Bandeau

La place de l’Etat aujourd’hui, Cahiers français n°379

Éd. La documentation française, 93p., Mars-avril 2014

Un 1er article se demande : « que devient l’Etat ? » (P. Le Galès identifie 4 évolutions : dénationalisation de l’autorité politique, interdépendance étroite de l’Etat avec le système économique capitaliste mondialisé, réforme de l’appareil administratif et de ses pratiques gestionnaires et renforcement des appareils régaliens).

Un 2ème article (JM. Sauvé) met en évidence la nécessité, pour l’Etat, de repenser ses missions et de réformer son administration pour continuer à être le garant de l’intérêt général.

L. Rouban, dans l’article suivant, se penche sur les « élites de l’Etat » : la haute fonction publique reste attractive mais les « grandes carrières »administratives sont moins nombreuses qu’autrefois tandis que les « carrières » politiques sont désormais moins séduisantes.

Puis, B. Krulic s’interroge sur l’avenir de l’Etat-nation, qui s’est vu contesté à partir de la 2nde moitié du XXème siècle, sous l’effet des revendications régionalistes et de l’essor de la mondialisation.

De même, F. Charillon se demande si « une diplomatie nationale est encore possible » : il estime que cela dépend des ambitions des Etats et des moyens qu’ils sont prêts à consacrer à ces ambitions.

H. Kempf traite de l’Etat comme acteur économique : si la puissance publique demeure une réalité incontestable, elle doit faire son « aggiornamento » (meilleure compréhension du fonctionnement des marchés, plus grande coopération internationale et acceptation de contrôles par les contre-pouvoirs).

D. Argoud étudie ensuite l’Etat-providence (en France) et, là encore, explique qu’il doit être remis à plat à partir d’une individualisation des parcours de vie et en privilégiant une approche plus préventive.

Ch. Le Bars met en parallèle un certain recul de l’Etat et l’affirmation de la société civile.

D. Schnapper rappelle les attentes des citoyens à l’égard de l’Etat et s’interroge sur la capacité de l’Etat à les satisfaire.

Enfin, un dernier article (N. Mallet-Poujol) pose la question (d’actualité) des droits de l’individu face à un Etat « inquisitorial », rendu tout-puissant par les NTIC.

Un dossier très intéressant et utilisable tant en SES qu’en option de Terminale et en ECJS.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation