Bandeau

Publication

Publication en librairie le 15 janvier du livre de Stéphane Bonnet (Lycée Victor Hugo, CHPM Paris I) Les lois de la désobéissance (Editions P.U.F., Collection Emancipations), ouvrage sous-titré "Traité de l'orgueil et de la mauvaise volonté".

 

   Considérer la France contemporaine du point de vue des citoyens émancipés, c’est prendre la mesure de la laïcisation des lois et de l’orgueil inouï qu’a représenté la rupture avec le christianisme. Aujourd’hui, la société française, devenue politiquement impuissante, ne sait plus se gouverner collectivement parce qu’elle a oublié ce que vaut cet orgueil et se laisse aller à de nouvelles formes d’obéissance. Bien que celles-ci se réclament le plus souvent de la tradition de l’émancipation, ne menacent-elles pas d’anéantir notre liberté ?

Stéphane Bonnet retourne à la source de la liberté moderne, celle des hommes qui désobéissent à Dieu sans remords, des sujets révolu- tionnaires dont la volonté se soutient d’elle-même, pour rappeler que la désobéissance a aussi ses lois et qu’il nous faudra en somme leur obéir si nous voulons rester ou redevenir dignes de notre passé émancipateur, restaurer une politique de l’orgueil et retrouver ainsi le sens de notre histoire.

Stéphane Bonnet est professeur de philosophie au lycée Victor-Hugo à Paris et membre associé du CHPM de l’Université Paris 1-Panthéon- Sorbonne. Il est également l’auteur de Droit et raison d’État (Classiques Garnier, 2012) et Des nouveautés très anciennes. De l’esprit des lois et la tradition de la jurisprudence (Éditions de la Sorbonne, 2020).

 

Capture d’écran 2020-01-15 à 17.18.40

 

Ma cl@sse ouverte
  • La certification PIX: du CRCN à la validation des compétences