Bandeau

L’élitisme républicain

Ch.Baudelot & R.Establet. Coll.La République des idées. Ed. du Seuil. Mars 09.

Les deux auteurs avaient, ensemble, déjà rédigé au début des années 1970 un livre très « engagé » qui avait bousculé un certain nombre d’idées reçues (L’Ecole capitaliste en France). Ici, ils se livrent à une très instructive comparaison entre les performances du système éducatif français d’une part, et d’autres pays développés d’autre part, à partir de données fournies par les enquêtes PISA effectuées par l’OCDE. Dans une veine « bourdieusienne », ils dénoncent l’élitisme républicain qui permettrait de faire coexister le principe égalitaire avec les inégalités scolaires réelles.Celles-ci étant finalement légitimées par les différences de « mérite » (scolaire). Ils mettent en évidence le poids considérable (en France plus que partout ailleurs) de l’origine sociale dans la destinée scolaire des jeunes et donc le biais qui rend ici illusoire « l’égalité des chances » devant l’Ecole. Ils pointent aussi les effets pervers engendrés par un système éducatif « élitiste », c’est-à-dire qui vise avant tout à bien former une élite, forcément restreinte : sur ce point, ce sont les pays qui font un autre choix, celui d’assurer prioritairement une formation de base au plus grand nombre , qui enregistrent les performances économiques les meilleures. Une argumentation précise et solide qui aboutit à un diagnostic sans complaisance et qui devrait conduire ceux qui gouvernent à remettre le système éducatif français à plat pour le réformer. A cet égard, s’inspirer des réussites étrangères (il y en a !) serait certainement opportun !

 

S. Miletitch

 

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation