Ambition 1 : Bâtir une École équitable et ambitieuse pour tous

mis à jour le 28/08/18

Accueillir tous les élèves, dans leur diversité, pour assurer à chacun un parcours scolaire réussi est la mission centrale de l’École de la République. Sur le territoire parisien où les disparités sociales et culturelles sont grandes, cette préoccupation figure au cœur de l’action de l’académie pour éviter de laisser se creuser les inégalités, en s’y attaquant dès le plus jeune âge. Cette recherche de l’équité commence par l’accueil : donner aux élèves touchés par le handicap des conditions d’études appropriées, mener à la réussite des jeunes issus de familles en situation de grande pauvreté, assurer à des enfants allophones nouvellement arrivés sur notre territoire la possibilité d’avancer au même rythme que leurs camarades, tous ces objectifs nécessitent une vigilance de l’ensemble des acteurs du système éducatif. Mais cette action volontariste comporte évidemment une dimension pédagogique : l’inclusion invite à penser des situations d’apprentissages différenciées, à les construire en équipe, à réviser la place et la fonction de l’évaluation. Pour autant, c’est bien chaque élève qui doit tirer bénéfice de cette approche. Enfin, au-delà du soin accru apporté aux débuts de la scolarité, le franchissement de chacune des étapes mérite une attention particulière pour éviter les ruptures et l’exclusion. Au travers du parcours avenir, les professionnels qui accompagnent les élèves doivent aussi développer toutes les formes d’ambition, mettre en lumière la diversité des réussites possibles, notamment la voie professionnelle, en valorisant les multiples chemins accessibles aux élèves parisiens. Compenser, différencier, relier : c’est ainsi que l’École peut accepter les différences tout en combattant les inégalités. Pour y parvenir, l’ensemble de ses acteurs, en particulier les enseignants, sont appelés à se mobiliser et à coopérer avec ses partenaires : les collectivités territoriales, les associations, les milieux professionnels et les acteurs économiques.

Axe 1.1 Favoriser l’accès aux savoirs de tous les élèves

Une politique socio-pédagogique ambitieuse est mise en place pour combattre les effets de la grande pauvreté qui exacerbe les écarts scolaires et pour accompagner les publics les plus éloignés de l’École. Si elle est particulièrement sensible en éducation prioritaire, elle concerne l’ensemble des écoles et des établissements et mobilise, chacun dans son rôle, tous les personnels de l’éducation en lien avec les collectivités et les associations.
Elle rencontre le même objectif de mixité des publics que l’inclusion des élèves à besoins éducatifs particuliers, largement engagée à travers les précédents projets de l’académie et qui se poursuit avec la même détermination.

Objectif 1.1.1 Lutter contre les inégalités scolaires d'origine sociale dans le cadre du plan académique grande pauvreté.

  • Inscrire un volet social dans chaque projet d’établissement, afin, notamment, de favoriser le recours aux bourses et l’accès à toutes les activités de l’établissement en s’appuyant sur des partenariats.
  • Accroître la mixité sociale dans les écoles et les collèges parisiens, en utilisant les leviers de la sectorisation et de l’affectation et en se mobilisant, avec la collectivité territoriale, sur l’attractivité d’établissements prioritaires.
  • Mettre en place, au niveau académique et en établissement, une réflexion et un plan d’action sur le travail personnel des élèves autour du dispositif « devoirs faits ».

Objectif 1.1.2 Accompagner, avec les familles, la scolarisation des élèves de l'éducation prioritaire.

  • Développer qualitativement et quantitativement la scolarisation des moins de 3 ans en éducation prioritaire, notamment en facilitant la création de classes passerelles.
  • Garantir la maîtrise des fondamentaux des élèves scolarisés en éducation prioritaire, à travers la mise en place des CP et CE1 dédoublés en REP et REP+.
  • Mettre les projets de réseaux de REP et de REP+ au service de la maîtrise du socle, en s’appuyant sur un plan de formation ambitieux et en développant les actions en direction des familles.

Objectif 1.1.3 Favoriser l'inclusion et la réussite des élèves à besoins éducatifs particuliers inscrits dans des dispositifs.

  • Diversifier les réponses apportées aux élèves présentant des troubles des apprentissages par une analyse plus fine de leurs besoins.
  • Favoriser la création d’unités d’enseignement externalisées en écoles et collèges.
  • Accentuer les politiques d’inclusion des élèves d’ULIS, d’UPE2A et de SEGPA, en renforçant la formation de proximité des équipes.
  • Faire évoluer les objectifs et diversifier les fonctionnements des ULIS en lycées professionnels.

