École élémentaire
12/14 rue d'Alésia
75014 Paris

tél : 01 43 22 96 94

https://ec-12-alesia.ac-paris.fr
Voir le plan
Jour 2 (19)

La classe de neige des CM2A dans les Pyrénées

Date de création : 16/01/2017
Date de dernière mise à jour : 16/01/2017

Jour 2 (19)

 Le personnel du centre

Au chalet les Mélèzes, le personnel est le plus souvent des handicapés. On trouve un peu de tout : des sourds, des malvoyants, des muets et quelques amputés de membres en cuisine. Je pense que c’est intéressant de voir que même si on peut avoir des problèmes au corps, on peut quand même se débrouiller et être adroit et habile et pouvoir faire la cuisine, se faire serveur et essayer de se faire comprendre malgré les difficultés de prononciations. Ça m’a fait bizarre quand je les ai vus faire la cuisine comme une personne sans handicap. Avant, je ne savais pas que les handicapés étaient capables de faire ça, je trouve aussi que c’est gentil de la part de la directrice de les accueillir alors que les autres restaurants prennent rarement des handicapés pour du travail manuel. Surtout qu’à la montagne, c'est encore plus difficile pour eux parce-qu’il y moins de travail donc, c’est beaucoup plus dur de gagner de l’argent.

Madelon D.

 

Les veillées

 

La veillée est un moment agréable, qui détend où l’on se retrouve tous ensemble pour s'amuser. Il y a des veillées mieux que d’autres, mais on ne s’ennuie jamais. Certaines veillées sont spéciales, comme la veillée de l’ours qui consiste à faire un débat sur la réintroduction des ours. La boum a été un des moment les plus joyeux. Les deux classes ont dansé et se sont amusées. Elles ont partagé ce moment avec beaucoup d’amitié.

 Camille D-B.

  Jour 4

 

Les veillées se déroulent dans la salle de jeux, une grande salle au troisième et dernier étage, ou bien dans les chambres.

La première veillée était un twister géant.

 Le jeu était simple : il y a deux groupes. Dans chaque groupe, il y a un ou deux chefs de groupe. Ces derniers prennent des étiquettes des membres du corps comme coude, genou, tête, dos, hanche, main, doigts … etc... Alors, ils courent vers les personnes de leur équipe et mettent l'étiquette, par exemple coude, entre deux coudes. Le but du jeu est de ne pas faire tomber d'étiquettes.

 La 2ème veillée s'appelait le dé magique : un animateur donne un nombre entre 1 et 6. Une corbeille avec un dé passe entre les enfants. Chacun le lance et s'il fait le nombre magique (celui annoncé par l'animateur), il va au centre de la ronde, se déguise et essaie de manger un maximum de bonbons sans mettre la cuillère dans la bouche.

 La troisième veillée s'est déroulée en demi-groupe : l'un fait un débat sur la réintroduction de l'ours dans les Pyrénées, l'autre fait une bataille navale humaine.

 La quatrième veillée est une initiation à la danse.

 Et... la cinquième... Une... BOOM !!!!!!!

  Emilie A.

 

Lecture d'un paysage

Pour la lecture de paysage, la classe de M. Noury est montée tout en haut d’une montagne. Elle est passée par le chemin des biquettes. Elle a vu des traces de renard, et a appris que pour différencier une patte de renard d'une patte de chien, il faut faire une croix entre les coussinets. Si en faisant la croix, les coussinets ne sont pas touchés c’est une patte de renard. Arrivés en haut, la classe a observé le paysage, dessiné ce qu’elle a vu.

Elle a appris qu’il vaut mieux dessiner les traits importants plutôt que les détails. Il faut faire un dessin global et en même temps schématique.

Lecture de paysage (1)

Lecture de paysage (2)

 

 

 

Ecole Modèle 2018 - QFED - Pied - Lien custom