Bandeau

Enseigner avec le numérique

élève + numérique

 

Le numérique : où ? Comment ?

  • QUAND LE PROFESSEUR TRAVAILLE SEUL :

flèche rouge Avec sa classe dans la salle informatique du collège, en faisant travailler les élèves en binômes - c'est souvent une nécessité devant le nombre d'ordinateurs. Dans le trousseau de survie du professeur : toujours (au moins !) une clé USB pour sauvegarder et transférer les productions, ainsi que du papier A4 et de quoi écrire (cela s'avère toujours indispensable à un moment ou à un autre !).

papier-crayonclé usb dessin

Ici Olivier Bourat dans la salle informatique du collège Suzanne Lacore (cliquer pour voir la vidéo)

salle info 1      salle info 2

 

 

 

 

 

flèche rouge Dans la salle d'arts plastiques, avec tablettes et ordinateurs. La salle d'arts aplstiques est un lieu qu'il convient d'aménager et de doter d'un matériel minimum, cela fait l'objet d'un travail parfois long et fastidieux. Pour vous aider, vous pouvez vous référer au document de préconisation en ligne ici :

préconisationsflèche rouge Le BYOD (Bring Your Own Device) consiste à faire utiliser les téléphones portables, tablettes et/ou ordinateurs des élèves, en classe et/ou à la maison, seuls, en binômes ou en groupes plus larges. Même si le travail à la maison permet de contourner les difficultés liées à la gestion de classe, il ne s'agit pas d'imposer aux élèves de réaliser leurs travaux chez eux mais simplement de leur en laisser la possibilité. Cela permet un lien entre la classe et l'extérieur de la classe.

BYOD

 

IN and OUT : Luce Mongo-Mboussa explique comment elle implique ses élèves dans et hors de la classe grâce aux BYOD.

 

in and out rond biais

luce rigole

 

  • QUAND LE PROFESSEUR TRAVAILLE AVEC UN COLLÈGUE :

Cela peut prendre des formes multiples, selon les projets et les appétences de chacun. Cela peut aussi s'inscrire dans le programme des EPI (Enseignements de Pratiques Interdisciplinaires) au collège, ou des Enseignements d'Exploration en seconde, notamment en arts visuels.

Un exemple de travail en binôme lettres-arts visuels en seconde, au lycée Claude Bernard :

vidéo arts visuels c bernard

  •  QUAND LE PROFESSEUR TRAVAILLE AVEC UN PARTENAIRE EXTÉRIEUR :

Il peut travailler avec une structure culturelle ou en association avec un intervenant habilité. Il peut le faire dans le cadre de dispositifs d'aide via son établissement : classes à PAC, ateliers artistiques, résidences d'artiste. Renseignement sur le site de la DAAC :

DAAC

 

Des dispositifs à géométrie variable :

Il existe différents types de partenariats, avec de nombreuses structures : MAM, maison du geste et de l'image, Gaîté Lyrique, 104... qui s'adaptent à la demande "sur mesure". Elles peuvent proposer la gratuité pour certaines expositions mais aussi des ateliers de pratiques très variées : ateliers multimedia, son/design sonore, scratch, codage, stop motion, tablettes tactiles...

Un exemple de restitution numérique :

topographieUn autre avec le Gaîté lyrique : priorité à la pratique !

Gaîté Lyrique atelier

Le cas du collège Pailleron : 7 ans de partenariat avec la Gaîté Lyrique

  • Des années de classe à PAC

2011-2012 : visite d’exposition “2062 aller-retour vers le futur / rencontre avec un artiste François Olislaeger/ accueil au Centre De Ressources de la GL. LA première année n’a finalement  été qu’un parcours de spectateur ; nous n’avions pas réussi à aboutir une réalisation.

2012-13 : Expo + atelier + CDR  Installation multi media avec les artistes Freeka et Kik .

2013-14 : Expo + atelier + CDR. Très-courts métrages en stop motion sur tablettes numériques avec Juliette Champlain du Lab212. Utilisation de 5 ipad montées sur pied pour réaliser des séries de films. https://vimeo.com/99025575

2014-2015 : Expo + atelier + CDR.  Créations graphiques et sonores avec Sylvain Quément. Enregistrements de 24 miniatures musicales et conception graphique de leurs pochettes respectives. 96 mots proposés par les participants sont tirés au hasard pour composer 24 titres de morceaux en rapport avec deux thèmes abordés dans le cadre scolaire : « fantôme » et « machine ». Sur la base de ces titres, les participants sont invités à imaginer les caractéristiques sonores de chacune de ces miniatures (bruitiste ou mélodique, tonal ou atonal, acoustique ou électronique...), puis à enregistrer et structurer l’ensemble. Ces exercices de style offrent aux participants un large panorama des approches possibles en matière de composition, d’arrangements, de design sonore et de technologies (dévoilant à l’occasion les coulisses de la production musicale).

 

Un partenariat de 3 ans avec le même artiste : le net artiste Julien Levesque

2015-16 : Expo + rencontre et atelier de création de livres avec l’artiste. Après avoir recherché sur google books des traces intempestives de ceux qui ont numérisé des milliers de page, les élèves créent des “Fake page “ pour composer des livres non-narratifs mais plastiques et dadaïstes.

Deux années de résidence d'artiste

 

2016-17 : Expo + rencontre + Réalisation de machines à regarder entre impression 3D et fabrication manuelle.... Le gif habituellement immatériel est l’occasion de construire un dispositif d’animation des images . Utilisation de l’impression 3D pour réaliser les gifoscopes. http://atelierspartages.gaite-lyrique.net/fra/projects/display/11

 

2017-18 : Expo + rencontres + ateliers de fabrication d’émoticones gonflables animées par des cartes Arduino… Numérique et bricolage.

 

Le festival des ateliers partagés de la Gaîté Lyrique

festival des Ateliers PArtagés

Exemple : 2060 ville future . Une idée, une maquette, un e-book, un film...

Ville Future

Ce projet a été réalisé dans le cadre de L’art pour grandir, programme de la DASCO (Direction des affaires scolaires de la ville de Paris).

 

 

Pour toute question complémentaire, contactez Virginie Restain, membre du GIPTIC et conceptrice de cet article.