Bandeau

La sociologie de Charles Wright Mills, F. Denord et B. Réau

mis à jour le 21/09/14

Coll. Repères, Éd. La Découverte, 123p., Janvier 2014

C. Wright Mills (1916-1962) s’est, durant sa brève vie, défini comme un intellectuel engagé, dénonçant la concentration des pouvoirs et le déclin de la vie démocratique aux Etats-Unis.

Si sa place parmi les « classiques » de la sociologie est reconnue aux Etats-Unis, il est moins connu et moins considéré en Europe, et particulièrement en France.

L’ouvrage retrace son parcours intellectuel, présente ses recherches et en montre l’actualité.

Le premier chapitre évoque les étapes de la trajectoire intellectuelle de S.W. Mills ; le deuxième expose le cadre analytique qu’il a tenté de construire (combinant pragmatisme et sociologie classique) ; le troisième présente ses travaux sur la stratification sociale (dont témoignent Les cols blancs et L’Elite au pouvoir, traduits en français). Enfin, le quatrième traite de sa sociologie de la connaissance (qui l’a conduit, entre autres, à faire la sociologie des sociologues et celle des philosophes).

Ouvrage très intéressant qui donne envie de (re)lire cet auteur et qui débouche sur la (re)découverte d’un sociologue qui, finalement, a développé une pensée souvent subtile et a cherché à pratiquer une forme de sociologie « publique » visant à éduquer, à « conscientiser » le public. Rejoignant ainsi Durkheim (et d’autres) et anticipant Bourdieu (et d’autres) !

Lecture très recommandable.

Zoom

Conférences du 13 juin 2018

Comme les années précédentes, dans le cadre des stages d'actualisation des connaissances, deux conférences sont proposées aux enseignants de SES le mercredi 13 juin 2018 (Amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne) :

  • une conférence d'Emmanuel Buisson-Fenet consacrée à l'approche économique de la culture
  • une conférence de François de Singly consacrée à la famille