Blog théâtre

octobre-nov

A mon âge, je me cache encore pour fumer

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 30 novembre 2014
Copyright Bastien Capela©

Sortie théâtre le 10 décembre: A mon âge je me cache encore pour fumer

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 30 novembre 2014

Copyright: Bastien Capela©

Improvisations théâtrales

Gestionnaire: BALIKI Céline | Publié le 24 novembre 2014

Vous avez beaucoup parlé, on dirait !!! Mais il me semble que la 2ème heure, vous avez mis en voix et improvisé... C'était comment ?

Seconde visite de Patrick Zuzalla...

Gestionnaire :  Nena | Publié le 24 novembre 2014

Mercredi 19 novembre, Patrick Zuzalla est revenu nous rendre visite et notre sujet de discussion a bien évidemment tourné autour d'Alain Badiou. Durant sa vie il a fait une tétralogie:

Ahmed le Subtil 1994 / Ahmed philosophe 1995 / Ahmed se fâche 1995 / Les Citrouilles 1996

Description :

1) Ahmed le Subtil L'auteur a beaucoup été critiqué car la pièce a été jugée comme "vulgaire". Mais les spectateurs ont beaucoup aimé! Ca a été un succès public. Elle a été écrite en 1984 mais jouée qu'en 1994 au festival d'Avignon dans une mise en scène par Christian Schiaretti avec comme acteur Didier Galas.

2) Ahmed philosophe jouée au festival d'Avignon cette pièce a connu un très grand succès. Six ou sept ans après, la pièce se joue encore. D'ailleurs nous irons voir la pièce bientôt mise en scène par Patrick au théâtre de la Commune.

3) Ahmed se fâche est une pièce jouée pour répondre à la critique. Jouée au festival d'Avignon ( a eu un succès subtil) .

4) Les Citrouilles a eu un succès subtil. Patrick Zuzalla nous confia que c'est la pièce préférée d'Alain Badiou. Cette pièce a été jouée au festival d'Avignon. Elle fait référence aux Grenouilles d'Aristophane (même nombre de personnage, même genre de rôle)... C'est une farce. Il faut savoir que le personnage d'Ahmed est un mélange de Xanthias (de Grenouilles d'Aristophane) et de Scapin (des Fourberies de Scapin de Molière).

Alain Badiou écrit avec une forme d'écriture qui s'appelle le "Palimpseste"* *Palimpseste: Plusieurs œuvres qui se superposent pour en former qu'une.

Ensuite Patrick nous a fait travailler notre oral sur la pièce Ahmed philosophe . Nous avons réfléchi sur la façon d'interpréter et de mettre en scène la pièce de théâtre puis Vynce et Victor nous ont fait une magnifique improvisation qui nous a bien fait rire.

Patrick Zuzalla est un metteur en scène, son Ahmed est joué par un comédien français alors que le personnage du texte et un arabe. C'est Damien Houssier qui l'interprète.

REMARQUE: Les pièces jouées à l'étranger sont jouées dans leur langue d'origine (pour aider les spectateurs à comprendre la scène il y a des surtitrages). Vous l'aurez compris nous avons appris plein de choses et c'est toujours un plaisir de recevoir la visite de Patrick Zuzalla. Au revoir, à la prochaine, pour l'épisode suivant.

Paula et Néna 3B

Patrick Zuzalla : deuxième billet

Gestionnaire:  Apolline | Publié le 24 novembre 2014

Mardi, nous avons discuté au sujet d'Alain Badiou, et de la cause et l'effet, avec Patrick Zuzalla.

ALAIN BADIOU :
Alain BADIOU a fait un séminaire, à chaque fois il fait salle pleine. Ce séminaire dure depuis 20 ans. Environ un séminaire par mois. Durant ce séminaire il fait avancer sa pensée tout en discutant avec des gens du public, et remet en cause sa pensée.

Qu'est ce qu'un séminaire?
Un séminaire c'est comme une conférence sauf que c'est à longtemps terme, ça dure plusieurs mois. Durant ce séminaire plusieurs personnes débattent sur un thème précis, que l'auteur connaît très bien.

