Bandeau

Science participative : Vigie-Nature

vigie

Projet de science participative pour aider les chercheurs à observer et comprendre l’évolution de la biodiversité, évaluer les populations d’espèces de plantes et d’animaux dans toute la France et suivre leur évolution dans le temps.
Depuis 2012, le Muséum national d'Histoire naturelle développe le programme de sciences participatives Vigie-Nature en l'adaptant aux scolaires. Ces dispositifs, Vigie-Nature École, portés par un laboratoire de recherche en biologie de la conservation, visent à collecter des données pour alimenter directement la recherche scientifique sur la biodiversité et mieux appréhender l’impact des activités humaines (comme le changement climatique ou l’urbanisation).

La plateforme Vigie Nature invite les bénévoles – « un réseau de citoyen qui fait avancer la science » – à collecter des données via de nombreuses associations partenaires.

Ces données sont très précieuses pour savoir, par exemple, comment les activités humaines et le réchauffement climatique perturbent cette biodiversité. Elles sont utilisées par les chercheurs et sont des ressources pédagogiques accessibles à tous. Ces données de sciences participatives collectées dans le cadre de Vigie-Nature consistent :

  1. en données standardisées d’observations, celles-ci pouvant être déclaratives (espèce observée, quantité, distance, …) ou numériques (photos, enregistrements, …),
  2. en données de contexte, décrivant les conditions dans lesquelles les données d’observations ont été collectées (météo, milieux, observateur, numéro de passage, …),
  3. en métadonnées (stratégie d’échantillonnage, référentiels utilisés, …).

Concrètement, et dans l’esprit des programmes scolaires rénovés de septembre 2020, neuf protocoles, accessibles de la maternelle au lycée sont actuellement proposés aux enseignants et permettent de découvrir la biodiversité d’une cour d’école (oiseaux, plantes sauvages, vers de terre, …) tout en contribuant à la recherche. Pour chacun de ces observatoires, des ressources pour accompagner les enseignants sont disponibles (fiches de déterminations, propositions d’activités pédagogiques, jeux de données…) et permettent une prise en main simple et rapide. Les données collectées par les élèves sont ensuite envoyées aux chercheurs par l’intermédiaire d’un site web (www.vigienature-ecole.fr). Un retour immédiat est alors proposé aux élèves qui peuvent ainsi comparer leurs observations à celles d’autres établissements.

Ainsi, à l’issue de la mise en œuvre des protocoles, des ressources permettent aux élèves d’évaluer l’état de santé de la biodiversité locale puis, si l’enseignant le souhaite, de proposer des actions pour l’améliorer ou la préserver. Ce programme de sciences participatives contribue activement à l’éducation au développement durable en s’intègrant parfaitement aux programmes scolaires tant au primaire que dans le secondaire.

Ce dispositif permet également de proposer des activités pluridisciplinaires, d’illustrer la démarche scientifique et d’acculturer les élèves à l’analyse de données. Pour ce dernier point, le Muséum a développé un outil spécifique qui permet aux élèves de mieux comprendre la place de l’analyse de données dans la démarche scientifique : ils formulent des hypothèses, manipulent les données, produisent des graphiques et enfin réalisent des tests statistiques simples pour vérifier la pertinence des hypothèses. Participer à Vigie-Nature École constitue donc une véritable initiation à la recherche et peut être un facteur de motivation pour engager les élèves vers des filières scientifiques.

Pour faire connaître ce dispositif, l’équipe de coordination de Vigie-Nature École anime des formations d’enseignants et des sessions en visio-conférences (la liste des prochaines sessions est en PJ ci-dessous). Des correspondants ont également été identifiés dans la plupart des académies (voir la liste en annexe).

Ces enseignants sont régulièrement invités à rencontrer l’équipe Vigie-Nature au Muséum ou en visio-conférence ; ils connaissent ainsi particulièrement bien ce dispositif et peuvent relayer localement les nouveautés liées à ce dispositif. Ils peuvent, en outre, assurer des formations au niveau de bassins .

L’équipe de Vigie Nature està votre disposition pour répondre à toutes vos éventuelles questions et vous pouvez contacter directement Sébastien Turpin qui pilote ce projet (sebastien.turpin@mnhn.fr) pour toute information complémentaire.

Exemples :

  • Vigie-Flore a permis de constater qu'en moins de 10 ans, le réchauffement climatique a modifié la répartiction de la flore : voir ici ;
  • SPIPOLL-Flash suit l'évolution des insectes polllinisateurs.

Les observatoires Vigie-Nature :

Vigie-Nature-Projets

Ateliers GIPTIC
  • Reporté - Des outils pour travailler en distanciel avec les élèves (Pearltress, La Quizinière, Learning App, Génially)
  • Reporté - Utilisation d'un microcontrôleur Arduino lors d'une séance pédagogique en SVT ou en Enseignement scientifique.
Zoom

Réforme du lycée
Nouveaux programmes


Accès SVT et ES

Vignette SVT

 Vignette Enseignement scientifique

Conférence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license.

 Calendrier des conférences 2021-2022

Conférences parisiennes accessibles à toutes et tous.