Bandeau

Les 1000 premiers jours - Là où tout commence

Les 1000 premiers jours - Là où tout commence

Rapport public du Ministère des Solidarités et de la Santé du 9 septembre 2020

Au sommaire de ce rapport : 

I) Formuler un discours de santé publique cohérent pour les 1000 premiers jours
L’interaction de l’enfant avec les personnes et le monde qui l’entourent favorise son développement cognitif et affectif
1. Le développement social, cognitif et affectif du bébé est précoce et complexe
2. Le développement des interactions sociales et de l’attachement : une co-adaptation entre le bébé et ses parents
3. Les bébés apprennent par le langage et le jeu
Un mode de vie et un environnement sains posent les fondements d’une meilleure santé tout au long de la vie et d’un meilleur développement de l’enfant
1. Le sommeil des enfants
2. L’allaitement.
Les dépressions périnatales sont des troubles répandus mais mal connus et mal détectés
Les violences conjugales et violences éducatives ordinaires ont des effets sur le développement des bébés et jeunes enfants
II) Le « parcours 1000 jours » : proposer un accompagnement personnalisé aux parents
Un parcours « éclairé » : mettre à disposition des informations pertinentes et adaptées à chaque étape
 Promouvoir les séances de préparation à la naissance et à la parentalité permettant une meilleure diffusion des informations
Un carnet de santé enrichi permettant de disposer dès la naissance des informations clés sur le développement de l’enfant
III) Parcours 1000 jours : une réponse individualisée, adaptée aux fragilités et spécificités de l’enfant et de ses parents
Favoriser le dépistage, l’accompagnement et l’inclusion des enfants montrant des anomalies de la trajectoire neuro développementale durant leurs 1000 premiers jours
L’accueil des jeunes enfants en France aujourd’hui
La qualité des modes d’accueil : un enjeu majeur pour le développement socio-émotionnel, psychomoteur et cognitif de l’enfant ainsi que la lutte contre les inégalités sociales.
Les éléments à favoriser pour renforcer la qualité : l’encadrement pédagogique, la pratique de la référence, la formation des professionnels.