Bandeau

Utiliser une carte mentale en cours de mathématiques

Mind mapping ou la carte mental ou carte heuristique ou carte cognitive ou carte des idées.

J’entends, j’oublie.

     Je vois, je me souviens.

      Je fais, je comprends.

Confucius (551-479 av.JC)

Définition

La carte mentale, mind mapping en anglais, est un schéma supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée. Cela permet de mettre en lumière les liens qui existent entre un concept ou une idée, et les informations qui leur sont associées. (Inspiré de Wikipédia)

 

C’est le psychologue anglais, Tony Buzan en 1971, qui modélise et rend populaire le concept d’ailleurs déjà pensé par Aristote. Il le définit comme

  • un outil pour penser,
  • une représentation visuelle de ce qui se passe dans le cerveau,
  • un outil idéal d'accompagnement aux processus mentaux,
  • une manière très créative:
  1. pour présenter ses idées.
  2. pour lister les différentes composantes d'un thème donné,
  3. pour organiser ces composantes,
  4. pour préparer un exposé autour du thème,
  5. pour raconter un événement,
  6. pour parler d'un ouvrage,
  7. pour structurer des projets,
  8. pour apprendre du vocabulaire,
  9. pour visualiser des idées complexes...

Utilité dans l'enseignement des mathématiques

Progression.

  • Mieux gérer les progressions de cours et les plans des chapitres.

Vue globale d'un chapitre

  • Faire un plan et mieux le gérer.
  • Mentionner les liens avec d’autres chapitres.

Etude d'une notion

  • Organiser les idées.
  • Avoir une arborescence de données qui traduisent nos propres démarches intellectuelles autour d’une notion « nouvelle ».

Prise de note

  • Simplifier la prise de notes par les élèves.

Mener une recherche.

  • Différentes directions de recherche.

Séance de méthodologie

  • Mieux gérer son travail personnel.
  • Mieux gérer les projets.
  • De nombreux inventeurs tels que Léonard de Vinci, Albert Einstein ont développé l’idée de visualisation globale de l’information pour formaliser leurs savoirs, mais aussi pour découvrir de nouvelles connaissances.

Carte mentale 1

Carte mentale 2

 Exemple (voir http://mathelot.blogspot.fr)

 Carte mentale 3 

carte mentale 4 

Des références à consulter ici et la.

Une autre référence sur l'académie de Limoges.

Conclusion

À l’heure actuelle, les cartes mentales sont plutôt très utilisées dans plusieurs domaines complexes qui nécessitent une vision globale et transdisciplinaire pour aboutir à une compréhension d’un processus. Mais cet outil encore peu utilisé dans nos pratiques d’enseignement, peut s’avérer être un outil indispensable et riche pour créer du sens dans les différents enseignements, pour comprendre ce que les élèves ne maîtrisent pas, pour développer des démarches de résolution de problèmes, pour développer la créativité de chacun, etc..

 

Il peut s’avérer aussi un outil performant pour une programmation efficace d’une progression annuel.

 

Production du Giptic de Mathématiques de l'académie de Paris