Les sciences de l'ingénieur en classes prépas

Présentation

Le monde et ses exigences changent à grande vitesse. La population mondiale avec ses 9 milliards d’individus pose des questions essentielles telles que le développement des villes, la gestion des ressources naturelles et ce que sera notre monde demain.

L’homme doit relever des défis colossaux : l’accès à l’eau, l’accès à l’énergie, l’accès à la santé, l’accès au transport et le droit à un développement équilibré pour tous.

La réponse à ces problématiques passe inévitablement par l’innovation technologique et notre capacité à imaginer et concevoir des solutions adaptées aux enjeux à venir.

Il est urgent de préparer le monde de demain et de former les futures générations aux Sciences de l’Ingénieur pour affronter les problèmes qui leur seront posés dans un avenir proche et être capable de répondre et de s’adapter aux besoins du futur.

Les Sciences de l’Ingénieur, en associant les sciences, les technologies, l’expérimentation et la simulation, permettent de percevoir, et d’appréhender le monde qui nous entoure dans toute sa globalité et d’en comprendre aussi bien sa diversité que sa complexité.

C’est une discipline qui, faisant suite aux découvertes et avancées du passé, est présente dans un long parcours de formation visant à former des acteurs responsables et conscients des challenges technologiques à relever dans les prochaines décennies.

Les Sciences de l’Ingénieur donnent une nouvelle perception du monde en fédérant d’autres disciplines majeures telles que les mathématiques, les sciences physiques ou les sciences du vivant. Elles sensibilisent à des démarches et à des problématiques résolument tournée vers la réalité de l’Ingénieur et du chercheur.

La formation en Sciences de l’Ingénieur se base sur des technologies d’enseignement modernes et des supports pédagogiques réels à la pointe de l’innovation industrielle.

L’ambition des Sciences de l’Ingénieur : être au service du progrès, développer les compétences, les savoir-faire, les savoir-être pour que tous les talents puissent s’exprimer et faire du futur Ingénieur un individu capable d’imaginer et d’innover dans un monde sans limite.

Le laboratoire

Le laboratoire de Sciences de l’Ingénieur est divisé en 3 pôles :

  • un pôle "cours" pour les séquences en classe entière ;
  • un pôle "informatique" équipés d’ordinateurs connectés à internet et équipés des logiciels de simulation en mécanique, automatique utilisé pour les séances d’informatique ;
  • un pôle "travaux pratiques" équipés de systèmes industriels didactisés sur lesquels les étudiants sont amenés à mettre en développer leurs compétences de Sciences de l’Ingénieur dans une démarche de résolution de problème.

Les travaux pratiques

L’enseignement de Sciences de l’Ingénieur en PSI s’effectue à raison d’une heure de Cours, d’une heure de Travaux Dirigés et de deux heures de Travaux Pratiques comme en PCSI.

Les TP représentent donc près de la moitié du volume horaire. Vous aurez des épreuves pratique à l’oral des concours.

Si les cours et travaux dirigés sont le lieu privilégié pour acquérir des savoirs et les mettre en œuvre de manière théorique.

Les travaux pratiques sont le lieu privilégié pour acquérir des compétences.

Activités et compétences en SI

L’ingénieur jongle en permanence entre le produit qu’il concoit, les modèles théoriques qui l’aident à dimensionner et les bancs d’essais permettant de valider certains résultats. Les travaux pratiques en Sciences de l’Ingénieur permettent de comprendre les enjeux et les pièges de ce dialogue entre modèle et réel.

En conclusion, c’est l’approche du réel qui légitime la mise en place des savoirs théoriques. Et c’est l’utilisation de modèles théori­ques validés qui permet de simuler des situations réelles complexes et de trouver les solutions garantissant le respect des performances.