Nous avons vu ce qu'était que la psychanalyse et de la psychiatrie :
La psychanalyse : Il s'agit de l'étude de la pensée, de l'esprit, de l'âme.

La psychiatrie : Méthode médicale utilisée dans les hôpitaux pour remettre en cause les gens, pour les aider à avancer dans leur vie. A l'époque les médecins pensaient qu'en électrifiant les personnes atteintes de la maladie, leur cerveau allait se remettre en place. Souvent, les personnes qui ne sont pas bien dans leur tête ont eu un problème familial ou personnel.

Alain BADIOU a écrit trois grands livres :

Le premier : L'Être et l'Événement publié en 1988.
Le deuxième : Logiques des mondes publié en 2006 ;
Le troisième : L'Immanence des vérités, en cours d'écriture Alain BADIOU ne sait pas s'il pourra le publier car il a 77 ans.

THEATRE

La cause et l'effet ; le livre La tétralogie d'Ahmed se divise en 4 nouvelles :

Ahmed le Subtil /  Ahmed philosophe /  Ahmed se fâche / Les citrouilles.

Alain BADIOU pratique une forme littéraire qui est le PALIMPSESTE. Ce thème vient de la peinture. A l'époque les peintres peignaient directement sur les façades des églises ; alors, lorsqu'ils rataient, ils devaient remettre une couche de peinture blanche puis recommencer. C'est ce que fait Alain BADIOU avec ses œuvres. Il reprend des pièces de théâtre déjà écrites pour les remanier à sa sauce, à son époque et son langage.

Il a pris de Molière « Les Fourberies de Scapin » pour faire ensuite « Ahmed le Subtil »

Il a fait de même pour « Les grenouilles » d'Aristophane et a créé « Les citrouilles ».

RAPPORT ENTRE LES GRENOUILLES ET LES CITROUILLES :

Dans Les grenouilles c'est le Dieu Dionysos qui descend en Enfer pour chercher un bon auteur car il en a assez des mauvais dramaturges. Euripide et Eschyle vont s'affronter pour écrire pour Dionysos. C'est Eschyle qui gagnera le duel.

Dans Les Citrouilles, c'est Ahmed qui descend en Enfer chercher un bon dramaturge. Il est chargé d'opposer Bretch à Paul Claudel, Ahmed doit donc choisir.

Bretch : C'est une personne communiste en Europe de l'ouest, qui parlait des révolutions, du savoir, etc...

Le livre ferait 34 scènes et 6h30 si on voudrait le jouer. Patrick Zuzalla veut être le premier à pouvoir mettre en scène tout le livre, sur plusieurs jours pour que la pièce ne soit trop ennuyante, et l'adapter aux enfants. Alain BADIOU veut réécrire les 12 scènes inédites. Pour l'instant seulement 22 scènes ont déjà été créées.

PERSONNAGES D'AHMED :

Ahmed est le personnage principal ; il a un masque qui permet de créer de la distance et le rend mystérieux. Ahmed est entouré par différentes personnes de différentes classes sociales.

Le bilan de cette première visite

Gestionnaire :  Shona | Publié le 18 novembre 2014

Le mercredi 5 novembre 2014, nous avons accueilli Patrick Zuzalla dans notre classe de 3eB, rencontre organisée par Mme Baliki, notre professeur de français.

Patrick Zuzalla nous a parlé en particulier de la philosophie. En effet, Ahmed Philosophe contient 34 saynètes, chacune d'elles est indépendante et représente une idée philosophique.

Le metteur en scène nous a expliqué ce qu'est la philosophie. C'est une façon de penser la vie et le monde. Ce sont des pensées abstraites se développant sur des idées ou des concepts.

Plusieurs choses importantes vont aider la philosophie : les sciences par le bon sens, la doxa, l'idée reçue ; les mathématiques qui sont la logique.

Il a pu aussi nous faire remarquer qu'Alain Badiou a été mathématicien par le passé et s'inspire de Platon.

La cause et l'effet

Dans le monologue, Ahmed rapporte les propos de Moustache, il le fait parler. Alain Badiou ridiculise Moustache et met en valeur Ahmed tout en créant un effet poétique par des énumérations, des anaphores ou des épiphores.

