Bandeau

Philosophie morale politique : la liberté 2017-18

Liberté

Philosophie morale et politique: la liberté
 
  • Matin (9 heures - 12 heures): 

Le premier intervenant sera Nestor Capdevila, maître de conférences à Nanterre, qui traitera du Chapitre XXI du Leviathan de Hobbes et des Chapitres 2 et 3 du livre XI de L’Esprit des lois de Montesquieu.

 
  • Après-midi (14 heures - 17 heures)
 
Stefania Ferrando nous parlera des lectrices de Rousseau au XIXème siècle dans la perspective d’une histoire de l’émancipation.

Stefania Ferrando travaille notamment sur la forme spécifique des paroles de femmes et les conditions de leur inscription dans l’espace social moderne, au cours de la période qui suit la Révolution française. Elle s’intéresse en particulier au saint-simonisme et à la politique des femmes qui en étaient partie prenante.

En analysant les rapports – théoriques et historiques – qui lient la naissance du féminisme, du socialisme et d’un savoir de la société et qui déterminent l’accès des femmes à une parole de savoir et à une parole politique, Stefania Ferrando éclaire la question des sexes comme un problème spécifiquement moderne, dans lequel s'éprouve la difficulté d'articuler, d’une part, les idées de liberté et d’égalité, et d’autre part, la société – avec ses structures fondamentales et ses formes d’organisation de la politique, de la continuité sociale, de l’éducation et de la division du travail."
 
Stefania Ferrando présente ainsi son intervention :
 

" Le concept de liberté devient une coquille vide si on le détache des pratiques dans et par lesquelles on articule le sens de la liberté que l’on cherche et pour laquelle on lutte. Dans cette perspective, je me propose d’envisager la question de la liberté à l’épreuve de la prise de parole des femmes ainsi que de leur irruption au sein du champ philosophique et politique à compter du XVIIIe siècle.

Je proposerai un double mouvement. D’une part, on va considérer la manière dont le problème de la liberté oblige Rousseau à poser la question de la place des femmes au sein du corps politique transformé par le contrat social. D’autre part, on suivra les multiples « usages de Rousseau » dont témoignent, tout particulièrement à partir de la Révolution, des femmes comme Olympe de Gouges ou Fanny Raoul qui traversent les textes rousseauistes pour penser et défendre la liberté dont elles sont en quête."

Bibliographie principale

Rousseau J.-J., Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, Introduction, notes, bibliographie et chronologie par Blaise Bachofen et Bruno Bernardi, Flammarion, Paris, 2008.

Rousseau J.-J., Émile ou de l’éducation. Présentation et notes par André Charrak, Paris, Flammarion, 2009.

Rousseau J.-J., Lettre à d’Alembert, chronologie, présentation, notes, dossier, bibliographie par Marc Buffat, Paris, Flammarion, 2003.

Gouges O. de, Le bonheur primitif de l’homme. Ou les rêveries patriotiques, Amsterdam, 1789.

Raoul F., Opinion d’une femme sur les femmes. Présenté par Geneviève Fraisse, Le Pré Saint-Gervais, Le passager clandestin, 2011.

 

Date : Lundi 15 janvier 2018, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h

Lieu :  Lycée Victor-Hugo, rue de Sévigné, 75003.

Responsable : Stéphane Bonnet

17A0010484 code 45540

Ateliers GIPTIC
  • Devenir un cyber citoyen : Agir et utiliser le Web de façon écologique, responsable et civique.
  • Devenir un cyber citoyen : Agir et utiliser le Web de façon écologique, responsable et civique.
  • Devenir un cyber citoyen : Agir et utiliser le Web de façon écologique, responsable et civique.