Bandeau

Sciences, techniques et société, Ch. Bonneuil & P-B. Joly

mis à jour le 21/10/13

Coll. Repères. Ed. La Découverte, Juin 2013

Les sciences et les techniques sont au cœur de nos vies quotidiennes et constituent des piliers de notre modernité.

Elles ont transformé, et continuent de le faire, nos modes de vie, nos relations de pouvoir, nos identités et même nos imaginaires. Cet ouvrage propose un panorama du champ « Sciences, techniques et société », très interdisciplinaire, qui s’est donné pour objet l’étude des transformations récentes et conjointes des façons de savoir, des formes d’expertise, des marchés et de leur fonctionnement, des espaces publics et de leur régulation et des formes de gouvernement.

Une longue introduction débouchant sur le constat d’une « fabrique conjointe de l’ordre des savoirs et de l’ordre social », qui justifie pleinement l’intérêt des sociologues pour ce champ.

La 1ère partie présente la thèse un « régime néolibéral de production des savoirs » se serait imposé et expose les conséquences de cette emprise croissante de la régulation marchande sur la science (et la technologie).

La 2ème met en évidence les mutations récentes de nos sociétés dans leur rapport (beaucoup plus ambivalent qu’auparavant) au « progrès » et indique la manière dont les sciences sociales ont appréhendé cette mutation.

La 3ème montre l’importance de l’expertise scientifique dans le processus de fabrication des politiques publiques dans le domaine de la science.

La 4ème s’interroge sur la façon de « mettre les sciences en démocratie » (par exemple, en promouvant « l’évaluation technologique participative »).

Enfin, la dernière évoque la figure de « l’amateur », figure qui pourrait devenir un acteur central de la science et de l’innovation, après que les XIXème et XXème siècles aient consacré le « règne » des « professionnels », des « spécialistes ».

Une sociologie des sciences non dénuée d’intérêt.

Ouvrage utilisable en ECJS, y compris (surtout ?) avec des élèves « scientifiques ».

Zoom

Datagora valorise les publications de producteurs de données statistiques ou d'études publiques (comme l'Insee, la Dares, DEPP, Pôle emploi, CAE, Banque de France...) et a pour objectif de faciliter leur accessibilité, compréhension et réutilisation. Au-delà de la plateforme, Datagora met également en ligne des études expliquées et synthétisées sous la forme de vidéos (les « datavidéos »).
Datagora