Formations hypokhâgne

12 déc. 17

La nouvelle hypokhâgne ou comment concilier le contradictoire

Depuis la rentrée 2007-2008, l’hypokhâgne est entrée dans une profonde rénovation. A l’instar de la classe de seconde, elle est devenue une année de détermination. C’est pourquoi, de la même manière qu’en classe de seconde, on trouve un tronc commun conséquent et des options qui permettent à la fois de trouver sa voie mais aussi qui prédestinent aux choix futurs, de la même manière les choix opérés en hypokhâgne induisent la poursuite des études en khâgne classique ou moderne. Vous trouverez ci-dessous les horaires de la classe et ses caractéristiques.

Horaire hebdomadaire de la classe d'hypokhâgne

DISCIPLINES

COURS

Enseignements obligatoires

Philosophie

4

Français

5

Histoire

5

Langue vivante étrangère A

4

Géographie

2

Éducation physique et sportive

2

Langues et culture de l’Antiquité

3

Langue vivante étrangère B

2

Enseignements complémentaires

Module de spécialité latin

2

Module de spécialité grec

2

Géographie

2

Langue vivante étrangère B

2

Musique

6

Théâtre

4

Les cours de tronc commun

Français

Le cours de français devrait plutôt s'intituler cours de littérature. Si les exercices, notamment la dissertation et l'explication de textes, servent à affiner l'étude de la langue, on attend une bonne maîtrise de l'expression écrite et orale chez les candidats.
L'enseignement de la littérature apprend à reconnaître des formes littéraires, des genres, des tons (par exemple ce discours oblique qu'est l'ironie) ; il montre l'originalité d'un texte par rapport à ses conditions de production, la réussite d'un style au-delà des conditions d'une écriture.
Cette formation a son unité : elle part d’un présupposé humaniste. Philosopher, étudier la géographie, être helléniste ou latiniste, c'est, par des biais divers, explorer une certaine manière d'habiter le monde ensemble.
Un tel travail implique un va-et-vient constant entre la théorie littéraire, l'histoire de la littérature, les analyses critiques et les textes eux-mêmes. Une certaine timidité intellectuelle amène nombre d'étudiants débutants à substituer les réflexions critiques aux poèmes ou aux romans qu'ils ont à commenter.
Or, la première tâche d'un candidat à une classe préparatoire de lettres est de lire des textes aussi nombreux et variés que possible, et d'avoir en mémoire des références précises susceptibles d'étayer le discours critique qui lui est demandé dans le cadre de la dissertation. L'exercice majeur, clef de la réussite au concours, est en effet la dissertation. Elle demande des qualités d'analyse du sujet, qui doit être abordé dans sa spécificité,  et  non  comme  un  thème  d’exposé, elle sollicite des connaissances d'histoire littéraire et une solide culture, ainsi que des qualités de raisonnement et de synthèse. Les hypokhâgneux disposent d'une demi-heure par trimestre pour des interrogations orales ou « colles », préparées en une heure, qui leur permettent de mettre au point la méthode de l’explication de texte, commentaire linéaire reposant sur un projet de lecture nettement articulé et aboutissant à une conclusion.

Disponibilité d'esprit, curiosité, rigueur, goût de l'écriture : telles sont les qualités demandées aux candidats à une formation qui, avant tout, suppose que l'on aime lire et réfléchir par soi-même.

 

Philosophie

Il n’y a pas de programme déterminé en hypokhâgne. On travaille à développer et approfondir les éléments acquis en terminale. Divers champs et problèmes philosophiques sont abordés (philosophie de la connaissance, philosophie morale, philosophie politique, esthétique, histoire de la philosophie). Les exercices demandés peuvent aussi bien être l’explication de texte que la dissertation.
On attend des élèves d’hypokhâgne une curiosité d’esprit, un goût pour le travail intellectuel, très éloigné de la recherche d’un vernis culturel. Qu’ils viennent de terminale littéraire, économique ou scientifique, tous sont les bienvenus pour peu qu’ils aient le souci d’une réflexion conceptuelle rigoureuse et qu’ils soient prêts à s’engager dans la lecture patiente des textes philosophiques.

Au lycée Fénelon, il est possible – au terme de l’année d’hypokhâgne – de choisir une spécialisation en philosophie en khâgne « classique » (où l’on prépare le concours de l’E.N.S. Ulm) et en khâgne « moderne » (où l’on prépare le concours de l’E.N.S. Lyon).

