Atelier au Forum des Images

forum2

Ce jeudi 24 mai, les élèves de 5B ont travaillé avec un journaliste sur la fiabilité de l'information. Chaque élève a expliqué comment il accédait à l'information et quelles actualités avaient retenu son attention dernièrement. Il s'est avéré que la plupart des élèves s'informaient via les réseaux sociaux ou les chaînes d'information en continu. Certains lisent des quotidiens gratuits. Deux ou trois élèves ont cité la radio et les quotidiens payants comme source d'information. Les sujets ayant retenu leur attention ces derniers jours : des faits divers, le mariage royal, le festival de Cannes, ou des informations concernant des stars.

Nous avons ensuite travaillé sur des images d'archives de l'Ina pour voir les premiers JT. Le journal télévisé est né le 29 juin 1949. Ce soir là, Pierre Sabbagh et sa toute jeune équipe lançaient le premier sujet d'un JT, alors sans présentateur : le survol de la région parisienne en ballon (épisode qui s'est d'ailleurs terminé en fait divers puisque la nacelle s'est écrasée au sol, en proie aux flammes). Nous avons vu qu'à l'époque il y avait moins de 300 foyers français équipés d'un téléviseur, et que les présentateurs étaient de vrais pionniers, travaillant avec les moyens du bord. Les élèves ont également noté le ton sexiste du premier présentateur du JT. 

Puis nous avons été invités à vérifier la fiabilité d'une information. Le journaliste a lancé une "fake news" : Neymar aurait décidé d'arrêter sa carrière de footballer après la coupe du monde. Nous avons vu qu'il fallait recouper l'information, vérifier la fiabilité du site web (rubrique "A propos, "Qui sommes-nous ?"...).

Nous avons étudié la façon dont les quotidiens s'étaient emparés des réseaux sociaux à partir de l'exemple du journal Le Monde (présent sur Facebook et Instagram). 

Nous avons également regardé le fil d'actualités de Google qui permet de comparer le traitement d'une information dans différents médias. 

La séance s'est terminée par la présentation du site Euronews - rubrique "no comment"Les élèves ont débattu et le journaliste a précisé que chacun se faisait sa propre interprétation et son propre avis sur la séquence. Et Mme Mouillaud a posé la question : "est-ce vraiment un média s'il ne nous donne pas les clefs pour comprendre ?"

forum