▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Au collège Marie Curie : de l’ambition pour nos élèves

mis à jour le 17/05/17

Les élèves de 5e du collège Marie Curie, investis dans le projet « Graines de reporters scientifiques » organisé par la Fondation Tara et porté par les inspecteurs Éducation au Développement Durable des trois académies franciliennes, ont mené l’enquête comme de véritables journalistes scientifiques.

Devant 500 collégiens et lycéens participants au projet, en présence de quatre grands témoins de renom, deux scientifiques Gaby Gorsky et Chris Bowler, deux journalistes : Alain Bougrain-Dubourg et Mathieu Dumery, les élèves du collège Marie Curie ont présenté leur travail sur la Fonte de l’Arctique vendredi 11 mai à l’Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm.
Dans le grand amphithéâtre de la Maison des Océans où s’est déroulée la remise des prix, ils ont pu entrer en contact direct avec Tara*, actuellement au large de la Papouasie Nouvelle-Guinée.
Le vrai lauréat de ce projet autour de Tara*, c’est le collectif. Il a poussé tous les acteurs, scientifiques, institutionnels, enseignants, élèves, à travailler ensemble.

  • Semer des graines

Au collège Marie Curie cette année, toutes les classes de 5e ont été investies dans ce projet autour du Développement Durable. En lien direct avec l’expédition Tara* partie de Lorient le 28 mai dernier pour l’Asie-Pacifique, la classe a choisi le thème de la fonte de l'Arctique pour lequel ils ont produit une vidéo de trois minutes accompagnée d’une infographie. Les enseignants ont conduit des EPI (histoire-géographie, physique, documentation) vers le questionnement scientifique, vers une approche de la complexité, de la gestion des données.
Les enseignants partagent ce constat : « on a confronté les élèves à une démarche de haut niveau et  les élèves ont été motivés par la complexité du sujet ».

  • pour faire grandir des vrais reporters
    Une video de 3 minutes sur la fonte de l’Arctique a été présentée pour faire la synthèse de ce qui a été retenu des recherches et des échanges avec Pascaline, l’une des chercheuses à bord de TARA.
  • qui deviendront peut-être de grands chercheurs. Les paroles de Mireille Raccurt, présidente du Comité National Français de Recherche arctique et antarctique ont résonné : « Je souhaite que parmi vous se trouvent les chercheurs de demain. »

Les lauréats

Parmi les six lauréats, trois sont des établissements parisiens

  • pour l'argumentaire scientifique le plus pertinent ont été retenus le lycée Charlemagne et le lycée François Villon de Paris.
  • pour le meilleur angle journalistique, l’EREA Jean Monnet de l’académie de Versailles, Collège Louis Braille de l’académie de Créteil
  • pour La production la plus convaincante, le lycée Balzac de Paris et le Lycée Clément Ader de l’académie de Créteil

Les Grands Témoins ont eu des coups de cœur

  • Alain Bougrain-Dubourg : La montée des eaux à Hambourg pour le collège Condorcet et le lycée Francisque Sarcey de l’académie de Versailles
  • Gaby Gorsky : Qu'est-ce que l'océan plastique ? par le collège Cécile Sorel de l’académie de Versailles
  • Chris Bowler et le Professeur Feuillage (ont eu le même coup de cœur) : L'acidification des océans par le lycée Victor Duruy de Paris