 

Histoire

L'enseignement de l'histoire en hypokhâgne comporte cinq heures par semaine. Il permet donc d’approfondir plusieurs thèmes au cours de l’année, en apprenant à construire une véritable réflexion à partir des faits. Les élèves doivent se familiariser avec la démarche historique, qui dépasse le simple récit des événements pour proposer une lecture raisonnée du passé.
Le programme est choisi par les professeurs parmi les quatre périodes historiques (ancienne, médiévale, moderne, contemporaine), avec un accent mis sur la France du XIXe siècle.
L’objectif premier est d’apprendre à rédiger une dissertation d’histoire, pour se préparer à l’épreuve du concours de l’ENS. Mais l’apprentissage passe par d’autres exercices : commentaire de document (utile à ceux qui choisissent la spécialité histoire en khâgne), exposé oral, fiche de lecture.

 

Géographie

Tronc commun - 2h hebdomadaires
Ce cours obligatoire présente un triple objectif :
Permettre aux étudiants de maîtriser les notions, concepts et méthodes de cette science sociale qui a pour objectif de mieux appréhender les sociétés humaines et le monde à travers le prisme de l’espace.
Initier aux épreuves écrites et orales des concours des ENS Lyon et Ulm. Il s’agit de réaliser une dissertation accompagnée d’illustrations géographiques variées et à toutes les échelles. Les « colles » (interrogations orales) permettent de gérer la prise de parole et le temps limité.
L’application des deux premiers volets s’effectue à travers une approche de la géographie de la France (DROM inclus) aussi bien thématique que régionale, au plus près des enjeux et réflexions les plus actuels. Des exemples ou thèmes européens et mondiaux permettent d’enrichir et de mettre en perspective les analyses centrées sur l’hexagone.

Option - 2h hebdomadaires
Cet enseignement optionnel est destiné à préparer les étudiants au commentaire de cartes topographiques au 1/25000, accompagnées de documents géographiques (photos, images satellites, statistiques, cartes plus anciennes au 1/25000 ou au 1/50000…) proposé aux concours. Il s’agit d’un exercice très formateur qui permet d’approfondir l’approche spatiale et la géographie de la France à des échelles encore plus fines.

 

Langues anciennes, latin et grec, culture antique

L’indifférenciation des hypokhâgnes qui a pris effet à la rentrée de septembre 2007 inscrit l’apprentissage ou la poursuite d’une langue ancienne (latin ou grec) en HK parmi les cours obligatoires. Les élèves peuvent choisir de suivre 2 ou 4 heures de latin, 2 ou 4 heures de grec, et cela, débutant ou confirmé (s’ils en ont déjà fait au lycée).
Outre ces heures d’initiation ou de confirmation d’une langue ancienne, une heure dite de culture antique est inscrite dans l’emploi du temps (voir supra). L’heure de culture antique obligatoire regroupe tous les élèves d’une classe, indépendamment de leur choix de la langue ancienne (latin ou grec) et de leur niveau dans ces langues. Elle parcourt avec eux un thème -commun à toutes les hypokhâgnes- par exemple : le temps en 2017-2018, l’éloge et le blâme en 2016-2017. Occasion de découvrir des réalités socio politiques, ainsi que des textes philosophiques ou littéraires dont les variations sur ce thème ont nourri largement notre littérature et notre pensée.

 

Anglais

Le volume horaire des cours d’anglais en HK est de 4 heures pour la LVA et de 2 heures obligatoires + 2 heures facultatives pour la LVB.  Les 2 heures facultatives permettent d’effectuer un travail plus approfondi, pour lequel des bases solides sont nécessaires. Le choix définitif de suivre (ou non) l’enseignement facultatif peut être pris en septembre, sur les conseils du professeur.
Les cours de langues tentent de couvrir tous les aspects d’un apprentissage en profondeur : révisions grammaticales, initiation aux techniques de traduction (anglais > français et français > anglais) et de rédaction, réflexion sur la langue, littérature des pays anglophones, presse anglaise et américaine, civilisation contemporaine. Un accompagnement méthodologique tout au long de l’année permet aux étudiants de se familiariser avec des approches nouvelles qui, si elles s’appuient sur les acquis du secondaire, leur ouvrent d’autres horizons.

