Coronavirus, risques de replis communautaristes et de dérives sectaires

Visuel reprise risques

Deux documents du Ministère de l’Éducation nationale pour aider les équipes éducatives à identifier les situations, aider les élèves et, le cas échéant, proposer des actions pédagogiques en vue de la reprise pendant la crise sanitaire.

Covid 19 et risques de replis communautaristes

Divers groupes radicaux exploitent la crise sanitaire dans le but de rallier à leur cause de nouveaux membres et de troubler l'ordre public. Leur projet peut être anti-démocratique et antirépublicain. En conséquence, certaines questions et réactions d’élèves peuvent être abruptes et empreintes d’hostilité et de défiance : remise en question des valeurs républicaines, méfiance envers les discours scientifiques.

Covid 19 et risques de dérives sectaires

La crise du Covid-19 peut contribuer à développer un sentiment de vulnérabilité, propice aux risques de dérives sectaires et au renforcement de l’adhésion des adeptes. Depuis le début du confinement strict de la majorité des français, la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a déjà reçu plusieurs dizaines de signalements liés à la crise sanitaire du Covid-19.

En vue de la réouverture des établissements scolaires, le Ministère de l'Éducation nationale publie deux documents

Ils permettent d’aider les équipes des établissements scolaires à

  • cerner les enjeux,
  • identifier les situations d'élèves en situation de risques de dérive et de replis communautaires,
  • décrire les conduites à tenir,
  • sensibiliser les élèves,
  • proposer des activités pédagogiques.