Bandeau

France plurielle, L. Van Eeckout

Coll. Folio actuel, Éd.Gallimard, 336p., Septembre 2013

L’auteur, journaliste au quotidien Le Monde, montre d’abord que « l’identité de la France se décline au pluriel » et que « la diversité des trajectoires, des histoires, des religions n’a jamais été aussi importante » dans l’espace national.

Elle ne nie pas que cette diversité rend l’intégration des populations immigrées problématique mais elle montre, d’une part, que ces difficultés d’intégration ont toujours existé et que la situation actuelle est plutôt moins mauvaise que dans le passé (elle montre, par exemple, qu’à condition sociale semblable, les enfants d’immigrés sont à peu près autant diplômés que la moyenne des jeunes « Français de souche ») et d’autre part, que cette diversité peut être considérée comme une chance pour le pays. A condition que le pays prenne conscience des potentialités que recèle la présence de ces populations immigrées et que ses responsables politiques mettent en œuvre une politique d’intégration plus efficace, tantôt empruntant à des expériences étrangères concluantes, tantôt imaginant des solutions originales.

La lutte contre les discriminations et en faveur d’une « égalité réelle » constituant les bases de cette politique.

Un point de vue bien argumenté et lucide mais qui tombe parfois dans un certain angélisme.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation