Rencontre avec un musicien de jazz au festival Banlieues Bleues

interview Kahil El Zabar

Le festival Banlieues Bleues se déroule chaque année en mars-avril en Seine Saint Denis. Compositeur et percussionniste de jazz originaire de Chicago, Kahil El’ Zabar rejoint le collectif AACM (Association for the Advancement of Creative Musicians) dans les années 70 et devient son président en 1975. En plus d’être un musicien talentueux, Kahil El’Zabar est une figure légendaire de Chicago, enseignant, intellectuel et activiste social.

banlieues bleues"Nous avons pu interroger Kahil El’Zabar sur son parcours, ses rencontres et ses inspirations. Ainsi, dès son plus jeune âge, il a été initié au monde de la musique par son oncle, batteur renommé. Il débute dans le big band de Dizzy Gillespie à 17 ans, puis par la suite joue avec Nina Simone, Cannonball Adderley, Paul Simon…
Son expérience musicale la plus mémorable fut lors d’un concert où se produisait John Coltrane en trio. Lors de ce concert, le batteur s’endormait sur scène, mais à sa grande surprise, le musicien somnolait sans jamais perdre le rythme. Il nous confie avoir réalisé à ce moment précis qu’il voulait devenir musicien pour ressentir la même énergie, la même complicité. Ce fut une rencontre très intéressante pour nous. Nous la garderons longtemps en mémoire."

Juliette Meyniel, Simon Torunczyk , Robin Geiller, Briac Lemarechal, PS2.
Kahil El Zabar


 "Nous avons pu discuter avec un homme qui a joué avec de nombreuses célébrités (Stevie Wonder, Nina Simone…) Il a eu diverses expériences musicales et s’est battu pour faire ce qu’il aimait. En plus d’être très talentueux, Kahil El’Zabar a une vision du monde et une manière de transmettre sa passion magnifique."

Amande Grasberg, Thalia Calmeil, Romy Thicot, Marie Ngassam Mbandou, Gloria Salehivand, PS2.