 

Allemand

Le lycée Fénelon offre l'allemand LVA et LVB en première et en seconde année de ses classes préparatoires littéraires, ainsi qu’un enseignement destiné aux spécialistes d’allemand désireux de préparer le concours d’entrée à l’E.N.S. de la rue d’Ulm, aux Grandes Écoles de Commerce ou à l’I.E.P.
En Hypokhâgne, l'enseignement dispensé propose d’une part, une révision systématique des bases grammaticales afin de préparer les étudiants dans les meilleures conditions aux épreuves de traduction littéraire (version et thème), d’autre part, une approche de la littérature de langue allemande, une initiation aux techniques du commentaire littéraire et de la dissertation.
Les cours abordent également l’actualité, permettant aux étudiants d’accéder à une large culture et d’envisager en seconde année, avec d’excellentes chances de succès, les différents concours.

 

Espagnol

Deux possibilités sont offertes aux étudiants : opter pour l’espagnol LVA (4 heures hebdomadaires) ou pour l’espagnol LVB (2 ou 4 heures hebdomadaires). Le choix de l’espagnol LVA s’inscrit dans la perspective d’une khâgne option espagnol, présente au lycée Fénelon, en Khâgne Ulm et Khâgne Lyon. Mais les étudiants qui choisissent l’espagnol LVB peuvent également opter pour l'option espagnol en khâgne.
Dans les deux cas, les cours proposent:
- Une remise à niveau grammaticale et lexicale.
- Une initiation aux exercices correspondant aux concours des ENS: commentaire de texte littéraire (écrit-oral), explication de texte journalistique (oral), version et thème.
- Une formation de culture générale pour l’Espagne et l’Amérique Latine incluant une introduction à la littérature du Siècle d’Or.
L’année est rythmée par des lectures d’œuvres complètes (romans, nouvelle, théâtre) et par l’organisation de sorties culturelles.
Le lycée accueille tous les ans des hispanophones issus de lycées français en Espagne ou en Amérique latine et des élèves issus des filières Bachibac.

 

Italien

Les cours d'italien en hypokhâgne sont ouverts à tous les étudiants ayant suivi les cours d'italien pendant leur scolarité. Il est important d'avoir un bon niveau, mais pas nécessaire d'avoir suivi des cours en LVA pour s'inscrire en langue A. La plupart des exercices proposés sont nouveaux si bien que l'apprentissage peut se faire au même rythme pour tous.
Il suffit d'être armé d'une bonne motivation, du sens de la langue, et de l'enthousiasme propre au tempérament italien !

Russe

Le lycée Fénelon propose l'enseignement du russe (LVA et LVB) aux élèves de LV1 /LV2, mais également aux bons élèves de LV3. En Hypokhâgne à des lycéens qui souhaitent approfondir leur connaissance de la langue et de la culture russes. De plus, notre assistante propose aux élèves d'améliorer compréhension et expression orales par un travail en petit groupe. Étudier le russe exige bien entendu une grosse somme de travail, mais permet aussi une approche stimulante d'une langue et d'une culture passionnantes.

Chinois

Le cours de chinois est ouvert aux élèves ayant déjà étudié cette langue pendant leur scolarité. Le niveau demandé est celui du baccalauréat en LV1-2, les élèves de LV3 d’un bon niveau et motivés peuvent aussi être acceptés, ils s'avèrent très souvent d'excellents élèves.
Le volume horaire hebdomadaire est en première année de 4 heures. L’accent est placé sur le renforcement des connaissances antérieures, la compréhension ainsi que l’expression orale et écrite. L’objectif visé au terme des deux années de préparation est la maîtrise d'au moins 1200 sinogrammes.
De nombreux aspects culturels et historiques sont abordés en hypokhâgne, de manière à mieux comprendre la civilisation chinoise contemporaine, le tout en chinois. En cours d'année, les étudiants seront invités à travailler sur des supports variés (textes de presse, vidéo, textes littéraires).

 

Les cours en option

Théâtre

Les études théâtrales sont un enseignement optionnel en hypokhâgne qui devient une spécialité en khâgne ; à ce titre, elles sont affectées d'un coefficient important au concours des ENS. Les épreuves du concours consistent en une dissertation à l'écrit et en un commentaire dramaturgique à l'oral, qui conduit à une proposition sur le plateau à l'ENS de Lyon.
L'enseignement en hypokhâgne se répartit en deux heures de théorie (théorie théâtrale proprement dite, éléments d'histoire du théâtre, commentaire d’œuvres et méthodologie des exercices du concours) et deux heures de pratique (initiation au jeu et à la création), qui donnent lieu à une restitution en fin d'année. En outre, les étudiants s'abonnent à plusieurs théâtres et ont un programme assez conséquent de spectacles, qui font l'objet d'analyses. Ce travail venant en surcroît de celui des autres matières, l'option théâtre s'adresse à des élèves impliqués et volontaires, qui envisagent un parcours professionnel dans le théâtre et qui veulent profiter de l'exigence et de la pluridisciplinarité de l'hypokhâgne pour s'y préparer et l'enrichir.
Depuis des années, le lycée Fénelon obtient les meilleurs résultats nationaux aux ENS pour le théâtre ; le volet pratique de l'enseignement articule cette excellence académique à une initiation au travail théâtral.

