Bandeau

Jeux de raquettes - en cours d'actualisation

À l'école maternelle : collaborer, coopérer, s’opposer
À l'école élémentaire : coopérer et s'opposer individuellement ou collectivement (compétence 3)

À Savoir

 Cet onglet présente les incontournables communs aux 3 cycles.

  • Des repères pour organiser la progressivité des apprentissages
    B.0. N°1 du 5 janvier 2012
  • PDF - format de document portable  La Petaca (424 Ko - 12 pages) :  présentation de ce jeu de renvoi à l'école (académie de Paris et USEP Paris)

Maternelle

PDF - format de document portable Tennis à l'école maternelle (424 Ko - 33 pages) - Académie de Paris
Présentation de la construction possible d'une unité d'apprentissage ou cycle d'apprentissage pour les élèves d'une classe.  Cette progression de 8 séances s'adresse à des élèves de moyenne et grande section, n'ayant jamais joué avec des raquettes et des balles. Le document est conçu pour aider le maître à organiser seul avec sa classe les apprentissages proposés.

Bambin tennis à l'école

L'opération bambin-tennis regroupe des classes de grande section de Paris. Proposition d'unité d'apprentissage de bambin-tennis adaptée à des enfants de grande section. Six séances ont été définies ainsi que la trame de variance des séances ultérieures.

Séance 1

Situation 1 (S1)
Découverte libre d'une partie du matériel, dans le préau ou dans la cour. Chaque enfant dispose d'une raquette cordée et d'une balle en mousse et s'exerce librement, seules des consignes de sécurité ayant été données quand à l'agitation de l'instrument parfois contondant dans les espaces proches d'évolution.

Situation 2 (S2)
A partir de l'observation des élèves, projetant la balle souvent par dessus la tête, donc près des yeux vers le haut, type mouvement de service, ou faisant rebondir la balle par terre, ou encore jonglant la balle sur la raquette, ou en faisant rouler la balle au sol, proposer le jeu d'un autre, qui démontre à l'ensemble du groupe classe et qui essaie à son tour. Après plusieurs essais, vérifier le début des habiletés motrices, à l'aide d'un jeu connu, type " un, deux trois soleil " , qui canalise la classe et centre l'attention des élèves sur une consigne de contrôle, de règles de jeu communes à tous, en reprenant les différents types de manipulation essayées par le groupe classe.

Situation 3 (S3)
Un jeu de projection pourra clôturer la séance, genre " balles brûlantes ", pour une participation collective, mais aussi pour une prise de conscience des espaces à défendre et à attaquer, et aussi de respect des consignes dans les frappes demandées, de respect de la règle et du signal qui arrête le jeu et l'activité des élèves.

Séance 2

Situation 1
Reprise de l'activité libre avec un nouveau mobile, le ballon paille, plus lourd et plus gros que la balle mousse et obligeant l'élève à une prise d'élan de la raquette, donc d'une forme de préparation sommaire et d'une mobilisation de la main plus ferme sur le manche de la raquette et du poignet qui accompagne l'intention, pour obtenir des résultats similaires à ceux de la première séance.

Situation 2
En retenant cette fois ci l'activité faire rouler le ballon et l'arrêter au signal sur la base du jeu "un, deux trois soleil", proposer ensuite à l'ensemble de la classe, de jouer individuellement avec le mur, en lui faisant des passes roulées, sans arrêter le ballon avec la main, mais en essayant de la faire vivre, sans arrêt, en s'éloignant si possible de plus en plus. Si le ballon paille s'élève par des frappes plus fortes, essayer de continuer à jouer après le rebond. " J 'essaie de faire voler le ballon ".

Situation 3

  • Apprendre un nouveau jeu : " le ballon but "
  • But du jeu : faire passer au ballon paille, la ligne de but adverse. Tout ballon passant la ligne de but ne pourra plus revenir en jeu pendant la partie. Quand il n'y a plus de ballon en jeu, arrêter et compter les ballons dans chaque camp but. L'équipe qui a le moins de ballons a gagné.
  • Consignes de sécurité : attention aux autres avec sa raquette, ne pas avancer, une seule frappe pour jouer.
  • On pourra faire quatre équipes pour aérer le jeu et éviter les chocs impulsifs.
    La classe est divisée en deux équipes.
    Dans la cour ou le préau, matérialiser sur toute la largeur du terrain, le but à atteindre et le but à défendre. Les bancs de maternelle font parfaitement l'affaire, car ils bloquent toutes tentatives de retour en arrière des élèves, et les obligent à être en avant de la ligne de but

Séance 3

Situation 1
Reprise de contact avec le matériel, au choix  : raquette, balle mousse ou ballon paille, en retrouvant les actions connues, en changeant de mobiles d'abord libre puis orienté, et en proposant ensuite pour le renforcement du contrôle du mobile, le jeu des déménageurs, avec des actions de rouler, dribbler, faire rebondir.

