Bonjour,

en raison d'une opération de maintenance, les contributions sur les sites Web d'établissements, d'écoles, de circonscriptions et les Cybercarnets seront momentanément indisponibles le mardi 27 octobre de 9h30 à 12h.

La consultation de ces sites ne sera pas impactée (les accès en lecture restent opérationnels).

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

La DSI

J'ai compris !

Théâtre au Collège !

contagionA

Le temps d’une journée, la salle 30 s’est transformée en une scène de théâtre pour accueillir la représentation de la première partie de la pièce Contagion, écrite par François Bégaudeau, sur commande de Valérie Grail qui l’a mise en scène, et interprétée avec une justesse et une vérité sans faille par Côme Thieulin et Raphaël Almosni.

Ce spectacle a été proposé aux élèves de 3ème et les classes de 3A, de 3B et de 3D se sont succédées toute l’après-midi pour assister à cet événement au collège.

L’œuvre Contagion met en scène deux personnages, Maxime, un adolescent aux yeux rivés sur son ordinateur, téléphone portable à portée de main, et Stéphane, son ancien professeur d’Histoire, mandaté par son père qui s’inquiète de l’addiction de son fils aux réseaux sociaux et à Internet et de l’emprise des fausses informations sur lui, redoutant une forme de radicalisation.

Lors de l’échange, tout n’est pas si simple et Maxime fait vaciller peu à peu les certitudes de Stéphane, qui ne se trouve pas face à un adolescent si confus et se révèle à court d’arguments. Le dialogue est difficile et la tension palpable. L’adulte voit que quelque chose lui échappe et le jeune homme semble finalement très sain, quoi qu’excessif, dans ses remises en question.

Les acteurs extraordinaires et la mise en scène efficace ont fait de ce texte un véritable écho aux questionnements des élèves. Cette pièce, avec justesse et intelligence, tient l’actualité, parfois brûlante, à une juste distance. Et c’est tout l’art du théâtre que de faire réfléchir sur notre monde actuel et de favoriser les questionnements, de proposer des pistes de réflexion.

A la suite de la représentation, un temps d’échange privilégié a été possible avec les comédiens, le metteur en scène et l’écrivain lui-même. Un moment très fort, rare et nécessaire, entre les murs du collège.

Mme Raine, professeure de lettres classiques

Pour aller plus loin :

Quelques avis d’élèves de 3A et 3D de Mme Raine

L'analyse critique des élèves de 3B de Mme Robert De l’analyse chorale à la critique