2018 # Atelier Média - restitution # 3 - Il était 3 fois... Lieux saints partagés.

Les 5e au musée national de l'histoire de l'immigration

EXPOSITION : "Il était 3 fois - lieux saints partagés"

 

 

affiche lsp bd

 

Les élèves de 5e du collège ont tous visité l'exposition "Il était 3 fois - lieux saints partagés" dans le cadre du cours d'histoire. En effet, cette exposition permettait  de terminer l'étude des trois grands monothéismes (Judaïsme - Christianisme -Islam) par une exposition mettait en relief les liens historiques, géographiques et culturels de ces courants de pensée.

De nos envoyés spéciaux pour l'atelier Médias, Marie DJEDJE, Sandrine FILS-AYMEE et Gildas LAWRENCE, 5e 2. - textes et photographies.

 

 

L'Histoire du musée :

DSC00611L'entrée du musée et sa façade sculptée.

   Au départ, le musée de l’immigration était le palais de la Porte Dorée, construit à l'occasion de l'Exposition Coloniale de 1931. Cette exposition était le musée des colonies. Après l'arrêt de ces expositions critiquées, le palais a été peu utilisé pendant longtemps. Jacques Chirac, alors Président de la République a eu l’idée de transformer ce palais en musée. IL ouvre ses portes en 2007 ce n’est qu'en janvier 2012 qu’ il s’appelera «musée de l’immigration». Il a été officiellement inaugurée le 15 décembre 2014.

 

 La viste de l'exposition:

 

 Après s'être réunis au CDI pour faire l'appel et déposer nos sac, les classes de 5e ont pris le métro , de Marcadet-Poissonniers à Porte Dorée pour visiter l'exposition prévue. Le trajet, long d'une demi-heure nous a fait traverser Paris.

DSC00672

Une journaliste ne herbe enthousiaste... à l'idée de prendre le métro ?

Une fois arrivés, M. Bailleres nous a expliqué l'histoire du musée, et fait remarquer qu'il y avait un hall dédié à Marie Curie. En effet, la grande scientifique était polonaise, c'était aussi une immigrée; elle aura beaucoup donné à son pays d'accueil.

 

panneau de présentation de l'exposition

Après ces explications, nous avons reçu un questionnaire pour nous guider dans l'exposition. Nous avons pu comprendre l'importance du bassin méditerrannéen au cours de l'histoire des grandes religions monothéistes.

DSC00625DSC00626

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves découvrant les panneaux du projet "the house of one".

Nous avons compris l'importance de Jérusalem, avec le Mur des Lamentations, le Saint Sépulcre et le Dôme du Rocher. Ensuite, nous avons vu les îles de Lampedusa et de Djerba où encore aujourd'hui beaucoupe de gens s'échoue.

DSC00659

 Un bateau, symbole de voyage, pour passer d'ïle en ïle, comme les croyants au cours des siècles.

Les commissaires de l'exposition présentent...

On s'est rendu compte que de grands personnages (Abdel Kader, Jean Massignon) ont cherché à comprendre ceux qui n'avaient pas leur religion, et qu'il était important de connaître la culture des autres.

 

A la fin de l'exposition, il y avait un projet de batiment à Berlin "the house of one" ui réunira les 3 monothéismes en un lieu unique de prière, d'étude et d'échanges.

 

the house of onejpgHouse-of-One-Kuehn-Malvezzi-Berlin-Chicago-Architecture-Biennial- dezeen 936 5

 

Le projet "the house of one"