Bandeau

Fiches ressources pour le programme de troisième

Les aménagements apportés au programme d'histoire-géographie-éducation civique de la classe de troisième (BOEN n°42 du 14 novembre 2013) et leur application à partir de l'année scolaire 2013-2014 ont conduit à l’élaboration de nouvelles ressources pour la classe. Il s’agit de clarifier les ambitions du programme pour des élèves en fin de cycle du collège et de mieux situer, en explicitant les fils directeurs, leur mise en œuvre dans le respect des horaires impartis et réellement disponibles.

Histoire

I - Thème introductif : Un siècle de transformations scientifiques et technologiques
II - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

III - Une géopolitique mondiale (depuis 1945)

IV - Vie politique et société en France

Géographie

I - Habiter la France
II - Aménagement et développement du territoire français
III - Le rôle mondial de la France et de l'Union européenne

Les études de cas

Les cartes et croquis

Éducation civique

I - La République et la citoyenneté
II - La vie démocratique

III - La défense et la paix

 

Les aménagements apportés au programme d'histoire-géographie-éducation civique de la classe de troisième (BOEN n°42 du 14 novembre 2013) et leur application dès l'année scolaire 2013-2014 ont conduit à l’élaboration de nouvelles ressources pour la classe. Il s’agit de clarifier les ambitions du programme pour des élèves en fin de cycle du collège et de mieux situer, en explicitant les fils directeurs, leur mise en œuvre dans le respect des horaires impartis et réellement disponibles.
 
Plusieurs grands objectifs en ont guidé la conception et orienté les modalités ; ils  marquent quelques différences avec les ressources précédentes :
 
-  Une conception des fiches par grandes parties du programme intégrant les différents thèmes qui la composent (et non par thème) ; il s’agit d’apporter plus de cohérence dans la mise en œuvre de chacune de ces parties en évitant le fractionnement des approches. Le sens de la partie qui en souligne désormais la cohérence d’ensemble et le fil directeur ouvre chacune des fiches.
 
- Une distinction plus nette entre d’une part, la « mise au point scientifique » pour chacun des thèmes, qui éclaire les inflexions du programme et les questionnements, et d’autre part, les « orientations pour la mise en œuvre ».
 
- Cette mise au point scientifique est intitulée « problématique du thème » ; elle se prolonge par les références bibliographiques indispensables figurant en fin de chaque fiche dans la rubrique « pour aller plus loin ».
- Des propositions  pédagogiques et didactiques pour la classe orientent la mise en œuvre ;

  •  des fils directeurs et notions clés fixent les exigences pour la classe de 3e et guident  la  mise en  œuvre  de  chaque thème  dans  la  durée  prévue par le programme ;

  •  des propositions de démarches et d’approches concrètes : études de cas ou support d’études, exemples et mises en perspective, permettant l’acquisition des capacités et des notions fixées par le programme.

 
- Il s’agit par ces rubriques de bien clarifier la spécificité des approches et le niveau d’exigence des capacités et des connaissances pour le collège. La mention explicite des prolongements pour le lycée doit aider les professeurs à mieux inscrire leur enseignement, sur des thèmes proches, dans une progression du collège au lycée.
 
- La recherche d’une plus grande cohérence entre les trois disciplines par l’identification explicite de passerelles ou de complémentarités entre les programmes d’histoire de géographie et d’éducation civique. Cette rubrique doit permettre, en clarifiant les exigences pour les différentes disciplines, d’éviter les redondances et de faciliter l’élaboration de progressions.
        
- L’accompagnement des professeurs dans la préparation de leurs élèves au DNB, par l’intégration d’une rubrique comportant des orientations explicites pour l’épreuve.
 
- Des propositions d’intégration de l’histoire des arts, situées à la fin de chaque partie, non limitées au seul enseignement de l’histoire mais élargies lorsque la plus value est évidente, à la géographie et à l’éducation civique.
 
- La rubrique « Pièges à éviter » est désormais placée à la fin de chaque partie et s’applique aux différents thèmes la composent.
 
- Pour la géographie d’une manière plus spécifique, deux réflexions complémentaires sont proposées ; l’une concerne la démarche de l’étude de cas, l’autre consiste en une progression pour l’ensemble du collège, des apprentissages du langage cartographique, dans le double objectif du brevet et de la poursuite d’étude au lycée. 

À voir