Bandeau

Technologie n° 167 - avril 2010

mis à jour le 26/10/16

Une Technologie 167Ce numéro spécial développement durable débute par un rappel des enjeux et des objectifs de la « croissance verte », que Pierre Radanne, l’un des inspirateurs de l’actuelle politique énergétique française, replace ensuite dans une perspective planétaire de long terme. Puis nous verrons comment la norme ISO 14001 peut aider les entreprises à s’inscrire dans cette démarche.

Énergies renouvelables

Pour Michel Hug, on ne pourra pas faire l’économie du nucléaire, dont il fut l’un des grands artisans : les énergies renouvelables – notamment l’éolien, le solaire photovoltaïque et thermique, sur lesquels nous nous attarderons – malgré une croissance forte, ne pourront jamais couvrir les besoins croissants d’une population mondiale qui atteindra les 9 milliards d’individus en 2050. Quoi qu’on en pense, leur développement est une nécessité, et elles inspirent de plus en plus d’expériences pédagogiques, souvent élaborées en partenariat avec les collectivités locales et/ou les Régions : à l’initiative de l’Ademe et en direction aussi bien des enseignants que des élèves en Picardie, sous la forme d’une mini-centrale de production d’énergie à Brest…

Efficacité énergétique

Après des extraits de guides du Gimélec et un décryptage de la norme NF EN 16001 dédiée au management de l’énergie, nous verrons deux exemples, à des niveaux très différents, de la recherche de l’efficacité énergétique, l’un portant sur la réalisation d’économies de chauffage dans une école primaire, et l’autre sur l’optimisation de la séquence d’allumage moteur d’un véhicule sur circuit.

Écoconception

Après un tour d’horizon des matériaux au regard de leurs impacts environnementaux, nous suivrons l’ACV d’un rasoir en « bioplastique ». L’ACV, c’est l’analyse du cycle de vie, l’arme fatale de l’écoconception, qui, simplifiée, peut être abordée au lycée, comme nous le démontre un professeur de génie mécanique. Pour finir, nous découvrirons une solution d’usinage qui permet à la fois des gains de productivité, une réduction des coûts de maintenance et des économies significatives de lubrifiants dont l’impact environnemental n’est pas négligeable : la microlubrification.

Sommaire n° 167 - avril 2010

Techno mag

 

4

En rayon
- Les énergies renouvelables
Comprendre et réaliser un écobilan
- Analyse du cycle de vie
Applications et mise en pratique
- L’analyse du cycle de vie d’un produit ou d’un service
- Histoire de l’électricité
- Énergie solaire photovoltaïque

En bref
- Un institut pour les transports du futur
- 400 millions pour des lycées « durables »

 

En ligne
- Une écopédagogie interactive
- Une Web TV pleine d’énergie
- Durable du sol au plafond

En vue
- CIEN / Mesurexpovision (Paris)
- Sireme (Paris)
- Lumiville / InLight Expo (Lyon)
- EMM (Le Grand-Bornand)
- Salon des énergies renouvelables (Paris)
- A3TS (Metz)
- SVTM (Metz)
- In Machine + On Process (Lyon)
- Innov’tech Connection (Annecy)
- SEMD (Paris)

Développement durable

8
Jean-Pierre Collignon, Philippe Taillard

Les lois de l'évolution
Pendant la Semaine du développement durable, du 1er au 7 avril, entreprises, associations, collectivités territoriales et établissements scolaires volontaires se sont mobilisés pour promouvoir les gestes écoresponsables au quotidien à travers différents événements. Mais, au-delà, quels sont les objectifs affichés et les perspectives en termes d’emploi et de formation de la « croissance verte » ?

14
Climat & énergie
D’après Pierre Radanne

Il est temps d’agir !
Nous ne pourrons faire face aux bouleversements engendrés par le changement climatique sans une mutation profonde de notre civilisation. Une mutation qui nécessite autant l’implication des individus que la coopération des États, et dont le maître mot est l’optimisation des ressources.

20
Management
Bobby Diot, Khaled Kemoune

Pour des entreprises responsables
Véritable ligne de conduite environnementale des entreprises, la norme ISO 14001 s’est imposée depuis quelques années. La démarche qu’elle préconise requérant l’adhésion de l’ensemble du personnel et la prise en compte des exigences des acteurs locaux, elle peut également aider à renouveler le dialogue social.

Energies renouvelables

28
Michel Hug

Une morale de l’énergie
Homme de sciences et de techniques, Michel Hug joua durant de longues années un rôle éminent dans la politique énergétique française. Il est impératif, explique-t-il, d’en expliquer les enjeux en partant de la notion de besoin, présent et futur. Les usagers, les consommateurs, les citoyens pourront alors se déterminer quant à leurs choix collectifs et individuels avec une vision globale de long terme qui est le propre d’une véritable écologie.

34
Éric Félice

Une morale de l’énergie
L’éolien s’implante progressivement en France. Mais, très gourmand en espace, il rencontre de plus en plus de résistance, notamment de la part des riverains des parcs éoliens. Son avenir passe donc probablement par des installations en haute mer, où il sera à la fois plus efficace et plus discret.

40
Francisco Camacho

L’énergie solaire
Il existe deux grandes techniques pour transformer l’énergie solaire : le solaire photovoltaïque, qui utilise des cellules transformant le rayonnement du soleil en électricité, et le solaire thermique, qui transforme le rayonnement en chaleur. Aujourd’hui, le photovoltaïque est en plein développement, et le thermique se lance dans des projets industriels dignes de la science-fiction.

48
Eric Félice, Evelyne Journaux, Olivier Le Marrec

La Picardie forme ses enseignants
Le rectorat d’Amiens, en partenariat avec l’Ademe, à l’initiative du projet, et la Région, propose à des lycées professionnels et CFA sélectionnés de former les enseignants des filières concernées à la maîtrise de l’énergie et aux énergies renouvelables.

52
Richard Nael, Jean-Philippe Poirier

À Brest, soleil et vent
Voici une expérience pédagogique originale de sensibilisation et de formation aux énergies renouvelables qui s’intègre dans la politique régionale de soutien au développement durable. Sa plate-forme expérimentale comprend trois éléments : une éolienne, des panneaux solaires photovoltaïques et un chauffe-eau solaire thermique. Mise en service en 2004, elle est maintenant utilisée en travaux pratiques dans la filière de génie électrique et en sciences de l’ingénieur.

Efficacité énergétique

60

Les guides de bonnes pratiques du Gimélec
Le Gimélec a publié, en partenariat avec les représentants des fédérations et groupements d’entreprises concernés, des guides de référence pour « Mener à bien un projet d’efficacité énergétique », aussi bien dans le domaine du bâtiment que dans celui de l’industrie. Extraits choisis.

66
La norme NF EN 16001
Jean-Pierre Collignon, Catherine Moutet

Manager son énergie
La maîtrise des consommations énergétiques est un enjeu significatif pour les entreprises, à double titre puisque la loi dite de Grenelle leur impose de définir une politique globale de maîtrise de l’énergie, celle perdue dans les locaux (isolation) comme celle utilisée pour la production. Une nouvelle norme est parue pour les y aider.

68
François Louf, Rémi Baticle, Alain Koehler, Christophe Piard, Christian Trigaud

Darwin au service des économies d'energie
Voici les résultats joints de deux projets d’analyse numérique menés dans le cadre de la Formation d’ingénieurs en partenariat en mécanique (FIPMéca) dispensée dans les locaux de l’IUT de Ville-d’Avray. Leur objectif est de montrer comment obtenir, pour un véhicule roulant sur un circuit connu, une séquence d’allumage moteur optimale avec une énergie consommée minimale, et ce, tout en respectant un certain nombre de contraintes : ne pas s’arrêter, vitesse moyenne suffisante, vitesse en virage raisonnable.

76
Pierre Choffardet

Un cas d’école
Des étudiants de STS en électrotechnique qui nous démontrent, en partenariat avec une collectivité locale, que de substantielles économies de chauffage peuvent être réalisées dans les bâtiments publics, voilà une excellente illustration de l’engagement de la filière électrotechnique dans la voie de l’efficacité énergétique.

Ecoconception

80
Stéphane Gaston

Vous avez dit écoconception ?
Nous lui avions déjà consacré un numéro spécial (Technologie n°157). Voici donc un petit rappel des méthodes et outils de l’écoconception, avant d’en découvrir quelques exemples d’application dans l’industrie et l’Éducation nationale.

82
Stéphane Gaston

Matériaux et écoconception
Le choix des matériaux est un élément essentiel de la conception de produits respectueux de l’environnement. Nombre de critères sont à prendre en compte : la recyclabilité ou la biodégradabilité, mais aussi la disponibilité, le process de fabrication, l’efficacité énergétique, la durabilité… Voici un petit échantillon, qui ne vise pas à l’exhaustivité.

90
Guillaume Jouanne, Mathilde Julien

L’évaluation environnementale d’un rasoir
L’analyse du cycle de vie est un outil d’aide à la décision en écoconception permettant d’évaluer l’impact environnemental d’un produit (bien ou service) de l’extraction des matières premières jusqu’à la fin de vie. Elle peut être réalisée par un prestataire externe – ici le cabinet Evea, qui a travaillé avec Bic dans la phase finale de la conception d’un nouveau rasoir.

94
Fabrice Traissard

L’écoconception fait son entrée au lycée
Sensibiliser à l’écoconception sans se perdre dans la multitude des critères environnementaux d’une analyse complète du cycle de vie d’un produit, c’est possible, grâce à la démarche que nous vous présentons ici.

102
Ralf Domrö, Götz Spiess, Götz Mehr

Une production durable grâce à la microlubrification
La microlubrification (MQL) apporte une contribution croissante aux gains de productivité dans les processus d’usinage : perçage, fraisage et tournage. SKF, qui fait figure de leader mondial des technologies de lubrification, possède un centre de compétences dédié au développement de solutions basées sur le principe MQL.

Les formations

106

Le tour de France des formations
Du CAP au bac + 5, les offres de formations s’étoffent d’année en année, reflet d’un véritable phénomène de société. Elles couvrent aujourd’hui une grande partie du territoire national, et permettent donc à bon nombre d’élèves d’envisager une carrière dans un secteur… durable.