Pour Ahmed,
la cause : ce sont ses parents qui ont décidé de s'installer à Sarges-les-Corneilles parce qu'ils pensaient que c'était le mieux
l'effet : y habiter.

Pour Moustache,
l'effet est d'habiter à Sarges-les-Corneilles depuis toujours. Quant à la cause, il n'y en a pas.
La situation est d'autant plus tragique, qu'il n'aime pas ce lui qu'il considère comme un lieu pas terrible...

Séminaire d'Alain Badiou

Gestionnaire: DE MONTLAUR Mireille | Publié le 15 novembre 2014

Les séminaires d'Alain Badiou ont lieu habituellement rue d'Ulm, à l'Ecole normale supérieure.
Cette saison, ils ont lieu au Théâtre de la Commune et font partie de la programmation de ce lieu que sa nouvelle directrice, Marie-José Malis, a voulu ouvert autant au talent qu'à l'intelligence, à tous et particulièrement à la jeunesse.
Pari gagné le 10 novembre 2014, puisque, dans la salle, se mêlaient étudiants parisiens et lycéens albertivillariens, public averti et néophytes enthousiastes !
Lire la suite....

Et pour les 3B ?

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 12 novembre 2014

Comment cette rencontre s'est-elle passée? Ce qui est intéressant c'est qu'à partir d'un même texte, nous sommes allés dans des directions complètement différentes... Nous attendons donc le billet de Shona avec impatience !

Plus encore...

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 06 novembre 2014

On veut en savoir plus.... Qu'y a -t-il de particulier dans son spectacle? Il me semble qu'Enzo a vécu quelques expériences dont une a éveillé en lui un souvenir de parfum de campagne.....Et la farce dans cette histoire philosophique?


Première visite de Patrick Zuzalla

Gestionnaire: Carole | Publié le 06 novembre 2014

La cause et l'effet

  • Quand ? Mardi 4 novembre 2014
  • Où ? Au collège Beaumarchais
  • Qui ? Les élèves de 3ème C, Mme Baliki et Patrick Zuzalla
  • Qui est Patrick Zuzalla ? Patrick Zuzalla est un metteur en scène qui travaille actuellement sur une pièce intitulée "Ahmed Philosophe" écrite par Alain Badiou.
  • Qui est Alain Badiou ?
    Alain Badiou est un philosophe, romancier et dramaturge français. Il est né le 17 janvier 1937 à Rabat, au Maroc.
  • C'est quoi "Ahmed Philosophe" ?
    "Ahmed Philosophe" est une pièce de théâtre qui mélange la philosophie et le racisme. Elle remet en cause la découverte de l'inconnu, nos origines, les raisons pour lesquelles nos ancêtres ont décidé d'habiter ici et non ailleurs et surtout si nous sommes encore obligés d'y vivre.
  • Qu'est ce qu'une histoire philosophique ?
    Une histoire philosophique permet de réfléchir aux faits et gestes des personnages tout en pouvant porter un jugement sur nous-mêmes par rapport à la situation du récit et se comparer.
  • Quelle est cette histoire philosophique ?
    Ahmed, d'origine Algérienne, vit dans un village nommé Sarges-les-Corneilles. Albert Moustache est un habitant natif de Sarges-les-Corneilles qui n'a jamais vu autre chose que son "chez soi". Moustache lui demande souvent pourquoi il a décidé de vivre ici alors que son avenir devait être en Algérie.
    S'en suit alors un long débat sur le fait qu'il a choisi de vivre ici parce qu'il s'y sent bien avec sa copine Fenda alors que Moustache n'a jamais voyagé et ne peut donc pas juger ce qui est bien, ce qui n'est pas bien, ce qui est mieux et ce qui est moins bien.
  • Comment différencier la farce et la comédie ?
    Cette scène est une farce. La farce est une situation choisie par l'un des personnages (Ahmed) pour en ridiculiser un autre (Moustache). Le farceur sait déjà comment va aboutir la scène qu'il a préparée. Les spectateurs (ou lecteurs) rient des mésaventures de l'autre personnage.
    Dans une comédie, on peut rire de tout et de tout le monde, quel que soit l'enjeu de la pièce, alors que dans une farce, seule une personne est ridiculisée.
  • Comment est jouée la pièce ?
    Un seul acteur est sur scène, il joue Ahmed. Il se sert de marionnettes pour interpréter les autres personnages.
  • Comment utiliser les marionnettes ?
    Patrick a fait mettre à Enzo le masque qui représente Moustache. On peut s'en servir en l'enfilant ou en la remplissant de mousse, pour lui parler. Il s'est aussi mis dans la peau d'Ahmed en essayant le masque en cuir que porte l'acteur sur scène. Enzo avait dis en l'essayant < ça sent la campagne>. C'est une farce et un comique de situation.
  • Qu'est ce qu'une farce au théâtre ?
    A l'origine, la farce était un moment de détente qui date de l'époque médiévale. Aujourd'hui on rejoue des grands classiques de Molière de façon humoristique (Les Fourberies de Scapin), mais aussi des pièces revisitées telles qu'Ahmed Philosophe qui cible des groupes de personnes (ici les racistes).

Carole,Salomé et Nina

Philosophe, dramaturge, historien

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 27 octobre 2014

Il est en ce moment sous les feux de l'actualité! Article ce jour dans Libération: il répond aux critiques de Laurent Joffrin qui le surnomme "dinosaure maoïste égaré" !!!
Nous, nous travaillerons autour de sa pièce Ahmed philosophe....avec Patrick Zuzalla, metteur en scène. De grands questionnements en perspective !

"Ahmed philosophe" Alain Badiou

Gestionnaire: DE MONTLAUR Mireille | Publié le 25 octobre 2014

Qui est Alain Badiou ?

déc-janvier

 

 

Alain Badiou

Gestionnaire:  Hanae | Publié le 29 janvier 2015

Nous avons parlé des mots suivants : sujet, être, événement, idée, vérité, hasard, condition, et matérialisme. 

On a dit que l'être repose sur le multiple et l'être est Indéfinisable ; nous avons dit que Alain Badiou était né en 1937

Il a écrit un livre en 2007 ; quel est son nom ?

Le hasard intervient par l'événement

L'événement est imprévisible et au moment où il a surgi il y a  l'être.


Atelier théâtre du 13/01

Gestionnaire: Paul | Publié le 29 janvier 2015

Aujourd'hui, enfin il y a deux semaines, Patrick nous avait à nouveau rendu visite. Comme d'habitude, notre séance s'est divisée en deux parties : une première durant laquelle nous avons dialogué, et une deuxième où nous nous sommes penchés sur la scène Le Rien, et avons commencé à réécrire cette dernière, afin de pouvoir la jouer en moins de trois minutes.

Donc... pendant la première partie, Patrick a commencé par nous donner les mots qui définissent la pensée d'Alain Badiou. Des mots tels que "Être", "Matérialisme" ou encore "Evénement"... Sans toutefois nous en dire plus : nous devions tenter de les relier entre eux pour la prochaine séance.

Puis Patrick nous a expliqué la différence entre le théâtre de divertissement et celui des idées, celui qui incite à penser, à réfléchir. "Ahmed Philosophe" faisant évidemment partie de la deuxième catégorie. 

Enfin, nous avons un peu parlé de religion, au sens large. Notre metteur en scène nous explique qu'Ahmed était né musulman, de par ses parents, et que lors de la pièce, la question de la religion était subtilement posée.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! A bientôt !

 

 


 

Philosophie et évènements

Gestionnaire: Nathalie | Publié le 29 janvier 2015

Nous avons débuté cette séance en parlant des critères nécéssaires à la philosophie pour penser, c'est à dire : la politique, l'art, les sciences et l'amour.

Patrick nous a alors posé une question " La mort est-elle évènement ? " qui nous a permis de débattre pendant une dizaine de minutes. Nous avons clos ce sujet sur cette phrase : " L'évènement chez un être provoque l'approfondissement, le besoin de savoir pourquoi et comment.

