Projet pédagogique EPS

Le collège est devenu ces dernières années un collège pour tous, qui conduit désormais près de neuf élèves sur dix à poursuivre ses études dans les lycées.

La nouvelle loi d’orientation pour l’école (loi du 23 avril 2005), les missions de l’enseignant (circulaire du 23 mai 1997), réaffirme la vocation des collèges de proposer à tous les élèves, jusqu’à la classe de troisième, des parcours de réussite et à apporter des réponses adaptées aux élèves en difficulté.

Il appartient aujourd’hui au collège, prolongeant les apprentissages de l’école primaire, de donner à tous les élèves les connaissances et les savoir-faire qui constituent le fondement d’une véritable formation générale.

Le projet pédagogique EPS livre au collège Valmy porte son attention sur l’ensemble des ressources qui les organisent en s'appuyant sur le Socle commun de connaissances et de compétences (décret du 11 juillet 2006 ) et les nouveaux programmes d’EPS (BO HS n°6 du 28 août 2008) tout en tenant compte des caractéristiques de l'établissement. 

 

Le socle commun s’organise autour de 7 grandes compétences :

 

  1.  La maitrise de la langue française
  2.     La pratique d’une langue étrangère
  3.     Les compétences de bases en mathématiques et la culture scientifique et technologique
  4.     La maitrise des techniques usuelles de l’information et de la communication
  5.     La culture humaniste
  6.     Les compétences sociales et civiques
  7.     L’autonomie et l’initiative des élèves

 Les nouveaux programmes d’EPS 

La finalité en EPS est de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

Pour cela, l’EPS vise les 3 objectifs suivants :

  Ø   Le développement et la mobilisation des ressources individuelles favorisant l’enrichissement de la motricité.

  Ø   L’éducation à la santé et à la gestion de la vie physique et sociale.

  Ø   L’accès au patrimoine de la culture physique et sportive.

Pour atteindre ces visées éducatives, l’enseignement de l’EPS s’organise autour de deux ensembles de compétences qui s’articulent et interagissent constamment dans la pratique.

 LES COMPETENCES PROPRES :

       Ø   Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée.

       Ø   Se déplacer en s’adaptant à des environnements variés et incertains.

       Ø   Réaliser une prestation corporelle à visée artistique ou acrobatique.

       Ø   Conduire et maîtriser un affrontement individuel ou collectif.

  LES COMPETENCES METHODOLOGIQUES ET SOCIALES :

       Ø   Agir dans le respect de soi, des autres, et de l’environnement par l’appropriation de règles. 

       Ø   Organiser et assumer des rôles sociaux et des responsabilités. 

       Ø   Se mettre en projet.

            Se connaître, se préparer, se préserver par la régulation et la gestion de ses ressources et de son engagement. 

 

  L’organisation de l’action éducative

 Les cycles :     

 ♦  Les cycles de 2 heures fonctionnent de vacances à vacances : 

  1. Rentrée / Toussaint
  2. Toussaint / Noël
  3. Noël / Février
  4. Février / Printemps
  5. Printemps / Sortie

 ♦  Afin de respecter un temps significatif pour les apprentissages et les progrès, l’organisation  des cycles de 1 heure ont été regroupés en séances de 2 heures tous les 15 jours. Cela correspond à 3 APS de 6 séances dans l’année.

 ♦  L’enseignement de la natation en 6ème se fait toute l’année à raison de 55 minutes de cours pour chaque groupe.

 Les formes de regroupement : 

Au sein des classes, l’enseignant utilise et met en place différents groupes d’apprentissage, dans le but de motiver, de rendre autonome ou d’améliorer les apprentissages :

  • Groupes de niveau dans certaines phases de sports collectifs ou duels
  • Groupes affinitaires en acrosport par exemple
  • Ateliers autonomes en gymnastique …
  • Groupes morphologiques en lutte 

Ces organisations ne sont pas rigides et favorisent le travail en autonomie et la prise de responsabilité.  

 Les supports :

Les moyens utilisés au cours des interventions de l’enseignant sont multiples et ont pour objectifs de :

  • Motiver
  • Cadrer une action ou une situation motrice
  • Faire émerger les règles d’action ou les critères de réussite
  • Expliciter les consignes…

L’enseignant utilise souvent des fiches sur les ateliers de gymnastique par exemple ou dans les groupes de niveau en sports de raquettes. Ces fiches favorisent l’autonomie des groupes.

Il a souvent recours à la démonstration par les élèves eux-mêmes, pour imager rapidement les consignes orales ou pour dégager tel ou tel critère d’exécution.

La vidéo peut être utilisée afin de donner un retour aux élèves mais aussi d’affiner l’évaluation pour l’enseignant (acrosport, arts du cirque…).

 Nos démarches d’enseignement :

♦ Favoriser le respect des règles, du matériel et des autres pour travailler dans un climat « serein » : nous devons être vigilant et réagir rapidement à tout manquement à cette règle sous peine de dégradation rapide du matériel et du climat de la classe.

 ♦ Valoriser la réussite : Beaucoup d’élèves baissent rapidement les bras face à l’échec. Nous devons valoriser l’estime et la confiance en soi en permanence, être derrière les élèves et les encourager. 

 ♦  Proposer une entrée dans l’activité adaptée à la classe : ludique ou plus technique…

 ♦  Proposer des contenus d’enseignement adaptés aux différents niveaux de nos élèves afin d’avoir toujours comme objectif de les faire progresser par rapport à leur niveau initial.

 ♦  Amener les élèves à être plus responsables et solidaires : les notions d’aide et d’entraide sont apprises dès la 6ème. Dans certaines activités, mise en place de tutorat. Nous recherchons la cohésion du groupe classe ou groupe de travail en favorisant l’esprit d’équipe. 

 L'évaluation :

L’enseignant en EPS utilise 3 sortes d’évaluation dans son acte d’enseignement, à différents moments et à des fins distinctes.

  EVALUATION DIAGNOSTIQUE EVALUATION FORMATIVE EVALUATION SOMMATIVE
QUAND  Avant le cycle d'apprentissage Pendant le cycle d'apprentissage Après le cycle d'apprentissage
BUT Bilan-Constat. Permet de distinguer le niveau des élèves dans l'activité. Permet de définir les objectifs. Permet de voir comment l'élève progresse. Permet d'aider et de réguler l'enseignement. Permet de faire le bilan et de vérifier les aquis.
QUI Professeur Professeur et élève Professeur et élève

 

L’évaluation sommative correspond à la note attribuée aux élèves en fin de cycle. Elle comprend l’évaluation de 3 critères :

  • Les capacités développées au cours des apprentissages des APSA, en jugeant : la performance + le niveau atteint (niveau d’habiletés) = 2/3 de la note.
  • Les connaissances + les attitudes = 1/3 de la note.

 Pour l’évaluation, la durée minimale des apprentissages dans une activité est de 10 heures de pratique effective.

Le projet pédagogique d’établissement précise ce qui doit être évalué pour chacune des activités enseignées et chaque niveau. (voir § contenus et évaluations )

 

 Actions pédagogiques particulières

 Le « cahier d’EPS » :

Il est fourni par les élèves et destiné à recevoir toutes les fiches de travail et d’évaluation de l’année, voire des  années précédentes. Il se présente sous la forme d’un porte-vues d’au moins 25 vues.

       ◊   Une page de garde, illustrée en rapport avec l’EPS, réalisée par l’élève et comprenant Nom, Prénom, classe, date de naissance, nom du professeur, année scolaire.

       ◊   Les consignes EPS signées par l’élève.

       ◊   La programmation des activités physiques sur l’année (distribuée par le professeur)

       ◊  Une page de présentation illustrant chaque activité sportive.

       ◊ Une présentation succincte de l’APS et de ses règles fondamentales doit être placée au début de chaque activité (réalisée par l’enseignant et/ou l’élève).

Les élèves sont tenus d’avoir ce cahier à tous les cours sauf avis contraire de l’enseignant (tenir compte de la surcharge des cartables).

Il fait l’objet d’une évaluation par trimestre (de la 6ème à la 3ème). La note obtenue est prise en compte dans la moyenne au coefficient le moins élevé (soit 1/3 des autres notes). Il peut aussi contenir des comptes rendus de séance, des présentations d’APS ou des travaux  écrits sur des thèmes précis.

