils avaient déjà vu au Musée de l’Homme). D. Poncet leur a présenté l’exposition virtuelle, en présentant particulièrement Joséphine Baker et La rumeur, dont il ne leur avait pas parlé auparavant.

4 articles ont été écrits par les élèves : Gaël Faye, le grand pays ; Pata pata sonne la fin de l’apartheid ; Pourquoi les gens pensent que tous les noirs savent danser ?  ; Tu es, il est, nous sommes des préjugé(e)s. Ils ont été mis sur le blog de la Classe Médias, « le Journal de Budé »

Ensuite les élèves ont appris à réaliser une interview d'artistes dans le cadre des concerts pressés que la MMP organise sur le temps de midi pour un public qui souhaite se divertir sur une courte pause méridienne. Après avoir déjeuné sur place, les élèves ont écouté le concert. Si les premières pièces musicales ont suscité un peu d’agitation, plus le concert avançait plus les élèves se sont concentrés, le morceau qu’ils ont préféré a été probablement la chanson de Bruno Coulais tirée d’Agathe Cléry.  Enfin ils avaient préparé 2 listes de questions pour les musiciennes de ce concert :  « portrait de musicien » et une autre sur le concert lui-même. 2 élèves ont alors interviewé les musiciennes qui ont répondu de bon cœur. Nous en profitons pour remercier les professeurs des conservatoires qui, outre la qualité du concert qu'elles nous ont donné, ont eu la gentillesse de répondre aux questions des élèves avec patience et simplicité. 2 interviews ont été pubiées sur le blog de la Classe Médias.

La suite du programme construit avec le CLEMI Paris et Radio Clype a inclu un atelier musical où les élèves ont appris à réaliser un jingle pour leur émission de radio grâce au logciel Garage Band. Ce sont 12 jingles qui ont été réalisés et qui utilisés pour les interviews.

Enfin la fin de l'année a été consacrée à une initiation à la critique musicale animée par Catherine Soubras, Isabelle Gourvat et Vincent Jardry de la MMP. Ils ont appris  à écrire un article de presse et en particulier une critique journalistique d'une musique : 2 critiques ont été rédigées par les élèves (Nina Simone et Peer Gynt) et lues à la 5e séance à la MMP. A cette séance, les élèves ont eu la chance de rencontrer Martin Cazenave, ex-journaliste aux Inrockuptibles.

Enfin nous avons la chance de les écouter sur les ondes de RadioClype : cette fois-ci, les élèves se sont essayés à la critique littéraire.
Ce projet expérimental a fait l'objet d'un bilan et sera reconduit en 2018-2019.

4 classes mobilisées en 2018-2017 dans l'analyse de l'image sexiste

Par ailleurs, la MMP a eu la générosité d'accompagner 4 classes cdette année autour de l'égalité Fille-Garçon dans l'optique du concours ZeroCliché du CLEMI à partir des pochettes de vinyles.

La Médiathèque musicale de Paris possède en effet une collection de plus de 100 000 vinyles (33t) dont les pochettes sont porteuses de messages parfois sexistes.

La MMP propose alors une sélection de pochettes représentative des stéréotypes filles-garçons choisie avec les enseignants. Les pochettes de vinyles servent d’outils de travail pour illustrer leur propos, avec accompagnement pédagogique et en partenariat avec le CLEMI Paris.

Ainsi, la 3è du collège Seligmann, accompagnée par Bénédicte Forest (H/G) et Samira Boussoualine (Lettres), a travaillé sur les pochettes suivantes, chacune étudiée plus particulièrement par un binôme d'élèves. A partir d'Oscar Peterson, Patti Smith, Madonna, Les garçons bouchers, Puccini..., les élèves analysent à l'oral des clichés variés, en traversant jazz, variété, classique, rock, punk et gothique: le patron-la secrétaire, la socière, la diva, la pin-up, la femme au foyer, la prostituée...

CaptureCliquer sur l'image pour accéder au diaporama

20180212 102428

La classe du collège Séligmann analyse des pochettes de vinyles véhiculant des stéréotypes sexistes  

Feuille de route Seligmann et Vinyles + commentaires Collège Seligmann
L'objectif était de réaliser une production finale pour participer au Concours ZeroCliché du CLEMI.