▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Pour l'école de la confiance
Rechercher

Bilan de la semaine des mathématiques 2018

mis à jour le 03/05/18

La Semaine des mathématiques 2018 s'est tenue du 12 au 18 mars 2018 sur le thème "mathématiques et mouvement". Retours sur les conférences et activités proposées par l'académie de Paris : photos, diaporamas et vidéos ...

Bilan de la semaine des mathématiques 2018

La semaine des mathématiques cette année s'est déroulée du 12 au 16 mars 2018 sur le thème « Mathématiques et mouvement ». La Délégation Académique aux Arts et à la Culture (DAAC) et l'inspection de mathématiques en lien étroit avec de nombreux partenaires scientifiques ont organisé des actions à destination des élèves du 1er et du 2nd degrés et des enseignants.
Pour les élèves, huit conférences se sont tenues, complétées d'ateliers à l'Institut Henri Poincaré, au Musée des arts et métiers et au Palais de la Découverte.
La première conférence « Construire son Réseau IoT en 10 min », dont Monsieur le Recteur a fait l'ouverture à l'Inria lundi 12 mars s'est placée sous le signe de l'innovation et de la technologie, à même de stimuler l'intérêt des collégiens qui y étaient présents. Thomas Watteyne, chercheur scientifique à l'Inria et passionné des technologies de maillage sans fil, a abordé l'internet des objets. Profitant des facilités du lieu, son exposé s'est terminé par la construction réelle d'un réseau.
D'autres conférences se sont tenues pendant la semaine. Alice Guionnet, directrice de recherche au CNRS, lauréate de nombreux prix internationaux pour ses travaux sur les probabilités, est intervenue mardi 13 mars sur le thème « Vieillissement : un mouvement perpétuel ? » à l'Institut de France. Cette conférence a été diffusée en direct sur Youtube.
En s'appuyant sur ses propres travaux en probabilités, Cyrille Lucas, maitre de Conférence, a pris parole le même jour à l'université Paris Diderot, lors d'une conférence intitulée « La promenade d'un mathématicien ». Il s'est appuyé sur des simulations et théorèmes, outils permettant de comprendre la nature de mouvements qui semblent régis par le hasard.
Jean-Frédéric Gerbeau, directeur de recherche à l'Inria, a animé une conférence intitulée « Simulation numérique du système cardiovasculaire » dans l'amphithéâtre Liard de la Sorbonne mercredi 14 mars. Cet exposé a illustré à travers des exemples, comment la modélisation mathématique et la simulation numérique permettent d'aborder le traitement de maladies cardio-vasculaires et le développement de nouveaux dispositifs médicaux.
En parallèle, a eu lieu à l'Institut Henri Poincaré une conférence de Laurent di Menza sur le thème « Les Mathématiques, c'est de la balle ! », permettant d'établir une connexion surprenante entre le mouvement d'un jongleur et les suites de nombres.
Anne Canteaut, responsable de l'équipe Secret de l'INRIA, est intervenue jeudi 15 mars, pour aborder codes, algorithmes de chiffrement et de déchiffrement, dans un nouvel espace du Palais de la Découverte, lors d'une conférence baptisée « Chut ! On nous écoute ». Les élèves et les enseignants ont ensuite pu visiter la nouvelle aile « Informatique et sciences du numérique ».
La dernière conférence a été tenue par Patrice Hauret, docteur en mathématiques de l'école Polytechnique. Elle a permis de découvrir un objet de haute technologie dont les performances ne cessent d'être développées : « Le pneumatique : performance, mouvement et mathématiques ». Cet exposé a eu lieu vendredi 16 mars.

Cette semaine des mathématiques a été l'occasion de faire participer de façon active des élèves du cycle 3 à la Terminale lors de ces conférences, mais aussi lors d'ateliers. Nous avons souhaité ainsi mettre l'accent sur trois activités-phares de cette manifestation. La première était un atelier « Si un boulier m'était conté », destiné aux élèves de CM1/CM2 et aux élèves de collège, qui a eu lieu au Musée des Arts et Métiers mardi 13 mars. La deuxième activité « Enquête chez Poincaré ! » s'appuyait sur un jeu de piste scientifique sur tablette numérique, proposé à différentes classes de sixième et cinquième chaque matin de la semaine à l'Institut Henri Poincaré. La dernière, « Intégration et probabilité » s'adressait à des élèves de Première et Terminale, et était animée par des étudiants de l'IUT de Cachan dans le cadre du Musée des Arts et Métiers.

Le Panthéon lui aussi a été le théâtre d’activités mathématiques pour les élèves de collège en mettant en mouvement et en construction de nombreuses formes géométriques.

Les Olympiades de mathématiques ont marqué un point important de cette semaine. 990 élèves se sont inscrits pour participer aux épreuves le mercredi 14 mars, dont 634 aux épreuves collectives. Cette année encore, les épreuves académiques laissaient la possibilité aux élèves de concourir soit individuellement, soit par équipes mixtes. Nous espérons que chacun des 356 élèves qui ont concouru individuellement, chacun des 634 qui ont constitué des équipes, ont eu tous beaucoup de plaisir à participer à cette épreuve.

Les courriers de mobilisation que nous avons envoyés dans les établissements et sur les listes de diffusion des professeurs, ainsi que la communication par le site académique ont permis le développement d'actions qui se sont déroulées dans de nombreux établissements. A l'échelle nationale, plus d'un millier de tweets témoignent du succès de cette semaine des mathématiques sous le mot-clé #semainedesmaths.

Plus de 1500 élèves de tout âge et d'horizons multiples ont ainsi pu participer aux actions conduites par l'académie de Paris lors de cette semaine des mathématiques. Une image vivante et attractive des mathématiques a été donnée !

Délégation Académique aux Arts et la Culture
Inspection Pédagogique Régionale