Bandeau

Musclez vos pièces : renforcez-les par des éléments de support et la sélection du matériau

Cube protomold

 

Les concepteurs de produits renforcent leurs pièces moulées par injection de différentes manières et pour différentes raisons. Pour bien commencer, une analyse en profondeur de l'application d'une pièce permettra de déterminer si sa conception doit intégrer un renfort complémentaire.

Comment et dans quel environnement vos clients utiliseront ils votre produit ?

Vos pièces devront peut-être supporter des chocs répétés, résister à l'usure ou porter de fortes charges. Il sera parfois suffisant d'intégrer des nervures ou des goussets dans votre design, ou bien la solution sera plus compliquée et impliquera l'association de plusieurs éléments de conception : renforts, matériau, épaisseur de parois, etc.

Trouver le bon équilibre entre différents aspects de la conception de votre pièce vous aidera à répondre à ses besoins en termes de robustesse et de stabilité.
Une nervure est un élément mince, ressemblant à une paroi et généralement créé pour supporter des parois ou renforcer d'autres éléments comme les bossages. De même, les goussets sont des éléments de support qui renforcent certaines zones reliant, par exemple, une paroi ou un bossage à une surface. Tout comme on utilise des goussets pour supporter les poutres et les piliers d'un pont à leur sommet, afin d'ajouter une résistance cruciale à la structure, ce concept s'applique également aux pièces moulées par injection.

Cube protomold ouvert

Notre cube modèle Protomold offre des exemples de nervures épaisses et minces, du bon usage des goussets, de bossages bien conçus ainsi que d'autres considérations à ne pas oublier lorsqu'on crée des renforts dans une pièce.*
Les nervures et les goussets donnent de la stabilité à une pièce sans qu'il soit nécessaire d'augmenter l'épaisseur de ses parois. Ils sont particulièrement utiles pour les pièces à parois minces qui peuvent être fragilisées par une utilisation régulière. Il est important de noter que l'épaisseur des nervures et des goussets ne doit pas dépasser 60% de l'épaisseur de paroi nominale. Cette épaisseur est inférieure à celle des parois primaires afin d'éviter les sections trop épaisses au niveau de leur intersection. Lorsque vous avez une masse de matière au niveau d'une intersection intérieure nervure-paroi, il pourra se produire des marques de retassure sur le côté visible de la pièce […]


Lire la suite de cet article sur les conseils de conception par Protomold

Logo Protomold

*Pour recevoir gratuitement un cube modèle, demandez-le ici.