Bandeau

Projets de mémoire

Camp - Illustration tirée d’une création vidéo, « La Vie de Berthe Zilberman »

Lyon

Des élèves des classes de première, terminale et CPGE du lycée Ampère à Lyon, ayant participé au projet « Passeurs de Mémoire : Devoir de Mémoire », ont été retenus parmi les lauréats du Prix régional AURA (Auvergne-Rhône-Alpes). A ce titre, le diplôme de « Passeurs de Mémoire » leur a été décerné pour leur contribution au Prix Mémoire, Histoire et Transmission des lycéens et apprentis d’Auvergne-Rhône-Alpes édition 2020.

Ce projet pluridisciplinaire, conduit depuis 2012, est encadré par Madame Tsipora Dannenberg, professeure d’hébreu, Madame Béatrice Gadiollet et Monsieur Olivier Cubizolles, professeurs d’histoire-géographie et Monsieur David Chabin, professeur de philosophie. Cette année, ce projet a mobilisé 41 élèves des classes de première et de terminale, ainsi que des étudiants de CPGE (écoles de commerce). Parmi eux, 25 élèves, avec l’aide de l’association « l’Amicale des Déportés d’Auschwitz-Birkenau » du département du Rhône, ont participé à un voyage Auschwitz-Birkenau le 27 novembre 2019. Ces élèves ont bénéficié d’un encadrement pédagogique avant et après leur voyage, pendant leurs cours d’histoire, d’hébreu et de philosophie. Le 27 janvier 2020, dans le cadre de la Journée de mémoire des Génocides et de la Prévention des Crimes contre l’Humanité, une cérémonie dans la cour d’honneur du lycée Ampère-Bourse a eu lieu, avec la projection d’un film-témoignage tourné par un des élèves, suivie de la lecture des témoignages des élèves et étudiants qui ont participé au voyage à Auschwitz-Birkenau. Enfin, le 9 février 2020, 10 élèves ont participé à la cérémonie commémorative de la Rafle de la rue Sainte-Catherine, organisée par la Mairie de Lyon, ainsi qu’à la lecture des « Noms des 86 personnes raflées ».

Exemples de dossiers d’élèves 

Pour plus d’information :

https://ampere.ent.auvergnerhonealpes.fr

https://ampere.ent.auvergnerhonealpes.fr/partenaires-culturels-economiques-scientifiques/projet-quot-passeurs-de-memoire-quot-actualite-2020-38629.htm

Bordeaux

Un projet pédagogique culminant dans un voyage de mémoire en Pologne, réalisé par des élèves de classes de première et terminale du lycée Magendie à Bordeaux, a été conduit par Madame Laure Spritzer, professeure d’hébreu, avec ses collègues Monsieur Alain Charlier, professeur d’histoire-géographie et Madame Hélène Salouti, professeure de philosophie.

Le projet s'est déroulé sur une durée de deux années consécutives. En 2018-2019, les élèves ont bénéficié d’une préparation au voyage. Après un séjour à Paris comportant une visite du Marais, du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïme, du Mémorial de Drancy, de la gare de Bobigny et du Mémorial de la Shoah, les élèves ont élaboré pendant les grandes vacances un compte rendu de lecture afin de mutualiser leurs connaissances. Ce travail a constitué la base d’un livret d'accompagnement réalisé à la rentrée.

Le voyage en Pologne a duré dix jours, du 24 janvier au 3 février 2020. Il a été conçu sur les traces de trois grandes villes et leurs lieux de mémoire selon l’ordre suivant : Varsovie et Treblinka, Lodz et Chelmno et enfin Cracovie, Plaszow et Auschwitz-Birkenau. Chaque visite de camp a été réalisée selon un schéma identique. Avant la visite du camp, les élèves ont lu des témoignages de rescapés dans l'autocar. Le retour du camp se faisait dans un silence total. Pendant la soirée, une réunion était consacrée à la mise en commun des expériences.

Camp 

Illustration tirée d’une création vidéo, « La Vie de Berthe Zilberman », conçue par les élèves Pénélope Roux, Ines Belgator, Jasmine Kochtaev et Estelle Lamy.


 Ce voyage a permis de réunir des élèves autour d'un projet commun et de ramener certains élèves déscolarisés dans les murs du lycée. Les élèves ont créé un blog où ils ont partagé leur expérience, comme, par exemple, ce carnet de voyage de Lou Salomé Raffestin, élève de première.

Ont contribué à la réalisation de ce voyage : la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, l’association Marie-José Vaisan, l’Union départemntale des Ancines combattants, la Fondation Maginot et région Nouvelle Aquitaine.