Bandeau

Mondialisation et compétition

L-C.Bresser-Pereira. Ed. La Découverte. Février 09.

Pourquoi certains pays à revenu intermédiaire décollent-ils alors que les autres n’y parviennent pas ? C’est à cette question que l’auteur, économiste brésilien ayant occupé des fonctions politiques, tente de répondre. Il cherche ainsi à tirer les enseignements de trois décennies d’expérimentation de politiques de développement, principalement en Amérique latine et à comparer les résultats qui y furent obtenus à ceux enregistrés dans les NPI asiatiques. Il montre que ces derniers ont mis en œuvre une stratégie de développement nationale (qualifiée de « nouveau développementisme »).  Le premier axe de cette  stratégie

consiste à assurer le développement en s’appuyant sur l’épargne nationale  (et, par conséquent, à limiter l’appel aux capitaux étrangers). Le deuxième axe réside dans le choix d’un taux de change compétitif (donc sous-évalué) afin de favoriser une intégration dans la division internationale du travail et donc dans le commerce mondial, ce qui doit stimuler la croissance et le développement. Le troisième axe concerne le rôle et l’autonomie de l’Etat : celui-ci doit mener une politique fiscale et budgétaire rigoureuse, pour donner confiance à la fois aux acteurs économiques nationaux et aux investisseurs étrangers qui, ainsi, hésiteront moins à investir et à innover. Ce qui doit également favoriser la croissance et le développement. Au passage, l’auteur égratigne le « consensus de Washington » et montre que son application a souvent conduit les pays concernés à l’échec. Ouvrage assez original et d’une lecture relativement aisée.

 

S. Miletitch

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation