Le lycée Georges Brassens aux commémorations de l'armistice 1918-2018

_*C’est le devoir de mémoire qui nous parle du passé*_ Marc Augé

 

 

Nous étions une petite chorale et quelques instrumentistes

au gymnase Jean Jaurès. 

Ensemble, nous avons interprété des chants de la Grande Guerre : 

choeur

   Verdun, on ne passe pas !,  Le chant du départ      

                 et une partita de Bach pour violoncelle.

       Bach est souvent joué en l’honneur

       d’une réunification ou d’un armistice. 

                                    Louis Damien solo

Ensuite, toute l'assistance, personnalités, intervenants, public, 

nous sommes allés  à la salle des fêtes de la mairie. C'était le moment d'échanger avec les élus.

groupe avec M Chicheavec les élus

 Cette journée a marqué l’Histoire et en la commémorant nous conservons la conscience de cette guerre atroce et de son achèvement.

En chantant ou en jouant ce jour-là, nous avons eu l’honneur de participer au devoir de mémoire.

Plusieurs discours rendaient hommage aux soldats défunts, mais ils disaient aussi qu’il est de notre devoir de ne pas oublier, pour qu’un tel événement ne se reproduise plus.

                                                                                                                                                        Khéira et Yamna