Situation 2
Diviser la classe en deux groupes :

  • un groupe qui reprend le jeu connu du ballon but, mais cette fois ci à un contre un, en comptant ses points, et en commençant à délimiter les espaces de jeu, par le banc à dépasser et le banc à défendre ;
  • un groupe qui apprend un nouveau jeu : "l'attaque du château" (Séance 3)

Situation 3
Par deux, un attaquant placé à 3 ou 4 mètres (zone des douves donc interdite) qui cherche à renverser le château matérialisé par trois briques espacées d'un mètre cinquante, le défenseur protégeant ses tours. Si je casse une des trois tours, je remplace le gardien.
Puis changement des jeux.

Séance 4

Découverte d'un nouveau matériel : le "POMDO", avec balle en mousse
D'abord libre puis dirigé, sous forme de un, deux, trois soleil, jeu du déménageur ou balles brûlantes. Trois ateliers sont ensuite proposés.

  • Ballon paille but : à un contre un, en utilisant les bancs, et avec les raquettes
  • Attaque du château : avec ballon paille et raquettes
  • POM DO : jouer avec le mur avec POMDO et balles en mousse. Faire voler la balle et l'envoyer vers le mur sans qu'elle s'arrête.

Séance 5

Commencer la séance par un jeu collectif, "Balles brûlantes" ou "Déménageurs" avec matériel au choix puis proposer trois ateliers.

  • Ballon paille but, en matérialisant par deux plots et une ligne au sol le but à défendre et à attaquer. Cette situation remplace le banc, mais vérifier que l'élève se place en avant de la ligne ainsi matérialisée.
  • Attaque du château : chaque élève a un château à renverser mais aussi un château à défendre (espace de trois à quatre mètres entre les châteaux). La consigne est de ne pas arrêter le ballon avec la main.
  • POM DO : faire voler la balle au mur, d'abord seul, puis avec un camarade en faisant voler chacun son tour.

Séance 6

Entrer directement par les trois situations connues :

  • Ballon paille but : élargir le but à atteindre et à défendre, en incitant les frappes fortes et sans arrêt avec les mains, en invitant à rechercher les espaces libres et varier les trajectoires.
  • Attaque du château : proposer par exemple un château avec quatre tours, défendu par un seul gardien mais attaqué par trois ou quatre chevaliers, un cercle autour des tours matérialisant la zone interdite.
  • POM DO : recherche de passes à deux joueurs, par dessus un obstacle, latte posée sur deux plots.

Terminer par un jeu des "Balles brûlantes", en mettant en jeu différents mobiles et différents engins (Raquettes ou POM DO)

Trame des séances suivantes

Faire des variations en conservant la logique des trois ateliers.

  • Ballon paille but
    Faire varier l'espace à défendre et à attaquer, la longueur du terrain, vérifier le non-contrôle avec la main le non-arrêt du ballon. Apprentissage du système de montante, descendante
  • Attaque du château
     Varier la longueur du terrain, en écartant les cibles, en visant les espaces libres.
  • Échanges avec POM DO
    Déterminer de manière de plus en plus précise la zone de jeu et en privilégiant l'échange mais aussi la précision des renvois, varier la hauteur de l'obstacle à faire franchir à la balle, une hauteur plus importante permettant une meilleure lecture des trajectoires, ralentissant la balle et permettant à l'autre élève d'être en réussite.

 

 

 

 

 

Cycle 2

  • Lien vers article Mini tennis à l'école élémentaire  : huit séances du CP au CM1
    Coopérer et s'opposer individuellement ou collectivement
    Jouer au tennis dès la maternelle, c'est donner à l'élève la possibilité de développer son sens tactique, dans le rapport d'affrontement à l'autre.Si les capacités motrices de l'enfant de cinq ans paraissent très éloignées des représentations qu'ont les maîtres de l'activité adulte, rien n'empêche cependant de mener avec sa classe, une unité d'apprentissage de jeux de raquettes, qui à l'évidence génèrera des apprentissages sur le plan moteur, cognitif et affectif. L'utilisation d'un matériel adapté, le nécessaire respect de la phase exploratoire, mais surtout la mise en place de situations porteuses de sens pour l'élève, sont les garants de la réussite de ces apprentissages. Le cycle proposé ci-après, est adaptable pour tout le cycle 2.
    PDF - format de document portable
    Séance 1 (154 Ko) - PDF - format de document portable  Séance 2 (73 Ko)  - PDF - format de document portable Séance 3 (89 Ko)  - PDF - format de document portable Séance 4 (92 Ko)
    PDF - format de document portable
    Séance 5 (95 Ko)   - PDF - format de document portable Séance 6 (121 Ko) - PDF - format de document portable Séance 7 (113 Ko) - PDF - format de document portable Séance 8 (134 Ko)

 

 

Cycle 3

Fichier pdf Progressions en EPS pour le cycle 3 : extrait du B.O. n° 1 du 5 janvier 2012

Autres ressources

Bibliographie

  • Jeux de raquettes, Bambin tennis, Revue EPS1, n°100, année 2000, n°113 et 114 année 2003.
  •  Manuel EPS Tennis Jean-Pierre Rumin (9 Ko) - Inspection académique du Cantal (sommaire)