Axe 1.2 Personnaliser les approches pédagogiques

À l’heure où notre École accueille la quasi-totalité d’une classe d’âge, la prise en charge simultanée d’élèves aux profils variés représente un défi : ne laisser aucun élève sur le bord du chemin, tout en permettant aux élèves les plus avancés de donner toute leur mesure. C’est dans la classe que tout doit se jouer. Etayées par les apports de groupes d'experts, la personnalisation des enseignements, la réflexion sur  l’évaluation sont désormais placées au coeur des démarches de formation et des travaux collectifs de façon à accompagner l'élève dans la construction de son parcours.

Objectif 1.2.1 Apporter une réponse pédagogique à l'hétérogénéité des élèves.

  • Développer les compétences des enseignants pour mettre en oeuvre une meilleure différenciation pédagogique grâce à la formation et l’accompagnement des équipes.
  • Rendre lisible de tous une évaluation qui soutienne les apprentissages et facilite la mesure des acquis et des points de progrès.
  • Encourager les pratiques de projet et de travail coopératif des élèves.

Objectif 1.2.2 Prévenir l'illettrisme.

  • Anticiper la détection du risque d’illettrisme par la mise à disposition d’outils diagnostics de mesure et d’explicitation.
  • Professionnaliser les acteurs éducatifs en matière d’illettrisme, à travers la formation et un accompagnement de proximité.
  • Coopérer avec les partenaires extérieurs pour cartographier les risques et mieux les traiter.

Objectif 1.2.3 Susciter des parcours ambitieux chez tous les élèves.

  • Renforcer l’accompagnement personnalisé pour permettre à l’élève d’acquérir au plus tôt les codes de l’École et briser ensuite les mécanismes d’autocensure.
  • Promouvoir auprès de tous les élèves, notamment en éducation prioritaire, les dispositifs favorisant l’expression des talents : CHAM, CHAT, CHAD, CHASE, sections sportives, sections internationales…
  • Promouvoir, en particulier auprès des filles et en éducation prioritaire, les métiers scientifiques et technologiques et les CPGE scientifiques, accessibles au travers des parcours d’excellence et des cordées de la réussite.

Axe 1.3 Garantir la continuité et la diversité des parcours scolaires

Riche de formations nombreuses et variées, l’académie de Paris veille à accompagner les élèves dans l’intégralité de leur parcours de formation en s’attachant notamment à fluidifier les liaisons inter-cycles pour assurer un continuum harmonieux de la maternelle à l’enseignement supérieur, et en s'assurant à chaque palier de la maîtrise des attendus.

A travers une action continue, acteurs et partenaires de l'Ecole se mobilisent, pour aider les élèves à construire ou renforcer leur motivation et entrer dans une démarche d'orientation active qui prenne en compte à la fois leurs aptitudes et  et les réalités socio-économiques du monde qui les entoure. Il s'agit en effet de sécuriser les parcours mais aussi, dans certains cas, de lutter contre l'autocensure et d'accroître l'ambition scolaire.

Objectif 1.3.1 Renforcer les continuités de la maternelle au collège et consolider la mise en place du Cycle 3.

  • Assurer la continuité maternelle/élémentaire grâce à l’élaboration d’outils de suivi.
  • Assurer la continuité des apprentissages entre école et collège au sein du Cycle 3 en favorisant les formations inter-degrés.

Objectif 1.3.2 Collège-lycée : accompagner chaque élève dans la construction d'un parcours de formation pour le baccalauréat.

  • Valoriser la voie professionnelle, en encourageant les opérations de découverte et de promotion des métiers et des formations.
  • Diversifier les voies de formation en facilitant l’accès des secondes GT à la voie technologique.
  • Accompagner les changements d’orientation dans le lycée et le retour en formation des élèves décrocheurs.

Objectif 1.3.3 Renforcer l'articulation entre l'enseignement scolaire et le supérieur en matière d'information et de pratiques pédagogiques.

  • Préparer tout lycéen à la poursuite d’études en pensant son intégration dans l’enseignement supérieur.
  • Faciliter la liaison entre le baccalauréat professionnel et le BTS, en étendant le dispositif « cordées bac pro / BTS ».

Écoles, collèges, lycées

mis à jour le 09/12/16