Par la suite, nous avons très rapidement parlé des processus après la mort selon nos (différentes) croyances.

Pour Spinoza, la mort c'est l'inconnue, il ne sait pas ce que c'est, car la vie seule compte.

Nous avons terminé cette séance par une question : " C'est quoi le temps ? " à laquelle nous allons avoir réponse dans deux semaines... Ou bien quand nous allons rencontrer Alain Badiou ?

 


La pensée d'Alain Badiou

Gestionnaire: Sara | Publié le 29 janvier 2015

Durant la première heure, nous avons parlé de ...

Introduction: 

Alain Badiou est un philosophe communiste.Tout d'abord, il n'est pas reconnu en France (comme on le sait bien les démocraties libérales et le communisme se font face) puis en 2007 lors de l'écriture de son livre parlant de Sarkozy qui fait un réel scandale, Alain Badiou devient peu à peu d'une certaine façon reconnu. 

 Durant la séance de théatre, nous avons parlé des deux livres importants de Badiou: 

* L'Être et l'Evenement 

* Logiques des Mondes 

Alain Badiou s'appuie sur la pensée et la logique ; pour lui, tout ce qui doit être pensé doit être prouvé. C'est un philosophe matérialiste. Il construit une science de l'Être qui s'appuie sur les mathématiques car Badiou est mathématicien à la base.

- Est-ce que l'infini a un terme ? 

D'après sa théorie, Badiou affirme mathématiquement que l'Être est multiple à l'infini, et l'infini se continue. 

Question posée pendant la séance et les réponses données:

- Qu'est ce qui donne un sens à l'infini ? 

* De prouver le contraire 

* L'infini 

La philosophie de Badiou : 

Par hasard , interviennent dans la vie les événements qui eux agissent sur l'Être. Dans la vie quotidienne, un événement peut surgir de façon exceptionnelle ou pas, cet événement peut considérer une seule personne ou plusieurs. A partir du moment où l'Être change (d'attitude...) c'est l'Evénement qui agit sur lui. 

La vérité est quelque chose qui se conquiert par l'Art, l'Amour, la Science ou bien la Politique. Certaines vérités s'affrontent comme le bonheur et l'argent.

L'Être est difficile à définir car il tourne autour d'un sujet qui est une vérité qui elle se caractérise par un événement.

Durant la deuxième heure, nous avons joué...

Yael et moi avons joué Le Rien  dans la cage des escaliers, on voulait faire ainsi car nous pensions que Moustache et Ahmed habitent dans le même immeuble. 

Malo et Paul ont joué dans le CDI, une mise en scène plutôt intéressante car Malo ne prononçait pas le mot Rien.

Durant ces deux heures, nous avons parlé et joué. A la semaine prochaine !!!

 

 

 


 
 

 
 

 


 

 

 

 
 

 
 

Le plaisir ,le théâtre et la philosophie !

Gestionnaire: Lea | Publié le 29 janvier 2015

Durant cette séance, Patrick nous a longuement parlé de ce qu'était la philosophie pour Alain Badiou:

un être, une vérité, une idée, un événement, un sujet, le hasard, les conditions et le matérialisme.

Tous ces mots résument la pensée de Badiou.

De plus, Patrick nous a aussi parlé du plaisir que le public pouvait ressentir en allant voir une pièce de théâtre. Le point de départ du théâtre c'est le plaisir car nous pensons par le plaisir. Le plaisir est quelque chose de subtile, d'intelligent mais qui provoque en même temps de la fatigue. Ce n'est pas forcément que du divertissement, c'est surtout de la réflexion.

Ainsi, le public, après avoir vu la pièce, est censé y réfléchir, y songer. En somme, c'est le but principal de la pièce.

