COLLEGE SUZANNE LACORE

Le mot de l'architecte....

En 1990, l'architecte Kengo Kuma fonde son cabinet d'architecture, Kengo Kuma & Associates, au Japon et s’implante à Paris en 2008. Ses réalisations sont une synthèse entre orient et occident, modernité et techniques traditionnelles de construction inspirées par leur environnement (pierre brute, claustra de bois). Parmi ses références françaises les plus connues : la Cité des arts et de la Culture à Besançon et l’édifice du FRAC à Marseille.

Le projet du collège

« RECONVERSION DE L’ENTREPOT MACDONALD
OPERATION MULTI-EQUIPEMENTS » KENGO KUMA & ASSOCIATES

Le lieu dans lequel s’inscrit le projet du multi-équipement public comprenant collège, école élémentaire, logement, gymnase et « lieu d’appel » est empreint d’une histoire singulière. Tour à tour fortification, boulevard, zone industrielle et ferroviaire, cette frange urbaine en perpétuelle mutation ambitionne de se transformer en un quartier urbain à part entière.

L’intervention architecturale s’exprime par des lignes tendues qui renforcent l’expression et le parti du bâtiment existant.
Le traitement du parvis Nord et des lignes directrices de la façade a été pensé en continuité avec l’aménagement de l’ensemble des projets adjacents.

Le programme est complexe et multiple, nous avons souhaité répondre par l’unité et l’homogénéité en réponse à l’échelle du bâtiment existant.
Le projet est constitué des éléments structurants suivants:


- Un toit qui regroupe les fonctions

- Des filtres qui composent les façades


- Des espaces extérieurs qui articulent les programmes

Le toit

Le toit s’apparente à un pliage fait de feuilles de zinc et de bois, qui, par sa géométrie, amorce l’ensemble de la ligne des entrepôts et se module en fonction des besoins des programmes qu’il abrite. Le débord sur les façades extérieures génère un espace interstitiel qui enrichit l’expérience du seuil entre l’intérieur et l’extérieur.

Filtre et matérialité

Façade sur le boulevard et sur la promenade :

Le projet répond aux prescriptions définies par le plan d’aménagement général de l’agence FAA+XDGA : une décomposition en strates verticales cristal / minéral. La trame de la grille structurelle induit un rythme régulier que l’on accentue par une alternance de matériaux soit opaques pour les locaux que l’on protège de la lumière naturelle, soit transparents.
Pour amplifier l’effet cinétique, les façades sont rythmées par une succession d’éléments métalliques verticaux positionnés perpendiculairement au plan de la façade qui ont une fonction de brise soleil et de filtre. La graduation se fait plus dense pour les parties considérées privées ; le pas se relâche pour permettre une plus grande transparence au niveau des parties plus publiques.

Façade sur le cœur de l’édifice:


Elles ont été conçues comme la continuité de la toiture.

Des éléments habillés de zinc constituent une double peau, servant aussi bien d’écran solaire que d’écran acoustique, du fait de l’inclinaison des panneaux.

Les espaces extérieurs:

La succession des cours sur des niveaux différents permet la mise à distance demandée entre les différents programmes et offre des vues lointaines.
La séquence des espaces extérieurs est matérialisée par la mise en place de bandes végétales : celles- ci s’apparentent également à un filtre et délimitent les vides sans pour autant créer de véritables frontières.

La matérialité et les ambiances intérieures:

A l’extérieur, la toiture en zinc reprend le vocabulaire parisien, et les brise-soleils en aluminium anodisé se détachent du vitrage plus sombre dans un second plan. Pour l’intérieur, nous avons pris le parti de conserver l’aspect brut des poteaux en béton du bâtiment existant, et d’utiliser de l’acier thermo laqué blanc en contraste. L’ambiance intérieure est dispensée par la lumière naturelle filtrée par les différentes variations de façade et de couverture et la volonté de montrer l’existant.

 

► Equipe ayant réalisé le bâtiment:

Maitrise d’ouvrage :

DPA (Christiane Le Bras, Claire Bethier)

Maitrise d’œuvre:


Architecte mandataire : KKAA : Sébastien Yéou, Louise Lemoine, Charlotte Brussieux BET structure, fluides, économie : AIA (Adrien Paporello ; Timothée Kleinpoort)
BET Façade : T/E/S/S (Léonardo Gambatesa)
BET acoustique : Peutz ( Bruno Soudan, Maud Serra
Cuisiniste : Systal