Bandeau

L'organisation commune des vertébrés - Dissection de la caille

mis à jour le 03/03/15

Activité pratique proposée par Nadine Kuntzmann.

Classe : Seconde
Durée  :  1 h 15 min

Notion à construire

Capacités liées au support proposé

Au sein de la biodiversité, des parentés existent qui fondent les groupes d’êtres vivants. Ainsi, les vertébrés ont une organisation commune.

Mettre en oeuvre un protocole de dissection pour comparer l’organisation de quelques vertébrés.

La classification en groupes emboîtés a d'ores et déjà été abordée au collège, ainsi que la représentation des liens de parenté sous la forme d'arbres phylogénétiques. S'appuyant sur ces acquis, il s'agit ici de dégager des caractères communs aux vertébrés, hérités d'un ancêtre commun, qui justifient leur regroupement.

Question

Quels caractères communs aux seuls vertébrés justifient leur regroupement dans la classification des êtres vivants ?

Supports de travail

Animaux à disséquer : cailles, poissons et blattes (ou criquet)

Matériel de dissection : cuvettes à dissection, ciseaux gros et petits, sondes canelées, pinces, épingles

Protocoles de dissection :

  • pour la caille, une fiche et/ou un diaporama illustré (voir en pièces jointes) ;
  • pour le poisson, un site dédié  (ex sur le site de l'académie de Rennes) ;
  • pour la blatte une fiche et/ou un diaporama illustré (voir en pièces jointes) ou le criquet  une fiche et/ou un diaporama illustré (voir en pièces jointes).

Consigne donnée aux élèves

Par l’observation de l’organisation externe et interne de la caille, du poisson et de la blatte (ou du criquet), proposer des caractères communs propres aux animaux vertébrés.

La tâche est mise en oeuvre en trinôme. L’observation et le relevé des caractéristiques des trois animaux sont réalisés par les 3 élèves.

Remarques  :

  • Elle peut aussi être mise en oeuvre par groupe de 4, soit une paire de binômes, l'un dissèque un poisson et l'autre une caille. L'organisme extragroupe peut être montré en amont par le professeur qui, en commentant la dissection au fur et à mesure de son déroulement, peut introduire les notions d'axes de polarité et de symétrie.
  • Des références au savoir établi, étayées par des illustrations supplémentaires apportées à l'issue de la mutualisation, permettront de valider (ou non) les propositions des élèves.

Aides ou "coups de pouce"

Compte tenu du nombre de supports de travail déjà conséquent, l'aide individuelle au travail des élèves a été fournie oralement au cas par cas. Un accès à un site de biologie peut néanmoins être utile pour faciliter la dénomination des structures observées et la description de leur organisation.
Exemples :
Caille : par analogie avec le poussin le site disciplinaire de Rennes permet de faciliter le repérage des structures (les organes sont nommés mais pas tous montrés pour la caille, les élèves pouvant mobiliser un vocabulaire plus quotidien).

Positionnement par rapport au livret scolaire

Compétences générales

Rechercher, extraire, analyser, organiser l’information utile

Argumenter en exploitant des informations

Communiquer en utilisant un langage et des outils pertinents à l’écrit

Compétences expérimentales

 

Réaliser un protocole expérimental dans le respect des consignes de sécurité

Eléments d'évaluation et/ou d'auto-évaluation

Capacité

Indicateurs d'évaluation et/ou de réussite

Réaliser un protocole expérimental dans le respect des consignes de sécurité

Respect des différentes étapes du protocole :

 - l'animal est fixé par des épingles ;

 - à chaque étape, les organes écartés sont fixés avec des épingles ;

 - à chaque étape, les organes à observer sont tous présents et en bon état.

 

Utilisation maîtrisée du matériel respectant les consignes de sécurité :

 - les gants sont portés ;

 - la manipulation des outils est prudente et est limitée à la mise en oeuvre du protocole.

 

Gestion responsable des tâches et du poste de travail :

 - le travail est fait dans la cuvette à dissection, les instruments étant à proximité ;

 - en fin de tâche, l'animal, ses organes et les gants sont dans la poubelle prévue à cet effet ;

 - le matériel et le poste de travail sont rendus rincés, prêts à être réutilisés.