La philosophie d'après Alain Badiou

Gestionnaire:  Alice | Publié le 28 janvier 2015

Patrick est venu ! Et nous avons parlé de la philosophie d'après Alain Badiou. De livre en livre en passant par L'être et l'événement en 1988 ou par la préparation de l'immanence des vérités exprimées par Conditions en 1992  nous avons découvert qu'Alain Badiou considérait la philosophie sous 4 domaines : Politique, arts, sciences, amour. Nous avons ensuite déclaré que la philosophie de Badiou est matérialiste car il s'appuie sur des faits existants et explicables en particulier sur le concept de L'être. Patrick nous l'a expliqué à travers les propres expressions de Badiou :"L'être n'est pas Un, Il y a un Un suprême, c'est dieu", "L'être n'est pas l'unique, c'est le multiple". Maintenant la philosophie de Badiou est connue de tous !

Alice et Raphaelle

Hasard ou Destinée?

Gestionnaire:  Julien | Publié le 28 janvier 2015

Mercredi 21, Patrick est venu. Nous avons débattu sur le hasard et la nécessité. Certains étaient pour le destin et d'autres pour le hasard. Tous deux avaient de bons arguments. Ceux qui croyaient au hasard disaient que "mauvais endroits, mauvais moments". Et pour le destin, ils disaient "ça devait arriver, c'était écrit". Après tous ces débats, Patrick nous a dit que le hasard et la nécessité étaient la même chose mais pas interprétés de la même manière. Pendant ce débat qui s'avérait très passionnant, Mattéo dit un mot très intéressant : "les probabilités". Je vous laisse méditer dessus. Patrick nous fait part d'une citation de Descartes : "Je pense donc je suis". Il nous a posé une question : "Y a -t-il une raison aux choses qui arrivent ?". Mattéo, encore une fois, dit : "l'inconscient", ce qui a été approuvé par Patrick.

Ce qui est nécessaire doit être

Gestionnaire: Ehma | Publié le 28 janvier 2015

Mercredi dernier en compagnie de Patrick Zuzalla nous avons beaucoup débattu à propos du hasard et de la nécessité. Ici nous parlons de la nécessité dans son sens philosophique, c'est à dire du destin.

Nous avons pu remarquer que ces notions sont associées à la religion et aux croyances de chacun. Par exemple nous ne partagons pas l'avis de Néna ; nous faisons partie de ceux qui croient au rationnel, qu'on peut expliquer par des faits scientifiques la production d'un évènement. Il y a aussi des gens qui croient au hasard, si il y a quelqu'un de ce blog dans cette catégorie de personnes, il serait intéressant de débattre de nouveau ! On peut finir en disant que de notre côté nous pensons que le destin est trop souvent pris comme excuse pour ne pas s'investir et rester neutre.

 Jacques et Ehma

Dans la cage d'escalier et au CDI

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 28 janvier 2015 | 07:02

Il s'en est passé des choses avec le rien entre 13h30 et 15h30... Félix, Hanaé et .... vont vous en parler....

Pascal et Descartes

Gestionnaire: BALIKI Celine | Publié le 16 janvier 2015 | 00:39

Le pari selon Pascal...
Pascal croit en dieu mais comme personne ne peut être sûr de son existence, il fait le pari qu'il existe.... A méditer!
La maxime de Jacques, "arrêtons de penser, vivons heureux", nous laisse dubitatifs:  ce n'est pas parce que nous arrêtons de penser que cela va nous conduire au bonheur... A méditer!
Voir Descartes: "Je pense donc je suis."

"To be or not to be, that is the question"!!!!!!! A méditer!

Improvisation théâtrale

Gestionnaire: DACIC Nena | Publié le 01 décembre 2014 | 18:22

Il est vrai que lors de la deuxième heure nous avons fait quelques improvisations...
Patrick Zuzalla nous a fait passer par groupes de deux et nous devions rejouer la pièce Ahmed philosophe mais en la transformant en dialogue et en improvisant. Ca n'a pas était un grand succès mais nous y avons mis du nôtre et c'était plutôt marrant ! Nous nous sommes rendu compte que l'improvisation ne venait pas comme ça et que ça se travaillait.
A la prochaine...

février-mars

Ahmed au théâtre de la Commune

Gestionnaire: DE MONTLAUR Mireille | Publié le 18 mars 2015

Depuis le temps que je voyais mes élèves de 3C jouer des passages d'Ahmed le philosophe dans tous les coins du collège, j'avais hâte de voir cette représentation au théâtre de la Commune. C'était aujourd'hui ! J'ai beaucoup apprécié le jeu de Damien et la mise en scène de Patrick et il est temps pour moi de ... lire le texte d'Alain Badiou. Peut-être aurais-je dû le faire avant ;-)

Jouer, ce n'est pas aussi facile qu'on ne le croit...