  L’enseignement de la natation en 6ème :

Environ 15 à 20% des élèves arrivant en 6ème  n’ont pas acquis le « savoir-nager » de fin de primaire (15m en eau profonde sans brassière et sans appui).

Donc nous avons fait le choix de réserver les créneaux de natation pour 3 cycles d’enseignement en 6ème afin de favoriser l’acquisition du savoir-nager inscrite dans le socle commun et qui est une priorité nationale.  

Grâce à la 4ème heure accordée en EPS en 6ème depuis 1994 et à l’alignement de toutes les classes de 6ème dans les emplois du temps, le lundi après midi, nous avons mis en place un créneau de 2 heures (1h de travail effectif / semaine) réservé à la natation pendant toute l’année et avec des groupes de niveau (présence de 3 professeurs pour 2 classes). 

Constitution de 3 groupes de niveau (le groupe de non nageurs ne pouvant excéder 12 élèves, circ. N°2004-139) 

Le projet pédagogique EPS du collège Valmy dispose d’une fiche d’évaluation diagnostique permettant dès la  première séance de répartir les élèves en fonction des niveaux et des groupes de besoins. Cette fiche reprend les exigences du « savoir-nager » défini par la circulaire 2004-139 du 13/07/2004 ( voir § contenus en natation). 

  L’enseignement du canoé-kayak en 5ème :

L’activité canoë-kayak fait partie des activités de pleine nature qui font partie intégrante des programmes nationaux. Pourtant faute de moyens, de compétence, ou de facilité dans la mise en place et la réalisation, c’est une activité peu représentée dans les programmations au niveau local et qui n'est enseignée au collège Valmy que sur 1 cycle (niveau 1).

L’équipe pédagogique et le chef d’établissement ont voulu maintenir cette activité, malgré les nouveaux programmes EPS, pour diverses raisons :

          ♦  Voilà enfin, une activité dans laquelle les élèves sont presque tous « vierges » de sensations, et qui change de la forte majorité des activités programmées dans les établissements.

          ♦  Celle-ci permet d’aborder des thèmes spécifiques à l’activité en particulier, à l’EPS en général et à la réalisation d’objectifs aussi riches que variés

          ♦  Elle est une continuité et un réinvestissement des compétences acquises tout au long de la 6ème en natation (le Savoir-nager 1er degré et 2ème degré, brevet de 25m et 50m …)

 Le cross des Buttes de Chaumont : 

La participation de toutes les classes de 5ème  au cross, organisé chaque année par l’UNSS en novembre, a pour objectifs de :

           ♦  Conclure les cycles de course de durée et d’apprécier les progrès réalisés lors d'un événement sportif. 

          ♦  Développer la socialisation, la responsabilité et la citoyenneté en resserrant les liens de la classe, en créant un « esprit » de groupe, en acceptant le défi physique, en apprenant le goût de l'effort, en respectant les règles imposées. 

          ♦  Percevoir et vivre le collège autrement, en tant qu'élève sportif. 

Le projet SKI : ( voir § projet ski )       sport%20ski (cliquez)

 

   « Challenge sportif Valmy »        coupe-recompense-sportive  (cliquez)    

La formule consiste en 1 challenge pour les  3ème lors d’une demi-journée banalisée (mi-juin) afin de clôturer leur cursus scolaire au collège.

Cette formule doit évoluer soit vers plus de participants soit vers un plus grand nombre d’APS, soit vers les 2 (problème de calendrier par rapport aux autres disciplines).

Toutes les classes de 3èmes vont se rencontrer sur 3 activités

Défi FORCE  =  Tournoi Corde

1 équipe de toutes les filles + 1 équipe de tous les garçons / classe . Toute la classe participe

Défi ADRESSE  =  Tournoi Basket

1 équipe féminine + 1 équipe masculine / classe

Défi PRECISION  =  Tournoi Tennis de Table

1 équipe mixte de 8 élèves / classe

Les élèves inscrits  au  Tennis de Table ne peuvent pas être inscrits au Basket.

Le classement des joueurs à chaque défi rapportera à la classe un certain nombre de points