Bandeau

L’euro est-il un échec ?, M. Devoluy

Coll. Réflexe Europe, Ed. La Documentation Française, Juillet 2011

L’euro est certainement une réussite sur le plan technique et s’est imposé comme une monnaie internationale de référence.

Pourtant, depuis sa création, il n’a pas cessé d’essuyer des critiques sur trois « fronts », au moins : celui de la souveraineté (l’euro étant considéré comme incompatible avec le maintien d’une souveraineté nationale économique effective), celui de la méthode (la méthode « fonctionnaliste » ayant guidé la dynamique européenne depuis l’origine, et qui consiste, à partir d’une avancée « solennelle » à procéder par « glissements » successifs à d’autres avancées, paraît ici mal adaptée et porteuse de blocages) et celui de la doctrine (la construction de la zone euro s’est fondée sur la doctrine ordolibérale ayant prévalu dans l’Allemagne d’après-guerre, prônant l’orthodoxie budgétaire, l’interdiction du soutien monétaire à l’activité mais cette doctrine peut devenir inappropriée en période de crise forte et généralisée).

L’auteur, après avoir indiqué les (bonnes) raisons justifiant la création de l’euro et les espérances dont il était porteur, dresse le bilan d’une dizaine d’années de fonctionnement de la zone euro.

Il note que les performances macroéconomiques de cette zone ont été plutôt médiocres, surtout concernant la croissance économique et l’emploi.

Enfin, la crise qui secoue depuis 2008 l’UE (et donc la zone euro) a suscité des modifications et des réformes, sans que soit surmontée une difficulté presque originelle : comment faire fonctionner une monnaie unique sans gouvernement (économique) unique ?

L’auteur estime, en conclusion, que l’euro « n’est pas encore un échec » mais que, faute de résoudre cette difficulté, il peut se transformer en échec.

Ouvrage très pédagogique et qui sera extrêmement utile aux professeurs de SES, surtout en classe de Terminale.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation