Coronavirus et religions : fausses informations

Visuel religion coronavirus

Une première sélection de quelques ressources pour permettre, quand cela est nécessaire, de faire face à certaines situations et déconstruire les fausses informations sur la pandémie de la Covid-19 impliquant les faits religieux. Cette rubrique sera complétée en fonction des saisines et des remontées du terrain.

Beaucoup de fausses informations circulent à propos de la pandémie du Coronavirus. Certaines concernent le fait religieux et portent atteinte aux principes de laïcité et au respect des religions ou émanent de groupes radicaux qui exploitent la crise sanitaire pour  rallier à leur cause de nouveaux membres.

Voici quelques liens utiles pour aider les équipes éducatives à s’informer sur ces dérives et mener le cas échant des actions pédagogiques pour lutter contre elles. Les articles, documents et sites référencés ont été sélectionnés à titre informatif et ne représentent que les opinions de leurs auteurs.

Deux documents du Ministère de l’Éducation nationale sur les risques de replis communautaristes et les risques de dérives sectaires aident à identifier les situations et proposent des actions pédagogiques.

Le site Conspiracy Watch, l’observatoire du conspirationnisme, est très complet pour connaître l’état des lieux des thèses conspirationnistes, notamment celles qui accusent les religions.

Logo Conspiracy Watch

On peut notamment citer :

- une  carte régulièrement mise à jour qui classe et localise les théories du complot sur la pandémie. Concernant les religions,

  • les plus importantes en nombre dénoncent  un  « complot juif » dans des vidéos et des blogs ouvertement antisémites, postés sur des réseaux sociaux ; ils prétendent ouvertement que les juifs seraient à l’origine de la pandémie, s’en prennent aux Rothschild voulant s’enrichir, impliquent une « nébuleuse sioniste », l’État d’Israël, les « comités juifs américains », des autorités françaises comme Yves Lévy ex-PDG de l’Inserm ou Jérome Salomon ;
  • d’autres dénoncent fallacieusement un favoritisme envers les juifs dont les synagogues seraient les seuls lieux de culte français pouvant rester ouverts pendant la crise sanitaire ;

 - un article « Covid-19 : « le retour du "Juif empoisonneur" » analyse les accusations antisémites proférées par les islamistes et les suprémacistes blancs ;

 - à l’inverse, Wassim Nasr, dans « Les djihadistes sont-ils immunisés contre les théories du complot sur le Covid-19 ? » montre que les théories complotistes sur le Coronavirus sont pour les mouvements djihadistes la preuve du manque de discernement de l’Occident et des États musulmans qui leur seraient inféodés.

L’émission radiophonique de France Culture, « Mécaniques du complotisme, saison 7 : Covid-19, une épidémie de fausses informations » consacre également son volet 3 à l’analyse du complot juif.

Mécaniques du complotisme

Factuel.afp, le site de l’AFP consacré à la vérification des informations, publie une page spéciale pour dénoncer les fake news sur le coronavirus et le démontrer.

Logo AfpCertaines portent sur des faits religieux :

Un artcile du site de CNEWS démontre que la phrase de Nostradamus qu'on peut lire sur de nombreux réseaux sociaux et qui aurait "prédit" la pandémie est un faux.

Le blog de l'historien Emmnuel Debono dans Le Monde consacre 7 articles sur les liens entre racisme, antisémitisme  et "pandémies".

Le site Public Sénat aborde le discours dangereux du « châtiment divin » dans un entretien avec des représentants des trois religions monothéistes.

Prof et doc, le site des documentalistes de l’académie de Besançon, propose une sélection de sites de fact-checking sur la Covid-19, « Développer son esprit critique : luttons contre la covidiotie ! » à destination des professeurs et de leurs élèves.

Logo prof et doc

Éducation aux médias et à l’information, le site du CLEMI de Paris a pour objectifs d'apprendre aux élèves à lire et décrypter l'information ; le CLEMI  réalise depuis longtemps un travail de veille sur les fake news.

Logo clemi