Bandeau

Concours Alter Ego Ratio : « Des Femmes à l’initiative »

mis à jour le 21/09/17

Capture d’écran 2017-09-21 &agr

Ce concours vise à réunir des projets imaginés et élaborés collectivement par les élèves d’établissements d’Île-de-France sur l’une des trois entrées thématiques suivantes : « Contre la radicalisation », « Laïcité pour la diversité » et « Des femmes à l’initiative ».

  1. CONCOURS PÉDAGOGIQUE RÉGIONAL D’ILE DE FRANCE POUR L’ENGAGEMENT LYCÉEN SUR LES VALEURS CITOYENNES

    « Alter Ego Ratio » est un concours proposé par la Fédération de Paris de la Ligue de l’enseignement avec le soutien de la Région Île-de-France, à destination de tous les lycées franciliens pour susciter et accompagner leur réflexion sur les valeurs républicaines et démocratiques. Ce concours vise à réunir des projets imaginés et élaborés collectivement par les élèves d’établissements d’Île-de-France sur l’une des trois entrées thématiques  suivantes : « Contre la radicalisation », « Laïcité pour la diversité » et « Des femmes à l’initiative ». Conçu comme une démarche collaborative, il offre aux enseignant-e-s l’opportunité de mener avec leurs élèves un travail en les associant à d’autres acteur-rices de la société civile (artistes, militants associatifs, universitaires).

     

    Le concours regroupe trois thématiques autour des valeurs citoyennes et républicaines qui réaffirment les principes fédérateurs et fondateurs de notre société :

     

    – « Laïcité pour la diversité » : comprendre le principe de laïcité, qui rend la liberté individuelle compatible avec celle de tous et conditionne l’existence de la diversité au sein d’un même Etat. Comprendre que la laïcité ne doit pas se concevoir comme une loi immuable ou une option intellectuelle étouffant le spirituel, mais comme une construction dynamique, qui se questionne et se renouvelle et dont le mouvement sait épouser les évolutions de l’histoire.

    – « Des Femmes à l’initiative » : réaffirmer la capacité des femmes à agir, à décider, à changer progressivement notre société, patriarcale par tradition. Comprendre pourquoi, malgré la loi du 4 août 2014 pour « l’égalité réelle entre les femmes et les hommes », de nombreuses disparités persistent. Les pistes explorables sont nombreuses ici, elles s’inscrivent dans le monde professionnel (harcèlement, disparités dans les métiers, écarts de salaires) comme dans l’univers domestique (violences conjugales, tâches ménagères, parentalité…).

    – « Contre la radicalisation » : apprendre à reconnaître les outils d’endoctrinement, à identifier les publics les plus fragiles, à poser des arguments basés sur des faits et leurs conséquences. Allier compétence critique et expression efficace, prendre de la distance par rapport aux médias, comprendre le phénomène de la radicalisation, engager le dialogue pour lutter contre le fléau du fanatisme et de la haine.

    Elles ont toutes trois été pensées pour mobiliser l’esprit critique des jeunes et promouvoir le respect de l’Autre, quel qu’il ou elle soit. Le dispositif les invite en outre à prendre position et à être acteurs et actrices de la société à venir, une société dans laquelle prévalent la liberté de penser, la diversité culturelle et l’égalité citoyenne.

    Le projet peut être réalisé dans divers cadres (enseignements disciplinaires ou interdisciplinaires, ateliers, associations scolaires, projet inter-établissements, etc.) et mobiliser un groupe d’élèves ou une classe entière. La réalisation des élèves peut prendre des formes variées : essai, dossier, documentaire audiovisuel, production artistique (littéraire, graphique, plastique, théâtrale, cinématographique, chorégraphique, etc.). Libre à eux de donner à leur projet la forme qu’ils souhaitent, la seule contrainte étant celle du format choisi pour en rendre compte (cf. règlement du concours à retrouver avec les formulaires de candidature).

    Le concours est ouvert aux lycéennes et lycéens (de la seconde à la terminale) des EPLE (Établissements Publics Locaux d’Enseignement), des établissements d’enseignement agricole relevant de la compétence de la Région et des lycées privés sous contrat d’association, situés en Île-de-France.

Pour vous inscrire  et obtenir les informations dès maintenant, suivez le guide...en pièce jointe.