Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson au collège Pierre Mendès France pour lancer la campagne des éco-délégués

Visite MEN ferme-pédagogique collège PMF 285

Le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, la Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et le recteur Gilles Pécout se sont rendus au collège Pierre Mendès France (20e) vendredi 20 septembre, établissement exemplaire en matière de développement durable et d'initiatives liées à la transition écologique.

Tout au long de la visite, les encadrants et élèves ont présenté leur travail, dans cet établissement où tous les espaces des jardins sont utilisés et aménagés à des fins pédagogiques en faveur du développement durable : des potagers mis en place depuis 2012 en collaboration avec l'association Veni Verdi, une ferme pédagogique ou encore une mare. Celle-ci, creusée par élèves et parents d'élèves, permet d'étudier l'écosystème et la biodiversité et d'observer le peuplement d'un milieu qui évolue au cours du temps dans le cadre des cours de SVT.

Jean-Michel Blanquer et Brune Poirson au collège Pierre Mendès France pour le lancement de la campagne des éco-délégués

Nathalie Dupain, principale du collège, a expliqué la démarche du collège, construite sur les trois dernières années grâce à la mobilisation d'un grand nombre d'acteurs (élèves, parents d'élèves, personnels de l'établissement, rectorat, Ville de Paris, associations...) qui a abouti à la définition d'un projet d'établissement sur deux axes : la réussite scolaire et le climat scolaire dans lequel l'ensemble de ces actions se sont inscrites : gestion des déchets et du compost, travail autour de l'alimentaire biologique, entretien du potager, de la mare, des ruches, des vignes et des arbres fruitiers.

Un des objectifs pour ce collège labellisé E3D depuis 2016-2017 : devenir partenaire de l'UNESCO.

Des élèves éco-délégués pour agir en faveur du développement durable

Des élèves éco-délégués pour agir en faveur du développement durable
#TousEcoResponsables

Jean-Michel Blanquer a choisi de se rendre dans ce "collège exemplaire" pour lancer avec Brune Poirson la campagne des éco-délégués. Premiers acteurs de la question écologique en milieu scolaire, les éco-délégués sont appelés à jouer un rôle essentiel pour sensibiliser et mobiliser l’ensemble des élèves de leurs établissements. Leurs missions permettront de sensibiliser leurs camarades aux gestes quotidiens qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique (tri des déchets, éteindre les lumières, …) ; d’identifier les projets contribuant à l’amélioration de la biodiversité, de promouvoir les gestes co-responsables ou encore de lutter contre le gaspillage. 

Ambassadeurs et co-pilotes des projets pédagogiques, ils participeront aux comités de pilotage, informeront leurs camarades sur les avancements en faveur du développement durable et les inciteront à s'engager.

En cette rentrée 2019, toutes les classes de collège et de lycée élisent des éco-délégués : 250 000 classes engagées pour le développement durable, ça peut tout changer !


Les élèves acteurs du développement durable

La lutte contre le changement climatique et en faveur de la biodiversité sont deux sujets majeurs pour l’avenir. Elles impliquent une mobilisation de l’ensemble de notre société et des évolutions profondes des comportements individuels et collectifs.

Désormais, les élèves sont les premiers acteurs de la question écologique au sein des écoles et établissements. En septembre 2019, les collégiens et les lycéens élisent ainsi un éco-délégué par classe et un binôme d'éco-délégués par établissement issus du CVC (conseil de la vie collégienne) ou du CVL (conseil de la vie lycéenne).

Au moins une des séances annuelles des CVC, CVL, CAVL et du CNVL est consacrée au développement durable. Les élus lycéens sont pleinement engagés dans la mise en œuvre de cette politique et participent à l’évaluation des projets élaborés par les éco-délégués dans les établissements. Désormais, les élus lycéens sont membres de droit des comités de pilotage académiques de l’éducation au développement durable.

À la rentrée 2019, un prix école-verte 2030 est lancé pour soutenir les meilleurs projets menés dans les écoles, collèges et lycées.

Pour que les écoles et établissements deviennent un terrain d'engagement en faveur du développement durable et de la lutte contre le changement climatique, huit mesures concrètes sont mises en application et amplifiées dès la rentrée 2019. Parmi celles-ci, les élections des éco-délégués.


Pourquoi des éco-délégués ?

Un éco-délégué par classe

Les éco-délégués sont à la fois des co-pilotes et des ambassadeurs des projets pédagogiques menés au sein des établissements scolaires. Ils participent au comité de pilotage des projets, informent leurs camarades sur les avancements et les poussent à s'y engager. Les compétences acquises par les éco-délégués peuvent être valorisées dans le livret scolaire.

Les élections d'éco-délégués de classe peuvent intervenir parallèlement aux élections des délégués d'élèves et selon les mêmes modalités.

Des binômes d'éco-délégués par établissement

Chaque collège et lycée désigne au moins un binôme fille-garçon d'éco-délégués par établissement, soit 20 000 éco-délégués d'établissement.
Les binômes d'éco-délégués sont élus, au collège et au lycée, parmi les membres volontaires du conseil de vie collégienne/lycéenne, ainsi qu'au Conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) et du Conseil national de la vie lycéenne (CNVL). Ils font connaître au Conseil d'administration les actions et les projets pédagogiques menés.

> En savoir plus

Écoles, collèges, lycées