Radio Racine prix Mediatiks 2019 du meilleur média en ligne

paris mediatiks 2019

“Tout au long de l’année, nous avons réalisé un projet radio avec l’aide de personnes spécialisées dans la radio. Le sujet de la fiction était inspiré  d‘une histoire vraie : Shekib, un immigré venu d’Afghanistan tente d’atteindre la France afin de mettre en sécurité sa famille, loin des talibans”

 Ce projet s’est déroulé en trois étapes :

1. Maitre Guadalupe Miranda est venue en classe raconter le parcours de Shekib, menacé de mort par les talibans, qui décide de fuir l’Afghanistan avec sa famille. Il souhaite demander l’asile à l’Etat français. Les élèves suivront son parcours sur une carte géographique, des photos et des mails envoyés à son avocate. Son récit a été introduit par un exposé d’une heure sur les demandeurs d’asile : Les élèves ont été mis, ensuite, en situation, ils ont rédigé une demande d’asile. L’avocate a validé ou non leur demande en droit.

2. Avec l’aide de Léa Minod, reporter radio, les élèves ont retranscrit avec leurs propres mots le récit de l’avocate. Le texte a été découpé en scènes. Chaque scène a été réécrite sous forme de dialogue et sonorisé.

3. Les scènes ont été enregistrées en classe, dans la cour ou les couloirs du lycée et jouées par des lycéens. Devant l’intérêt des élèves nous avons pris l’initiative de faire venir des spécialistes de fictions radio : le bruiteur Aurélien Bianco et le réalisateur radio Alexandre Plank. Chacun a donné son avis d’expert et certaines scènes ont été refaites. 

4. Un élève de la section musique du lycée Racine a réalisé quelques musiques pour "habiller" l'émission

5. Léa a réalisé le montage et l'habillage de l'émission à partir de tous les éléments enregistrés.

Les mots de Shekib, qui a pu écouter son histoire :

“Merci beaucoup pour le formidable travail que vous avez fait. Je l'ai écouté et c'est très bien, il y a beaucoup d'émotion. Je n'ai pas répondu tout de suite car ma famille (ma femme et mes 2 fils) sont ENFIN arrivés en France le 2 juin. Je suis très heureux !

Résumé fait par deux élèves de première STMG