Bandeau

Faut-il en finir avec l’austérité ?, Problèmes économiques n°3075

Éd. La Documentation française, 63p., Octobre 2013

La crise économique et financière a provoqué dans beaucoup de pays développés une forte dégradation de leurs finances publiques. Dès 2010, afin de réduire les déficits publics enregistrés, des politiques économiques de rigueur ont été mises en œuvre. La croissance économique en a été fortement affectée, ce qui était prévisible ; mais, en raison d’une sous-évaluation des multiplicateurs (ou plutôt ici des diviseurs !) budgétaires, lesquels mesurent l’impact (ici négatif) sur la croissance d’une baisse des dépenses publiques, l’importance de cet impact n’a pas été anticipé par les gouvernants.

Certes, la « méthode » utilisée (réduction des dépenses publiques ou augmentation des recettes fiscales) a pu faire varier cet impact mais, dans les deux cas, elle a abouti à comprimer la demande et donc à déprimer l’offre

donc la croissance.

Toutes les contributions (d’O. Blanchard et D. Leigh, de X. Timbeau, de M. Aglietta, de M. Wolf) s’accordent pour critiquer ces politiques d’austérité, finalement assez peu efficaces (pour ce qui concerne leur objectif de réduction des déficits et de l’endettement publics) et coûteuses en termes de croissance et d’emplois (partout, le chômage a sensiblement augmenté).

Reste à savoir si cette politique de rigueur aurait pu être mieux menée (avec, donc, des conséquences moins fâcheuses) et s’il était possible de mettre en place une autre politique que celle-là.

Dossier très intéressant qui peut nourrir les cours de 1ère, Terminale et CPGE en SES.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation