Nos élèves enregistrent les voix d’un dessin animé

Red Fin 3

« Dernier arrivage, il n’y en aura pas pour tout le monde ! Ailerons de requin, les meilleurs ! Même Jie Zhijang vient s’approvisionner chez nous… ! Quelle honte ! Ces nageoires sont plus dures que de la semelle… »

Avec son projet de fin d’études, Célia la réalisatrice entend dénoncer la consommation d’ailerons de requin, malheureusement encore trop présents sur les marchés chinois. Aussi ce lundi après-midi, le cours de Chinois LV2 a lieu à l’Atelier de Sèvres, l'Ecole supérieure d’Art où elle poursuit un cycle supérieur de cinéma d’animation.

Red Fin 4 

Pour débuter les élèves ont un aperçu du futur film en visionnant la version crayonnée : l’animatique, qui ne comporte encore que les voix témoins. Ensuite, direction les studios pour la distribution des rôles.

Le réalisme de l’ambiance de foule est assuré par l’attribution de caractères différents aux personnages peu recommandables du marché aux requins : Jie Zhijang le mauvais garçon, une apprentie prostituée, poissoniers et clients…

Notre professeure de Chinois a préparé une transcription des dialogues en pinyin, le système phonétique d’écriture chinoise. Elle entraîne les élèves jusqu’à obtenir une prononciation parfaite, ainsi que l’intention qui convient, selon les indications de la réalisatrice.

Red Fin 1 Red Fin 2 

Lorsque chacun « tient » son personnage, l’enregistrement des voix définitives peut commencer. Célia a besoin du lip sync, la synchronisation labiale, afin de réaliser l’animation finale, qui l’occupera dans les prochains mois.

 

Red Fin, un projet réalisé par Célia Campos en collaboration avec Nikita Pelvez, compositeur et élève du CNSMD de Paris.