 

Musique

Un seul lycée à Paris, le lycée Fénelon, propose l’option musique au concours d’entrée à l’E.N.S. Ulm comme à L’E.N.S.-L.S.H. Lyon. De même les meilleurs étudiants peuvent se présenter dans les classes d'érudition du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Histoire de la musique, Esthétique, Analyse, Culture et métiers de la musique), mais aussi en Master à Science-Po Paris ou Lyon ou à l'EHESS.
Cette option s’adresse à tout bon musicien ayant un niveau solide dans les matières littéraires. Elle allie la culture la plus large aux exigences de la technique musicale, à sa confrontation à la lecture, à l’écoute des œuvres, à la découverte des styles, des langages et des formes. Elle offre les débouchés habituels des classes préparatoires (E.N.S. Ulm, E.N.S. Lyon). La formation musicale obtenue  permet aux étudiants de profiter dans les meilleures conditions des opportunités professionnelles d’une double formation.
A l’université, des équivalences sont proposées pour les étudiants ayant satisfait aux exigences de travail. Cette option n’implique nullement d’être inscrit en musicologie, à l’université, pas plus que de poursuivre obligatoirement des études musicales en conservatoire ou d’envisager exclusivement une carrière musicale (encore que cela puisse être, bien sûr, envisageable).
Les double cursus comme Lettres-musicologie Philosophie-Musicologie, Langues-Musicologie ou encore Histoire-Musicologie qui permettent les débouchés les plus divers est conseillé et permet d'ouvrir des perspectives intéressantes (EHESS; les ENS sur dossier avec travaux de recherche pluridisciplinaire; CNSM de Paris et de Lyon ; IRCAM ; ...)
Qu’est-ce qu’un bon musicien à l’entrée en classe préparatoire ?
C’est un étudiant qui a une bonne oreille et chante juste ; il maîtrise la lecture des clés de sol, fa4, ut3.
Et surtout il aime la Musique sous toutes ses formes, des musiques populaires aux plus savantes, des motets pluritextuels de l'ars Nova aux standards de jazz du 20è siècle. De plus, des séances de chorale et de musique de chambre sont organisées chaque semaine.
L’enseignement dispensé comporte l’harmonie (écriture pour quatuor à cordes dans le style classique), l’histoire de la musique (du Chant grégorien au "Post-modernisme"), l’esthétique et l’analyse modale et tonale. Le programme d’histoire de la musique est renouvelé par moitié chaque année en Khâgne (en 2017-18 : La rhétorique musicale au 16è siècle : Motets de Josquin et Lassus ; La division symétrique de l'octave : Stravinsky, Le Sacre du Printemps; Scriabine, Poème de l'extase; Debussy, Préludes pour piano; Messiaen, Préludes pour piano). Les épreuves des concours consistent, à l’écrit, en une dissertation commune aux deux concours, et à l’oral en une épreuve d’harmonie et un commentaire d’œuvre enregistrée pour l’entrée à Ulm et, d’harmonie et d’interprétation instrumentale ou vocale pour l’entrée à Lyon.
L’option musique du lycée Fénelon a permis à une quarantaine d’élèves d’intégrer les Ecoles Normale Supérieure d’Ulm (depuis 1983) et de Lyon (depuis 2003). Par exemple, au concours de 2017, 3 ont été reçus à Lyon, et 2 à Paris.  Nombreux ont été, de surcroît, admissibles et sous-admissibles. 2 élèves ont été reçus au CNSM de Paris, 2 sur dossier à l'ENS de Paris, 1 à Science Po Master, deux à l'EHESS. La plupart des étudiants se sont engagés avec succès dans les voies les plus diverses (Médiation culturelle; Droit et gestion de la Musique, Enseignants dans le Secondaire ou à l'Université, Métiers de la recherche musicologique (Histoire de la Musique; facture instrumentale, sociologie appliquée), Direction de Conservatoire départemental ou Ecole de Musique.