Bandeau

Les violences contre les femmes, M. Jaspard

mis à jour le 31/12/11

Coll. Repères, Ed. La Découverte, Mai 2011

Nouvelle édition d’un livre qui garde, hélas, toute son actualité. L’auteure montre d’abord comment ces violences se sont constituées progressivement en objet des sciences sociales s’inscrivant dans la problématique des rapports sociaux de sexe.

En France, la reconnaissance du phénomène a été tardive  mais a nettement progressé ces trois dernières décennies ; dans le même temps, la violence masculine contre les femmes est devenue un « concept transnational ». En tout cas, ce phénomène est aujourd’hui mesuré, même si la diversité de ses formes et la crainte des victimes rendent ce comptage difficile (et les chiffres obtenus sans doute sous-évalués).

De même, on dispose de données sociologiques décrivant différentes caractéristiques de ce phénomène multiforme. Les violences conjugales et les violences sexuelles constituent les deux principales catégories de violences contre les femmes. Des comparaisons internationales sont proposées mais l’auteure en pointe les limites. Enfin, elle indique les enjeux sociaux et les débats soulevés par cette question (en égratignant, au passage, la notion de « victimisation »).

La conclusion est que les violences contre les femmes constituent encore un concept sociologique en construction.

Livre absolument nécessaire, à utiliser, en particulier, en ECJS.

Zoom

Datagora valorise les publications de producteurs de données statistiques ou d'études publiques (comme l'Insee, la Dares, DEPP, Pôle emploi, CAE, Banque de France...) et a pour objectif de faciliter leur accessibilité, compréhension et réutilisation. Au-delà de la plateforme, Datagora met également en ligne des études expliquées et synthétisées sous la forme de vidéos (les « datavidéos »).
Datagora