Bandeau

Le goût de l’observation

J.Peneff. Coll. Grands Repères. Ed. La Découverte. Fevr. 09.

Le sous-titre éclaire le titre, quelque peu énigmatique : « comprendre et pratiquer l’observation participante en sciences sociales ». On peut (on doit même !) lire d’abord la stimulante préface d’Howard Becker. La première partie s’interroge sur la socialisation initiale, la naissance du sentiment d’appartenance à la société, que ce soit à l’école, dans la famille ou au cours d’évènements de la vie courante des jeunes ; dans la deuxième partie, l’observation porte sur les adultes et cherche à identifier, là encore, comment s’opère la socialisation (mais cette fois, secondaire et non plus primaire), en particulier à partir d’expériences telles que le militantisme, les premiers emplois, les voyages ou diverses pratiques où se réalise un « mélange social ». enfin, la troisième partie tente de répondre à la question : pourquoi les approches sociologiques « par médiateurs interposés » (enquêteurs, passeurs d’entretiens ou de questionnaires) sont-elles privilégiées par rapport aux approches reposant sur des observations directes ? L’ouvrage étant un guide, il propose une série d’exercices permettant de maîtriser la technique de l’observation participante et de nombreux exemples illustrant l’utilisation de cette technique. Très intéressant et exploitable en 1ère, en SES.

 

S. Miletitch

 

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation