Bandeau

HdA 3e : Marc CHAGALL, La Crucifixion blanche, une dénonciation des persécutions antisémites

Niveaux : 3ème
Mot(s) Clé(s) : judaïsme - antisémitisme - guerre - régime totalitaire - TNI
Résumé

Hda chagall vignette Présenté en 1938 à Paris, dans un contexte de violences antisémites en Europe centrale et orientale, le tableau de Chagall est une dénonciation des persécutions durant les années 1920 et 1930. Par Franck Rollandici

Chapeau

Dans le cadre d'une recherche sur "Le numérique et l'entraînement à l'oral d'HdA en 3e", Franck Rolland, professeur au collège Moulin-des-Prés (Paris 13e arr.) et membre du GIPTIC, propose des fiches de présentation d'objets d'étude. Ces objets d'étude sont intégrés dans une préparation multidisciplinaire répartie sur l'année ; ils portent sur la présentation par les élèves d'une vingtaine d’œuvres retenues en raison de leur lien avec l'Histoire du XXe siècle et leurs thématiques : "Arts, États et pouvoir" et "Art et engagement". En 2012-2013, ce travail s'inscrivait dans le cadre national des TRAAM ayant pour thème : "Dire et écrire avec le numérique en Histoire et Géographie". En 2013-2014, il est appliqué pour la deuxième année dans les trois classes de 3e du collège Moulin-des-Prés.

Objectifs

Thèmes du programme

  • HdA  - Thématique « Arts, États et pouvoir » - L’œuvre d’art et la mémoire  : mémoire de l’individu et inscription dans l’histoire collective
  • Histoire - Thème transversal : les arts, témoins de l’histoire du monde contemporain
  • Partie I  - Thème 2 - Les dictatures totalitaires - Le régime hitlérien, un régime antisémite

Problématique

Comment la peinture allégorique et narrative de Chagall rend-elle compte de la persécution des Juifs d’Europe dans l'entre-deux-guerres ?

Notions

Allégorie, la guerre civile en Russie, le nazisme, un régime raciste et antisémite, la « Nuit de cristal »

Objectifs

La fiche proposée en lien ci-dessous remplira selon votre choix deux objectifs pédagogiques :

  • en début d'année, la fiche proposée permet une présentation relativement complète si le professeur choisit cette œuvre comme objet d'étude à titre d’exemple
  • en cours d'année, la fiche apporte des éléments pour la reprise par le professeur, si le professeur choisit de faire présenter l'œuvre par deux élèves

Pour le détail des objectifs (de contenu, méthodologiques) et pour les capacités, voir dans la même rubrique la page "Le numérique et l'entraînement à l'oral d'HdA en 3e".

Description

Marc Chagall, peintre d'origine russe et de culture juive, mais installé à Paris depuis 1923, a été le témoin horrifié des persécutions contre les Juifs d'Allemagne et d'Europe de l'Est. Le tableau La Crucifixion blanche, peint en 1938 mais exposé un peu plus tard, lui permet de rappeler et de dénoncer ces persécutions.

Pour l'enseignant, la figure centrale de ce tableau permet de reprendre avec les élèves des éléments de culture religieuse dans un cadre syncrétique : la figure chrétienne du crucifié est accompagnée d'objets rituels caractéristiques du judaïsme comme le châle ou le chandelier.

Chagall

De part et d'autre, deux scènes narratives renvoient, à gauche, aux persécutions subies par les Juifs d'une ville de Russie au temps de la guerre civile (violences reliées au drapeau rouge), à droite à la profanation par un homme en chemise brune d'une synagogue surmontée d'un drapeau allemand.

Au pied du crucifié, les Juifs qui s'enfuient sont les survivants et les témoins de ces persécutions.

Si Chagall prend explicitement position face aux violences des années trente, il n'interviendra pas de façon directe au temps de la Shoah ni au lendemain de la découverte des camps d'extermination. Dans un souci de relier des œuvres proches par l'esprit, l'enseignant pourra rapprocher le tableau de Chagall de l'exposition de Christian Boltanski, Personnes, une installation réalisée en 2010 pour évoquer les victimes invisibles de la Shoah. Voir la ressource pédagogique consacrée à cette oeuvre.

Les plus-values pédagogiques

  • L'étude de cette œuvre permet d'étudier l'art de composer un tableau, de l'inscrire entre rupture et continuité ; elle  permet de présenter un objet d'étude riche par son contexte historique.
  • Il s'agit également d'une activité qui intègre les outils numériques, en amont dans le cas d'un exposé d'élève (recherche sur Internet) et pendant la présentation, qu'elle soit réalisée par les élèves ou le professeur, à l’aide d’’un vidéoprojecteur simple ou d’un TNI.