Gestionnaire: Jing | Publié le 12 février 2015

Lors de la séance du 11/02/15, nous avons joué la scène du "Hasard".

Plusieurs groupes sont passés. Patrick Zuzalla nous a donné quelques conseils pour améliorer notre prestation, notamment sur la façon de jouer Ahmed et Moustache. Quand on joue, on ne doit plus être soi-même mais complètement habité par le personnage. On doit créer notre Ahmed, notre Moustache tout en respectant les personnages d'Alain Badiou : un Ahmed malicieux, intelligent, meneur, "respectueux", neutre tandis que Moustache est tout à fait à l'opposé de celui-ci, un vieux monsieur un peut sot, facilement manipulable, vulgaire, raciste...

En plus de nous conseiller de créer un corps, une voix à notre personnage, il nous a aussi rappelé qu'il ne fallait pas se fier au texte et éviter ainsi le plus de temps morts. Sachant qu'un vrai comédien peut improviser à tout moment sans même avoir appris un texte du moment qu'il a compris le sens de la scène !


 

La pensée d'Alain Badiou

Gestionnaire: Felix | Publié le 11 février 2015

Nous avons parlé et à peu près compris la pensée à la fois simple et complexe d'Alain Badiou : l'être est semblable à tous les autres tant qu'il n'a pas vécu d'événements parfois liés au hasard qui le rendent sujet. En effet, l'être humain ne se démarque pas des autres tant qu'il ne vit pas d'événement. Ces événements peuvent être importants comme un attentat ou de simples rencontres à première vue inintéressantes mais qui pour l'être ont une importance qui le change. Il n'est plus un simple être mais un sujet qui a vécu quelque chose qui l'a changé.

Ensuite, deux groupes nous ont présenté leur très bon travail sur la scène du Rien dans les escaliers et le CDI. Nous avons continué à présenter nos versions de cette scène hier et avons travaillé le personnage de Moustache.

Le hasard

Gestionnaire:  Paula | Publié le 14 janvier 2015

Dans la scène du Hasard, Ahmed organise des farces à l' encontre de Moustache en prenant un malin plaisir. Il lui explique que le hasard est la rencontre de deux séries d'actions, trouvant toujours une excuse pour qu'il se retrouve sous la fenêtre de Fenda et pour qu'il se prenne des pots de fleurs sur la tête. Moustache se laisse entraîner dans les propos d'Ahmed et fait des expériences sur le hasard sans pour autant repartir plus glorieux...Nous avons débattu !

Nous avons eu des avis partagés sur la nécessité et le hasard. Certains dans la classe pensent que la vie est écrite et que c'est le destin. D'autres croient plus au hasard.

On peut penser en faisant un pari mathématique, en se penchant vers certaines probabilités.

3 phrases ressorties du cours nettement :

1) Le hasard et la nécessité, c'est la même chose, mais pas interprétée de la même manière.
2) C'est la même chose au final.
3) Au pire, on arrête de penser et vivons heureux !

--> conclusion :

Chacun a son point de vue, le point de vue est surtout influencé par la religion. De ce que j'ai pu observer...


 

Débat

Gestionnaire:  Nena | Publié le 14 janvier 2015

Aujourd'hui lors de notre séance avec Patrick Zuzalla nous avons débattu sur :
- le hasard
- la nécessité (destin).
Moi personnellement je ne crois pas vraiment au hasard mais plutôt au destin ; je pense qu'il est linéaire (donc qu'il est déjà écrit) et que si quelque chose doit  m'arriver c'est que c'était écrit... Mais après en réfléchissant le hasard et la nécessité sont deux idées complétement opposées mais qui se rejoignent à la fin ! 

avril-mai

Ahmed a

juin

à venir...