Bandeau

Vers un continuum de formation en ingénierie

Edito STI

Les Sciences et Techniques Industrielles sont entrées dans une phase de maturité : un véritable continuum de formation est assuré dans les établissements scolaires depuis l’école primaire jusque dans l’enseignement supérieur. Les noms changent en fonction du niveau de formation, mais les démarches restent toujours les mêmes :

    • sciences et technologie au cycle 3 ;
    • technologie au cycle 4 ;
    • sciences numériques et technologie en 2nde ;
    • sciences de l’ingénieur en cycle terminal du lycée ;
    • sciences industrielles de l’ingénieur en classe préparatoire aux grandes écoles ou en section de technicien supérieur.

Quel que soit le niveau de formation, les programmes mobilisent, de façon plus ou moins marquée, les trois dimensions de la technologie :

  • une dimension d’ingénierie-design, visant à mettre en œuvre une démarche de projet et de créativité ;
  • une dimension scientifique et technique visant à raisonner, argumenter, pratiquer une démarche scientifique, expérimenter ;
  • une dimension socioculturelle interrogeant l’impact des produits sur leur environnement et analysant leur évolution et leur effet sur la société.

Les dimensions des enseignements SSI

 

La rentrée 2019 voit en particulier naître de nouveaux programmes de spécialités, tant dans la voie générale que dans la voie technologique. Ceux-ci ont évolué pour prendre en compte la nouvelle structure du lycée, mais aussi pour mieux répondre aux enjeux du monde contemporain, notamment avec la place de plus en plus importante prise par le numérique, ce qui soulève également de nombreuses questions éthiques. Malgré ces évolutions, cela ne change pas la finalité des programmes de la spécialité sciences de l’ingénieur (SI) ou de la voie technologique sciences et techniques de l’industrie et du développement durable (STI2D) : garantir des possibilités de poursuites d’études dans le supérieur, y compris jusqu’à un diplôme d’ingénieur.